Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

PLF 2012 : le CNRS est doté de 2,53 milliards d'euros (+ 0,5 %) et doit économiser 11 millions d'euros sur son fonctionnement

La subvention pour charge de service public du CNRS inscrite au PLF (projet de loi de finances) pour 2012 s'établit à 2,53 milliards d'euros « à structure constante », soit une progression de 0,56 % par rapport à 2011 (+ 14,1 millions d'euros). Le PAP (projet annuel de performances) de la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur »), annexé au projet de loi, précise que cette évolution tient compte d'une « réduction des dépenses » de 23,71 millions d'euros, englobant d'une part les « économies de fonctionnement appliquées aux opérateurs de l'État (- 11,21 millions d'euros) », et d'autre part le « rendu de crédits avancés dans le cadre du plan de relance de 2009-2010 (- 12,5 millions d'euros) ». Le calcul de la dotation intègre par ailleurs « le relèvement du taux de cotisation employeur aux pensions civiles et à l'allocation temporaire d'invalidité » qui doit intervenir au 1er janvier 2012, pour un montant de 29,15 millions d'euros.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
PLF 2012 : 760 millions d'euros de dotation pour l'ANR, en baisse de 1,6 %

La dotation de l'ANR (Agence nationale de la recherche) inscrite au PLF (projet de loi de finances) pour 2012 s'établit à 759,854 millions d'euros, se répartissant entre 31 millions d'euros de « subventions pour charge de service public » et 728,854 millions d'euros de « transferts ». C'est ce qu'indique le PAP (projet annuel de performances) consacré à la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur »), annexé au projet de loi de finances. « À structure constante et courante », précise le document, la dotation versée par l'État à l'agence baisse de 12 millions d'euros par rapport à 2011 (- 1,6 %), « sous l'effet des principales mesures suivantes : rendu des crédits du plan de relance 2009-2010 (- 2 millions d'euros) et réduction des interventions (- 9,9 millions d'euros) ».

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : le SNTRS-CGT critique un budget recherche « en baisse de 1,6 % en euros constants »

« Ce sont tous les organismes de recherche publique qui devront se serrer la ceinture en 2012. » Tel est le constat dressé par le SNTRS-CGT, jeudi 13 octobre 2011, qui pointe « un budget en baisse en euros constants, marqué par des économies de gestion pour les organismes de recherche ». « Les moyens alloués à la Mires augmenteront en 2012 de 256 millions d'euros (en crédits de paiements), soit seulement 1 % de hausse sur l'année 2011 », souligne le syndicat, ce qui, en euros constants, « avec une inflation attendue pour 2011 d'environ 2 %, correspond à une baisse d'environ 1 % ». Selon le syndicat, cette baisse serait même « plus importante pour la partie recherche (- 1,6 %) puisque ce budget n'augmente en euros constants que de 0,4 % (plus 40 millions d'euros) ».

Lire la suiteLire la suite
CNRS : 373 chercheurs recrutés en 2011, dont 31 % d'étrangers

« Le 1er octobre 2011, le CNRS a accueilli 373 nouveaux chercheurs, dont 117 chercheurs étrangers », signale l'organisme de recherche mercredi 12 octobre 2011. Ces chercheurs ont été embauchés à l'issue du dernier concours de recrutement, qui s'est déroulé en juin 2011. « La proportion de chercheurs étrangers parmi les lauréats des concours de recrutement est (…) en hausse quasi constante depuis ces cinq dernières années, puisqu'elle est passée de 18,2 % en 2006 à 31,6 % cette année », précise le CNRS.

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : + 214 millions d'euros pour la recherche, dont 49 millions d'euros pour les organismes de recherche

Le PLF (projet de loi de finances) pour 2012 prévoit une hausse de 214 millions d'euros en faveur de la recherche par rapport à 2011, annonce Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mercredi 28 septembre 2011. Au sein de la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur »), les crédits budgétaires (autorisations d'engagement) dédiés à la recherche augmentent de 40 millions d'euros (+ 0,4 %), passant de 10,236 milliards d'euros à 10,277 milliards d'euros. Les créances du crédit impôt recherche, qui étaient de 5,094 milliards d'euros en 2011, augmentent quant à elles de 174 millions d'euros pour atteindre 5,268 milliards d'euros en 2012. Les organismes de recherche voient leurs moyens augmenter de 49 millions d'euros, le « soutien à l'innovation » bénéficie de 5 millions d'euros supplémentaires et 3,5 millions d'euros de plus sont prévus pour les engagements internationaux. Les crédits versés aux ministères concernés, qui doivent faire des « économies », baissent de 5,3 millions d'euros, et ceux de l'ANR (Agence nationale de la recherche) diminuent de 12 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite
CNRS : le conseil d'administration approuve le budget primitif pour 2011, « en augmentation de 2,8 % par rapport à 2010 »

Le budget primitif du CNRS pour 2011 « prévoit un montant total de recettes et de dépenses de 3 204,3 millions d'euros en augmentation de 2,8 % par rapport à 2010 », annonce l'organisme mercredi 15 décembre 2010. Approuvé par le conseil d'administration le 2 décembre (AEF n°254109), ce budget comprend une subvention de l'État qui « s'élève à 2 527,5 millions d'euros, soit une progression de 0,7 % ». « Alors que l'ensemble des administrations de l'État et des opérateurs participent à un effort de rétablissement des finances publiques, le CNRS voit ses ressources préservées et ses emplois permanents maintenus, ce qui lui permet de maintenir sa capacité d'excellence », commente l'organisme.

Lire la suiteLire la suite