Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Patrouilleurs » à Strasbourg : le nombre d'équipages a peu augmenté mais les pratiques de travail ont changé (DDSP)

La mise en place du dispositif des « patrouilleurs » à Strasbourg s'est traduite par une « hausse réelle mais moins importante qu'ailleurs » du nombre de patrouilles sillonnant la ville, explique à AEF Sécurité globale Luc-Didier Mazoyer, directeur départemental de la sécurité publique. Le passage à des équipages composés de deux titulaires maximum, censé permettre de démultiplier les patrouilles, avait en effet été décidé dès septembre 2009 par le DDSP. « Ce sont davantage les méthodes de travail que l'organigramme qui ont changé », observe-t-il. L'instauration des patrouilleurs participe d'une évolution de la doctrine policière : « J'ai réorganisé mes services moins sous l'angle de l'ordre public, que de la réponse aux problématiques de délinquance. Les équipages de voie publique, constitués non seulement des patrouilleurs mais de l'ensemble des autres unités présentes sur le terrain sont impliqués dans la protection des biens et des personnes et la recherche du flagrant délit. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le ministère de l'Intérieur va consacrer 18 millions d'euros au renforcement de la présence des policiers sur la voie publique (syndicats)

Le ministère de l'Intérieur va consacrer 18 millions d'euros au renforcement de la présence des policiers sur la voie publique. Cette somme va permettre de financer le recrutement de 800 adjoints de sécurité (5 millions d'euros), de réservistes de la police (4 millions d'euros correspondant à 35 000 vacations environ) et le paiement d'heures supplémentaires sur la base du volontariat (9 millions d'euros). C'est ce qu'indiquent plusieurs syndicats après avoir été reçus séparément à la DGPN (direction générale de la police nationale), le 19 juillet 2011. Ces mesures sont mises en place de façon expérimentale jusqu'au 31 décembre 2011 et concernent les douze BST (brigades spécialisées de terrain) de la Préfecture de police, ainsi que certaines circonscriptions de sécurité publique de 44 départements, précise la circulaire de Claude Guéant, datée du 11 juillet, qui officialise le lancement de ce dispositif.

Lire la suiteLire la suite
Les policiers occupent peu la voie publique, malgré une amélioration de 2005 à 2009, observe la Cour des comptes

Les heures de présence des policiers sur la voie publique « occupent seulement un tiers du potentiel [d'heures] disponible », indique la Cour des comptes en se fondant sur les données collectées en 2009 par la MCI (main courante informatisée). La juridiction financière a remis un rapport de quelque 240 pages sur l'organisation et la gestion des forces de sécurité publique de 2002 à 2009, jeudi 7 juillet 2011 (AEF Sécurité globale n°236549). Elle remarque que le taux d'occupation de la voie publique s'est amélioré de 10 % (0,5 point) de 2005 à 2009. Le rapport ne prend pas en compte l'impact éventuel de la mise en place des patrouilleurs, dispositif décidé par Claude Guéant, ministre de l'Intérieur (AEF Sécurité globale n°236859).

Lire la suiteLire la suite
Les patrouilleurs ont permis d'augmenter la présence policière de 25 % à Paris, selon le ministre de l'Intérieur

« Les premiers résultats de l'expérimentation des patrouilleurs sont très encourageants », déclare Claude Guéant, lundi 4 juillet 2011. Ce dispositif, testé dans dans plusieurs villes de France depuis le mois de mai (AEF Sécurité globale n°242041), vient d'être étendu par une circulaire du ministre de l'Intérieur (AEF Sécurité globale n°238137). « À Paris, le nombre de patrouilles pédestres a été augmenté de 25 %, à Strasbourg, il a triplé, à Poitiers il a été augmenté de 80 % », déclare-t-il lors d'un déplacement dans le IVe arrondissement de Paris consacré à la sécurité de proximité et des commerces.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Préfecture de police : les patrouilles à deux ont été « démultipliées » et s'inscrivent dans une nouvelle doctrine élaborée dès février 2011
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
URGENT. Les « patrouilleurs » expérimentés à Strasbourg, Mantes-la-Jolie, Nice et Poitiers à partir du lundi 2 mai (Jacques Fournier, DCSP)
Lire la suite