Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Investissements d'avenir : les grandes lignes des « Idefi » présentées par Laurent Wauquiez et René Ricol

« L'objectif de l'appel à projets 'Idefi' n'est pas seulement de rattraper le retard de la France, mais de prendre un train d'avance. Nous sommes convaincus que l'enseignement universitaire doit marcher sur ses deux jambes, la recherche et l'enseignement », déclare Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, mardi 25 octobre 2011 au ministère, lors de la présentation du nouvel appel à projets Idefi, doté de 150 millions d'euros, qui s'inscrit dans le cadre des investissements d'avenir. « Nous devons faire face à trois défis majeurs en matière de formation », poursuit-il : concilier une « très forte spécialisation par discipline et une ouverture vers d'autres domaines - car l'ultraspécialiste n'a pas d'avenir », réfléchir aux moyens d'intégrer « les nouveaux supports techniques » pour améliorer la qualité de l'enseignement et transmettre de nouveaux « savoirs et savoir-être », comme la capacité à avoir un regard critique sur l'information, à travailler en groupe ou encore la créativité.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réseau Figure : le référentiel des masters en ingénierie devrait être prêt pour le printemps 2012 (Yves Bertrand)

« Notre objectif est de terminer [le référentiel] en mars ou avril 2012, afin que les universités aient le temps de mettre en place les maquettes pour la rentrée 2012 », déclare dans une interview à AEF Yves Bertrand, président du réseau Figure (Formation à l'ingénierie par des universités de recherche), qui regroupe une douzaine d'universités souhaitant développer un « modèle complémentaire de formation aux métiers d'ingénieurs », selon la charte du réseau (AEF n°238344). Il est par ailleurs directeur de l'UFR sciences fondamentales et appliquées à l'université de Poitiers. Les universités Toulouse-III (AEF n°235576), Poitiers, Montpellier-II et Lille-I vont lancer un cursus en ingénierie dès cette année. Le respect de ce référentiel est un « préalable à l'obtention du label 'cursus de master en ingénierie (CMI)' (…). C'est une garantie de la qualité des formations dispensées par le réseau », explique Yves Bertrand. Par ailleurs, les petites universités ont « tout à fait » leur place dans le réseau, précise-t-il, car c'est d'abord la « qualité » du laboratoire, sa dimension internationale et sa capacité d'accueil de stagiaires de master qui seront pris en compte. En outre, les formations labellisées devront proposer une « sortie qualifiante au niveau bac+3 », insiste le président du réseau. Par ailleurs, interrogé sur le financement de ces cursus, Yves Bertrand répond : « Pourquoi ne pas envisager une candidature dans le cadre de l'appel à projets sur les initiatives pédagogiques » qui devrait être lancé prochainement par le gouvernement (AEF n°232332).

Lire la suiteLire la suite