Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

RGPP : les fonctions support du CNRS sont « au service de l'activité scientifique de l'établissement » mais restent « complexes » (IGAENR)

Le CNRS rend public le rapport d'audit de ses fonctions support réalisé par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche), mardi 25 octobre 2011 (1). Les fonctions support du CNRS « représentent 4 443,3 ETP, auxquels s'ajoutent 736,2 ETP externalisés et 5,1 ETP mis à disposition par d'autres établissements ». Elles mobilisent « 25,5 % des ETP ITA de l'établissement, 28,6 % en tenant compte de l'externalisation de certaines fonctions support ». Au total, les « fonctions support représentent 13,4 % des ETP » du CNRS. Ce ratio est de 15,2 % en « tenant compte de l'externalisation ». Un taux comparable à ceux de l'Inserm (14,6 %) (AEF n°233100) et de l'Inra (14,8 %) mais différents du Cirad (33,80 %) qui n'est pas un EPST mais un Epic.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
CNRS : « Conduire une RGPP dans un établissement fortement 'UMRisé' sans associer les partenaires est un non-sens » (concertation interne)

« La réflexion RGPP [révision générale des politiques publiques] devrait être une réflexion globale de site, avec toutes les tutelles. » Telle est l'opinion que font remonter « certains directeurs d'unité » du CNRS à l'issue de la « deuxième concertation interne » de l'organisme sur la « réorganisation des processus de gestion des fonctions support » dans le cadre de la RGPP, dont la DGD-R (direction générale déléguée aux ressources) met en ligne le « compte rendu » sur l'intranet de l'organisme, lundi 3 octobre 2011. Selon ces directeurs d'unité, « conduire une RGPP dans un établissement fortement 'UMRisé' sans associer les partenaires est un non-sens ». Ils pointent que « les différents modes de fonctionnement entre le CNRS et les universités, voire entre deux universités, génèrent une perte de temps considérable pour les laboratoires » et estiment donc « indispensable de réfléchir ensemble sur l'amélioration de la gestion des unités, qui sont très majoritairement des UMR [unités mixtes de recherche] ».

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
RGPP : Inria va « mettre en oeuvre un plan d'action » pour les fonctions support » (Michel Cosnard, PDG)
Lire la suite
RGPP : les fonctions support de l'Inserm ont une « bonne efficience globale », avec des « ratios d'activité parmi les meilleurs » (IGAENR)

L'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) rend public le rapport d'audit de ses fonctions support réalisé par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche), dimanche 11 septembre 2011 (1). Le président de l'institut, André Syrota, en avait dévoilé et commenté les principales conclusions à AEF le 8 septembre (AEF n°233291). Au total, « les fonctions support de l'Inserm représentent 929,67 ETP [équivalents temps plein], auxquels s'ajoutent 252,78 équivalents ETP externalisés », soit « 11,9 % des ETP globaux » de l'institut, « 14,6 % en tenant compte de l'externalisation » (AEF n°241320). « Ces chiffres (…) mettent en évidence une bonne efficience globale des fonctions support », note le rapport, ajoutant que « ce ratio est le plus efficient des établissements audités ». Autrement dit, « en valeur relative, c'est l'établissement qui consacre (…) le moins de moyens au fonctionnement de ses fonctions support ». L'Inra y consacre 14,8 % de ses ressources humaines, le CNRS 15,2 %, l'Inria 19,6 % et le Cirad 22,2 %, précise l'IGAENR. « Il semble (…) qu'un effet de taille puisse expliquer les différences entre établissements dans la part des ETP qu'ils consacrent à leurs fonctions support », nuance-t-elle.

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
« La RGPP confirme les bonnes pratiques de l'Inserm » (André Syrota, PDG de l'Inserm)
Lire la suite
RGPP : Les fonctions support du CNRS profitent à « l'administration de la recherche française en général », selon son personnel

Le personnel du CNRS exprime « deux points de vue importants » sur l'audit en cours des fonctions support de l'organisme par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) (AEF n°253001) : « D'une part, une inquiétude sur la démarche RGPP [révision générale des politiques publiques] ; d'autre part, la certitude que les fonctions support du CNRS jouent un rôle qui dépasse celui de la seule administration de l'établissement au profit de l'administration de la recherche scientifique française en général et qu'il est indispensable d'en tenir compte. » Tel est le principal enseignement d'une « première concertation menée avec les cadres et agents » de l'organisme par la direction du CNRS, qui a « fait le choix d'un pilotage de la RGPP par la transparence » (AEF n°244091). Cette concertation fait l'objet d'un compte rendu établi par la DGD-R (direction générale déléguée aux ressources) « communiqué aux agents de l'établissement » le 4 juin 2011 et mis en ligne le 10 juin sur l'intranet de l'organisme.

Lire la suiteLire la suite