Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le gouvernement, depuis 2007, annonce une réforme de l'ordonnance de 1945, mais il se contente de saupoudrage » (USM)

« Le gouvernement, depuis 2007, nous annonce à intervalles réguliers une réforme en profondeur de l'ordonnance de 1945 qui ne serait plus adaptée aux mineurs d'aujourd'hui. Pourtant, il se contente de saupoudrage et malgré diverses commissions mises en place sur ce thème, il repousse sans cesse cette réflexion à laquelle nous sommes prêts à participer ; l'USM et l'Unsa PJJ ont d'ailleurs déjà travaillé sur le sujet. » Virginie Valton, vice-président de l'USM (Union syndicale des magistrats) réagit sur AEF Sécurité globale aux propos de Claude Guéant qui veut réformer l'ordonnance de 1945 et créer une contravention « à l'égard des parents qui laissent leurs enfants de moins de 13 ans seuls dans la rue la nuit après 23 heures » (AEF Sécurité globale n°229514), mercredi 26 octobre. « Sans doute est-ce plus simple d'annoncer très régulièrement des modifications plutôt que d'entreprendre une vraie réforme », déplore la magistrate.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Délinquance des mineurs : Claude Guéant veut réformer l'ordonnance de 1945 et créer une contravention pour certains parents

« Le sujet des mineurs, et notamment des jeunes mineurs, est un sujet qui est difficile et douloureux, mais cette délinquance est de plus en plus importante et de plus en plus violente. Se trouve posée la question de la réforme de l'ordonnance de 1945. Une réforme profonde de ce texte est nécessaire, j'en suis persuadé. » C'est ce qu'indique Claude Guéant, dans une interview accordée au journal « Le Monde » dans son édition datée du jeudi 27 octobre 2011. « Actuellement, la justice ne répond pas de façon suffisamment rapide à des actes commis par des mineurs qui doivent être remis dans le droit chemin le plus tôt possible, avant qu'ils aillent trop loin. Le délai moyen entre un acte et la sanction de l'acte est de l'ordre de 18 mois », regrette le ministre de l'Intérieur. « Dans la vie d'un mineur, c'est considérable. Il faut conserver des procédures très protectrices, conformes à nos principes et à nos engagements internationaux, mais avec des délais plus courts pour permettre la mise en garde. »

Lire la suiteLire la suite
Le Sénat rejette la proposition de loi d'Éric Ciotti visant à instaurer un services citoyen pour les mineurs délinquants

Le Sénat adopte une motion par sa commission des Lois (AEF Sécurité globale n°230067) et rejette ainsi la proposition de loi d'Éric Ciotti visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants, mercredi 25 octobre 2011. 176 sénateurs se sont prononcés pour l'adoption de cette motion et 168 contre. Selon cette motion, la proposition de loi, « élaborée dans la précipitation, sans consultation des professionnels concernés et sans évaluation préalable de son impact budgétaire, risquait de déstabiliser profondément le dispositif d'insertion mis en œuvre par l'Epide (établissement public d'insertion de la Défense) ». La question préalable porte également sur « une opposition de principe à une nouvelle modification, sans concertation avec les magistrats pour enfants, de l'organisation de la justice pénale des mineurs et de l'ordonnance du 2 février 1945 ».

Lire la suiteLire la suite
L'association « Respect 93 » intervient auprès de mineurs prédélinquants afin de restaurer l'autorité parentale

Souvent citée en exemple dans les colloques sur la prévention de la délinquance, l'association Respect 93 (AEF Sécurité globale n°239418), créée en 2004, a pour but d'intervenir de manière ciblée auprès de mineurs en situation de prédélinquance, afin de restaurer l'autorité parentale. Sonia Imloul, sa présidente, indique que son action repose sur un principe de « contractualisation » entre les parents et l'association. « Grâce à ce contrat, nous nous engageons à intervenir de manière ciblée », décrit-elle. Chaque contrat dépend du cas de l'enfant. « Par exemple, nous avons signé une convention avec une maman toxicomane. Elle a dû se soigner, retrouver une activité professionnelle et en échange nous avons accompagné ses enfants. L'idée de l'association est d'intervenir le plus tôt possible. »

Lire la suiteLire la suite
Jurés populaire et justice des mineurs : une circulaire de la Chancellerie précise les dispositions pénales de la loi du 10 août 2011

Une circulaire du 11 août 2011 présente les dispositions de droit pénal et de procédure pénale de la loi du 10 août 2011 « relative à la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et jugement des mineurs ». Publié au bulletin officiel du ministère de la Justice, ce texte précise également le calendrier de mise en oeuvre des 54 articles de la loi. La plupart entrent en vigueur immédiatement ou au 1er janvier 2012. Seules les dispositions concernant « l'extension des inscriptions automatiques au Fijais (fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes) » entrera en vigueur six mois après la publication de la loi, soit en février 2012, et la « création du dossier unique de personnalité » commun aux différentes procédures pouvant concerner le mineur en cause sera effective à la date fixée par le décret d'application.

Lire la suiteLire la suite
Délinquance des mineurs : François Fillon confie une mission au député Yvan Lachaud

« J'ai décidé de vous nommer parlementaire en mission auprès de Michel Mercier et Claude Guéant. » Tels sont les propos de François Fillon dans la lettre de mission envoyée au député du Gard (Nouveau centre) Yvan Lachaud, le 22 juillet 2011. « Depuis plusieurs années, la France est confrontée à la persistance de la délinquance des mineurs et l'aggravation des infractions pénales qu'ils commettent », rappelle François Fillon tout en affirmant que « le président de la République souhaite que les pouvoirs publics s'organisent pour faire face à ce phénomène et y apportent une réponse immédiate, effective et lisible ».

Lire la suiteLire la suite