Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Bordeaux-III : la campagne d'emplois 2012 revient à une « gestion de la pénurie » (Patrice Brun, président)

La campagne d'emplois 2012 relève d'une « gestion de la pénurie », affirme à AEF Patrice Brun, président de l'université Montaigne Bordeaux-III. « Nous sommes dans un système presque névrotique », dit-il. « D'un côté, le ministère nous incite à augmenter le volume horaire en licence. Mais de l'autre, nous manquons de postes en interne et nous n'avons pas la possibilité de faire les recrutements nécessaires. Le ministère ne nous donne pas les moyens de notre autonomie ». Pour la rentrée 2012, l'équation que doit réaliser l'université Bordeaux-III en matière de GRH relève d'un délicat arbitrage entre formation et recherche, dont les intérêts ne concordent pas forcément, explique Patrice Brun. L'université est en effet confrontée cette année à une carence « inédite » de chargés de cours venus du secondaire en LEA, où depuis la rentrée seules 2h30 de cours d'anglais sont assurées par semaine au lieu de 6h30 (AEF n°229285), ce qui la conduit à revoir sa campagne d'emplois pour 2012. L'université a ainsi « réinjecté un poste supplémentaire de Prag en LEA et a transformé un poste de maître de conférences en Prag », ce qui va lui permettre « d'assurer 700 heures de plus en anglais dans cette filière l'an prochain », explique Patrice Brun. Mais une opération de ce type est « symbolique de notre volonté de régler le problème mais insuffisante (1) ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Budget 2012 : l'université de Bretagne-Sud évoque une situation « extrêmement critique » et envisage de geler 20 postes
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
L'université de Pau étudie des « mesures impopulaires » pour maintenir l'équilibre budgétaire en 2012 (Jean-Louis Gout)
Lire la suite
Bordeaux-III : il manque à l'université « 300 000 euros pour payer la masse salariale » (Patrice Brun, président)

« Nos marges de manoeuvre sont actuellement négatives pour 2011, il nous manque 300 000 euros pour payer la masse salariale », indique à AEF Patrice Brun, président de l'université Montaigne Bordeaux-III dont l'établissement est passé aux RCE le 1er janvier 2011. Selon lui, ce différentiel est la conséquence de la stratégie de « saturation des emplois prônée par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Afin de gonfler notre masse salariale, le ministère nous a conseillé de saturer nos emplois, c'est-à-dire de les pourvoir avec un maximum de titulaires l'année qui a précédé notre basculement dans l'autonomie, en nous promettant de nous accompagner. Mais en 2011, le ministère nous a alloué le même montant pour la masse salariale que celui attribué en 2010. Il ne s'agit ni de cynisme, ni d'incompétence de leur part. En février 2010, ils étaient sincères en nous disant qu'ils nous accompagneraient mais ensuite, il y a eu la rigueur budgétaire », explique Patrice Brun.

Lire la suiteLire la suite
Formation des enseignants : Bordeaux-III fait part au recteur de « difficultés insurmontables » dans la mise en place des nouveaux masters

L'université Montaigne Bordeaux-III rencontre des difficultés « insurmontables » dans la mise en place des nouveaux masters enseignement : c'est ce qu'écrit son président, Patrice Brun, au recteur de Bordeaux, dans un courrier daté du 6 mai 2010 qu'AEF s'est procuré. Dans cette lettre, le président de Bordeaux-III fait état d' « obstacles de plus en plus hauts et imprévus [qui] mènent [son université] dans une impasse » : il manque à son établissement « entre vingt et trente enseignants et enseignants-chercheurs » pour assurer la nouvelle formation des maîtres et sans moyens supplémentaires, Bordeaux-III devra diminuer de « façon drastique », soit son offre de masters recherche, soit ses formations au Capes. Comme l'écrit Patrice Brun, ceci constitue « une issue à laquelle [il] ne peu[t] se résoudre » car elle revient à « amputer [son université] d'une part fondatrice de [sa] mission, la formation des maîtres ou/et la recherche, les deux étant, [dans son établissement] indissolublement liées ». Actuellement l'université Bordeaux-III prépare à quatorze Capes et à onze agrégations.

Lire la suiteLire la suite