Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grande-Bretagne : les habitants peuvent comparer les performances de leur police locale et ainsi lui demander de rendre des comptes

« Les habitants peuvent désormais comparer les performances de leur police locale avec celles des autres forces à travers l'Angleterre et au Pays de Galles », indique le ministère de l'Intérieur britannique, vendredi 28 octobre 2011. Les internautes peuvent en effet consulter les résultats des 43 forces de police du pays sur le site police.uk, via différentes catégories, comme les taux de criminalité ou la qualité du service. Le coût et le nombre de policiers par habitant sont aussi précisés. Chaque catégorie se décompose en différents objets : il est donc possible de comparer le nombre de vols de voitures entre le comté de Sussex et celui de Kent, ou encore le taux de viols élucidés. Les résultats sont présentés sous la forme de graphiques, qui portent sur trois années.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Royaume-Uni : les statistiques de criminalité seront publiées par un bureau « indépendant », l'Office for National Statistics

Le gouvernement britannique souhaite que les statistiques sur la criminalité et la délinquance soient publiées par l'ONS (Office for National Statistics) « de façon indépendante », annonce-t-il, lundi 18 juillet 2011. Il a déposé une déclaration écrite au Parlement dans ce sens. « Nos mesures actuelles sont sources de confusion et n'offrent au public qu'une image partielle » du niveau de la criminalité, indique James Brokenshire, du ministère de l'Intérieur. « Il est dans l'intérêt du public que nous ayons une mesure de la criminalité qui soit claire, pertinente et dans laquelle le public puisse avoir confiance [ …] ». L'indépendance dans la publication des statistiques constitue « une étape importante pour gagner la confiance du public », ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Royaume-Uni : le gouvernement présente sa nouvelle stratégie de lutte contre le crime organisé

Le gouvernement britannique lance sa nouvelle stratégie de lutte contre le crime organisé, jeudi 28 juillet 2011. Cette stratégie repose sur un travail concerté entre les différents ministères concernés, ce qui est « une première en son genre dans le pays », affirme la ministre de l'Intérieur Theresa May. La stratégie « aidera à coordonner le travail de tous ceux qui ont un rôle dans la lutte contre le crime organisé. Pour la première fois, cela signifie que toutes les agences impliquées dans la lutte contre le crime organisé travaillent à des objectifs communs et avec une ligne claire de responsabilité », précise-t-elle.

Lire la suiteLire la suite
Grande-Bretagne : la publication par le gouvernement d'une cartographie en ligne de la criminalité est critiquée

Le site internet www.police.uk, mis en ligne le 1er février 2011 par le gouvernement britannique est la cible de critiques, rapportées par la presse. Ce site permet de visualiser l'emplacement spécifique et la nature de certains crimes en Angleterre et au Pays de Galles. En indiquant le nom d'une rue, un utilisateur a donc accès à tous les faits criminels s'y étant déroulés lors du mois précédent. Des développeurs informatiques britanniques sont par exemple inquiets du fait que les cartes de crimes présentes sur le site puissent « donner une représentation erronée de la criminalité », expose le « Guardian » dans un article daté du 2 février 2011. Selon le développeur Adrian Short, ces cartes sont effet « pseudo-transparentes » puisque « tous les crimes n'y sont pas représentés ». Le site serait donc « une source d'information très peu fiable », et est jugé « pire qu'inutile ».

Lire la suiteLire la suite
Grande-Bretagne : la ministre de l'Intérieur annonce une révision des statistiques de la criminalité

La responsabilité de la publication des statistiques en matière de criminalité en Grande-Bretagne relèvera désormais d'un organisme indépendant, et non plus du ministère de l'Intérieur. C'est ce qu'a annoncé Theresa May, ministre de l'Intérieur britannique, jeudi 20 janvier 2011. Elle a chargé Jil Matheson, le statisticien national, « d'établir un rapport indépendant sur la façon de collecter et de publier les statistiques de la criminalité ». Le but est « d'améliorer la confiance des citoyens » dans ces données. Jil Matheson doit travailler avec des « partenaires clés », et rendre son rapport en avril 2011, pour que les changements soient mis en application dès avril 2012.

Lire la suiteLire la suite