Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°228749

Les organisations syndicales critiquent les nouvelles mesures d'économie présentées par le gouvernement

La majorité des organisations syndicales se montrent critiques après l'annonce d'un nouveau plan de retour à l'équilibre des finances publiques par François Fillon, lundi 7 novembre 2011 (AEF n°228793). Qualifiant unanimement d' « injuste » la moindre revalorisation de certaines prestations sociales, qui seront indexées sur la croissance en 2012, les organisations syndicales s'inquiètent des conséquences sur le pouvoir d'achat de plusieurs mesures, comme le relèvement du taux réduit de la TVA de 5,5 % à 7 %. Estimant que les mesures d'économies pèseront principalement sur les salariés, elles déplorent aussi l'accélération de la réforme des retraites, avec l'anticipation d'un an du passage de l'âge légal à 62 ans (2017 au lieu de 2018). Voici le détail, organisation par organisation, des réactions syndicales :

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Accélération de la réforme des retraites, TVA à 7 % dans la restauration, prestations sociales… Le nouveau plan d'économies du gouvernement

« Pour respecter notre trajectoire de réduction des déficits, un effort supplémentaire de 65 milliards d'euros d'ici 2016, dont 18,6 milliards en 2012-2013, est nécessaire », déclare François Fillon, lors de la présentation, lundi 7 novembre 2011, du nouveau plan de retour à l'équilibre des finances publiques du gouvernement. L'essentiel de ce plan, basé sur une prévision de croissance ramenée à 1 % (contre 1,75 % auparavant), « sera intégré dans des textes financiers d'ici la fin de l'année », indique le Premier ministre, le PLF (projet de loi de finances) pour 2012 et le PLFSS (projet de loi de financement de la sécurité sociale) étant actuellement en cours d'examen par le Parlement. Ces mesures complètent un premier plan d'économies présenté par François Fillon le 24 août. Le gouvernement prévoit notamment d'« accélérer les réformes en cours », en particulier celle des retraites un an après le vote de la loi, et de mettre en place des « mesures d'économies supplémentaires » notamment en matière de fiscalité et de prestations sociales.

Lire la suiteLire la suite
Budget 2012 : l'Assemblée nationale adopte les crédits « Travail et emploi » réduits de 74 millions d'euros supplémentaires

L'Assemblée nationale a adopté, vendredi 4 novembre 2011, en séance publique, les crédits de la mission « Travail et emploi » prévus par le PLF (projet de loi de finances) pour 2012. Cette mission budgétaire a été auparavant examinée pour avis par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale le 26 octobre, et par la commission des Finances le 27 octobre. Elle doit être examinée, en séance publique, au Sénat, le vendredi 25 novembre 2011. Sur proposition du gouvernement, les députés ont adopté ce vendredi un amendement visant à réduire de 74 millions d'euros les crédits de paiement et les autorisations d'engagement alloués au programme "Accompagnement des mutations économiques et développement de l'emploi".

Lire la suiteLire la suite
Budget 2012 : baisse de plus de 10 % des crédits du programme « accompagnement des mutations économiques et développement de l'emploi »

Le PLF (projet de loi de finances) 2012 prévoit 3,995 milliards d'euros pour financer les mesures du programme 103 sur l' « accompagnement des mutations économiques et [le] développement de l'emploi ». Selon le PAP (projet annuel de performance) de la mission « Travail et emploi » annexé au PLF pour 2012, ce budget représente une baisse d'environ 11 % par rapport à 2011, avec près de 500 millions en moins. Outre les mesures afférentes à la formation professionnelle, le programme porte sur les mesures de prévention du licenciement et de reclassement des salariés avec les dispositifs de reclassement ou les aides à la GPEC et sur les mesures de développement de l'emploi avec les aides à la création d'entreprises ou les dispositifs de baisse du coût du travail pour le développement des territoires et de certains secteurs. La discussion générale du PLF a débuté mardi 18 octobre à l'Assemblée nationale et la mission budgétaire « Travail et emploi » doit être examinée en séance publique le 4 novembre prochain.

Lire la suiteLire la suite
Mesures de réduction du déficit : réactions mitigées des partenaires sociaux

Les partenaires sociaux, au lendemain de la série de mesures de réduction des déficits publics présentées par le Premier ministre François Fillon mercredi 24 août 2011 (AEF n°234295), ont des réactions partagées. Si le patronat salue dans son ensemble la volonté du gouvernement de réduire les déficits, il déplore la limitation de l'exonération des charges sociales sur les heures supplémentaires et ses conséquences sur le coût du travail, ainsi que l'augmentation du forfait social de 6 % à 8 %. Les organisations syndicales déplorent, elles, des mesures d'austérité pesant essentiellement sur les salariés, et demandent des mesures en faveur de l'emploi. Alors que des rencontres bilatérales entre partenaires sociaux et gouvernement doivent avoir lieu d'ici au 30 août, les syndicats ont par ailleurs reporté au jeudi 1er septembre leur réunion intersyndicale initialement prévue le 24 août. Dans un communiqué commun, CFDT, CGT, FSU, Solidaires, Unsa disent « prendre acte de la démarche du gouvernement » et indiquent qu'elles se réuniront le 1er septembre pour « préciser leurs analyses et leurs objectifs » et « débattre avec les salariés des solutions à apporter et organiser avec eux l'action pour faire pression sur le gouvernement et le patronat ».

Lire la suiteLire la suite