Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°228225

Nord-Pas-de-Calais : Daniel Percheron, président de région, « exige la reconstruction » de l'hôpital de Lens

« Pourquoi ne marchons-nous pas sur le ministère de la santé et sur l'ARS (agence régionale de santé) pour exiger la reconstruction de l'hôpital de Lens ? » lance Daniel Percheron, président du conseil régional Nord-Pas-de-Calais, lors d'une conférence de presse mardi 15 novembre 2011. « Car la situation actuelle de Lens est révoltante : une surmortalité importante des hommes et des femmes, la silicose, la pauvreté, le chômage, la désindustrialisation, l'alcool, le tabac… », détaille-t-il, rappelant ainsi que ce bassin de population affiche des indicateurs de santé très préoccupants. « Même si nous sommes mithridatisés contre le malheur dans le Nord-Pas-de-Calais, la reconstruction de l'hôpital de Lens serait le minimum du minimum », estime l'élu socialiste.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Hôpital de Lens : l'ARS Nord-Pas-de-Calais nomme un administrateur provisoire pour « éviter un scénario catastrophe »

Le centre hospitalier de Lens a été placé sous administration provisoire par l'ARS Nord-Pas-de-Calais à compter du 3 octobre 2011. « Cette décision vise à garantir l'avenir de l'hôpital de Lens, qui est confronté à une situation économique et financière très mauvaise », indique lundi 10 octobre 2011 à AEF Daniel Lenoir, directeur général de l'ARS. « J'ai d'ailleurs pris une décision identique en mai dernier pour le groupe Ahnac (Association hospitalière Nord-Artois cliniques), également en grande difficulté », souligne-t-il. Ces deux établissements de santé se livrent une très vive concurrence depuis plusieurs années sur le même territoire : leurs administrateurs provisoires (1) ont pour mission de dépasser ce cadre conflictuel pour établir des coopérations étroites, dans le cadre plus large d'une CHT (communauté hospitalière de territoire) impliquant également les centres hospitaliers d'Arras, de Béthune et de Douai.

Lire la suiteLire la suite
Le CHU de Lille poursuit sa « stratégie de groupe public » en constituant un groupement de coopération sanitaire avec le CH de Lens

Le CHU de Lille et le centre hospitalier de Lens ont constitué, vendredi 26 novembre 2010, un GCS (groupement de coopération sanitaire) hospitalo-universitaire destiné à offrir au bassin de l'Artois des « filières de prise en charge de proximité de qualité », notamment dans le domaine de la chirurgie, ainsi que « la possibilité d'un accès rapide à l'établissement de recours » régional. Six filières prioritaires ont été définies pour mettre en œuvre cette coopération : l'orthopédie-traumatologie, la gynécologie-obstétrique, la chirurgie infantile, le vasculaire, l'anesthésie-réanimation et l'imagerie médicale.

Lire la suiteLire la suite
Centre hospitalier de Lens : une situation financière « très dégradée » selon la chambre régionale des comptes

La chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais pointe, dans un rapport d'observations publié le 13 octobre 2009, la situation financière « très dégradée » du centre hospitalier de Lens, qu'elle explique principalement par « l'effet de ciseau créé par l'accroissement des charges d'exploitation à un rythme bien supérieur à celui des produits, notamment depuis la mise en place du nouveau mode de financement, la T2A (tarification à l'activité), à compter de 2004 ». Or, au même moment, l'établissement a dû faire face à des investissements nécessaires : mise en sécurité urgente des bâtiments et modernisation des équipements médicaux. Un plan de retour à l'équilibre est depuis mis en œuvre, avec à la clef « le gel d'une centaine de postes », une réorganisation interne et un plan de travaux revu à la baisse.

Lire la suiteLire la suite