Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Équipe de François Hollande : Vincent Peillon en charge de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Vincent Peillon est en charge de l'éducation, de la jeunesse, de l'enseignement supérieur et de la recherche dans l'équipe de campagne de François Hollande. Le candidat PS à l'élection présidentielle de 2012 présente mercredi 16 novembre 2011 son équipe, par la voix de son directeur de campagne, Pierre Moscovici, député du Doubs. Selon Vincent Peillon, interrogé par AEF, Bruno Julliard, secrétaire national à l'éducation du PS, « devrait rejoindre l'équipe prochainement ». Elle sera « élargie à d'autres membres du PS dans les prochains jours ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 67 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle 2012 : la « priorité » de François Hollande sera « la réussite des étudiants de licence »

La « priorité » de François Hollande, candidat à la primaire socialiste, concernera « la réussite des étudiants de premier cycle à l'université ». C'est ce qui ressort de son programme « enseignement supérieur et recherche », rédigé par Geneviève Fioraso, députée PS de l'Isère, et Jean-Yves Le Déaut, député de Meurthe-et-Moselle. Les deux députés se sont appuyés sur un groupe de travail d'une « dizaine d'universitaires et chercheurs ». Le projet de François Hollande est structuré autour de deux axes : « démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur et multiplier par deux le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur en 15 ans » et « rétablir la confiance avec les chercheurs et les enseignants-chercheurs et assurer la reconnaissance internationale de l'université et de la recherche françaises ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : François Hollande souhaite une « évaluation » de l'ANR et de l'Aeres permettant d'en « redéfinir les missions »

François Hollande, candidat à la primaire socialiste, souhaite « mener, en liaison avec l'OPECST, une évaluation transparente et débattue politiquement de l'ANR, de l'Aeres, permettant de redéfinir les missions de ces deux instances et de redonner des initiatives aux organismes et au Parlement dans l'orientation des grands programmes stratégiques de recherche fondamentale comme orientée ». C'est ce qui ressort de son programme « enseignement supérieur et recherche », rédigé par Geneviève Fioraso, députée PS de l'Isère et le député de Meurthe-et-Moselle Jean-Yves Le Déaut. Les deux députés se sont appuyés sur un groupe de travail d'une « dizaine d'universitaires et chercheurs ». Le projet de François Hollande est structuré autour de deux axes : « démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur et multiplier par deux le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur en quinze ans » et « rétablir la confiance avec les chercheurs et les enseignants-chercheurs et assurer la reconnaissance internationale de l'université et de la recherche françaises ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : François Hollande veut « donner aux universités les moyens de leur autonomie »

« François Hollande ne fait pas de promesse mirifique qu'il ne pourra pas tenir, il ne promet pas une revalorisation à tout le monde, mais il a clairement fait de la jeunesse sa priorité », déclare à AEF Geneviève Fioraso, députée PS de l'Isère et chargée de rédiger le programme « enseignement supérieur et recherche » de François Hollande, candidat à la primaire socialiste, avec le député de Meurthe-et-Moselle Jean-Yves Le Déaut (AEF n°236056). Les deux députés se sont appuyés sur un groupe de travail d'une « dizaine d'universitaires et chercheurs ». Le projet de François Hollande est structuré autour de deux axes : « démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur et multiplier par deux le nombre de diplômés de l'enseignement supérieur en 15 ans » et « rétablir la confiance avec les chercheurs et les enseignants-chercheurs et assurer la reconnaissance internationale de l'université et de la recherche françaises ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : les équipes de campagne « enseignement supérieur et recherche » de Martine Aubry et de François Hollande

Martine Aubry et François Hollande, candidats déclarés aux primaires du Parti socialiste pour l'élection présidentielle de 2012, ont dévoilé leurs équipes de campagne, mardi 12 juillet 2011. La maire de Lille a choisi de confier les questions d'enseignement supérieur et de recherche au duo Isabelle This Saint-Jean et Vincent Berger : la première est vice-présidente du conseil régional d'Île-de-France en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche, le second est président de l'université Paris-Diderot (Paris-VII). Le dossier « industrie-innovation-PME » est confié à Guillaume Bachelay, secrétaire national du PS à l'industrie, aux entreprises et aux nouvelles technologies.

Lire la suiteLire la suite
Projet du PS pour 2012 : « L'enseignement supérieur et la recherche sont le cœur du modèle de société que nous voulons » (Martine Aubry)

« L'enseignement supérieur et la recherche sont plus pour nous qu'une priorité : c'est le cœur du modèle de société que nous voulons », déclare Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, lors de l'ouverture du « forum des idées » consacré à l'enseignement supérieur et de la recherche, qui se tient à Toulouse le 18 mai 2011 (1) (AEF n°240841). Ce forum est une « première étape importante » et à cette occasion, le PS diffuse un texte d'une trentaine de pages qui détaille ses propositions. Ce texte pourra être affiné, selon Bertrand Monthubert, secrétaire national à l'enseignement supérieur et à la recherche, et la députée de l'Isère, Geneviève Fioraso, organisateurs du forum. Martine Aubry « résume en deux mots » le projet du PS, « créativité et justice », et plaide pour « une société qui mise sur l'intelligence ».

Lire la suiteLire la suite
Projet du PS pour 2012 : des moyens pour « faire vivre l'autonomie » et créer des « réseaux territoriaux de la connaissance »

Une loi de programmation pour l'enseignement supérieur et la recherche, un plan de recrutement, une réforme de la loi LRU, la création de « réseaux territoriaux de la connaissance », mise en place d'une allocation d'études pour les jeunes en formation… Ce sont quelques unes des propositions formulées par le Parti socialiste dans le cadre de son projet pour 2012. Elles sont présentées à l'occasion du « forum des idées » qui se tient à Toulouse le 18 mai 2011 (AEF n°240841), après avoir été validées par le bureau national réuni le mardi 17 mai. Elles détaillent, dans un document d'une trentaine de pages, les grands axes du projet rendu public début avril (AEF n°244065 et (AEF n°244063). Elles portent également sur la réussite des étudiants, la réforme de la licence, la remise à plat de la formation des enseignants et des études médicales (AEF n°240679) et sur la recherche (AEF n°240678). Le PS entend « restaurer la confiance » de la communauté universitaire et scientifique et « redonner de la liberté d'initiative ». Il prévoit qu'il organisera, « dès 2012, des assises de l'enseignement supérieur et de la recherche », soulignant que « toutes les décisions ont été prises sans concertation » par le gouvernement actuel. « Les mouvements sociaux du printemps 2009 et tous ceux qui se sont succédés depuis 2004 ont bien marqué le malaise d'une majorité de la communauté universitaire. Nous devons clarifier, simplifier et retrouver de la cohérence et de la sérénité ».

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
La CGT et Solidaires annoncent "une journée de grève interprofessionnelle le jeudi 29 septembre"

"La CGT et l’Union syndicale Solidaires appellent dès à présent à une journée de grève interprofessionnelle le jeudi 29 septembre, et qui doit s’inscrire dans une mobilisation large et dans la durée", font savoir les deux organisations syndicales, jeudi 7 juillet 2022. Pointant des mesures "pouvoir d’achat" "en dessous de la situation de paupérisation de la population", la "poursuite d’une politique qui va à l’encontre du droit des travailleurs" ou encore la "poursuite d’une réforme des retraites injuste qui exige de travailler plus", les deux organisations court-circuitent avec cette annonce les travaux de l’intersyndicale actuellement unitaire, qui doit se réunir le 11 juillet prochain.

Lire la suiteLire la suite
PLFR : 2 milliards d’euros pour France compétences et près de 750 M€ pour le prolongement des aides à l’alternance

Comme attendu, le premier projet de loi de finances rectificative pour 2022 prévoit de débloquer une "subvention exceptionnelle" de 2 Md€ pour équilibrer les comptes de France compétences structurellement déficitaires. Ce collectif budgétaire, qu’AEF info s’est procuré, est à l’ordre du jour du Conseil des ministres convoqué ce 7 juillet, à 16 heures. Le déficit de l’institution chargée du financement et de la régulation du système de formation professionnelle devrait approcher les 6 Md€ cette année. Or, France compétences n’a pu obtenir à ce jour que 2,6 Md€ d’emprunt auprès des banques, sur les 5 Md€ espérés. Cette rallonge de l’État de 2 Md€ s’ajoute aux deux subventions octroyées en 2021 pour un total de 2,75 Md€. Le PLFR prévoit, en outre, une enveloppe de 743 M€ pour financer la prolongation des aides exceptionnelles de l’État à l’embauche d’alternants jusqu’à la fin de l’année. 

Lire la suiteLire la suite
100 % santé : la DGCCRF communique une partie du bilan de ses contrôles

La DGCCRF, dans un communiqué publié ce 7 juillet 2022, fournit certains éléments de bilans de sa campagne de contrôle en 2020/2021 auprès des opticiens et audioprothésistes concernant la bonne application des règles du 100 % santé. Sur 1 000 contrôles menés dans 710 établissements, les inspecteurs déclarent avoir relevé au moins une ''anomalie'' dans 514 cas - un indicateur portant toutefois sujet à contestation (lire sur AEF info). Près de 384 avertissements auraient été délivrés, 123 injonctions de mise en conformité, 17 procès-verbaux administratifs et même procès-verbaux pénaux pour les cas les plus graves. Si des cas sont cités pour illustrer la diversité des anomalies identifiées, la liste et la proportion précise des infractions n’est pas détaillée, de même que la répartition entre opticiens et audioprothésiste. La DGCCRF indique qu’elle reconduira des contrôles en 2023. 

Lire la suiteLire la suite