Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La région Île-de-France finance la construction de deux gendarmeries à hauteur de 2,36 millions d'euros

Le président du conseil régional d'Île-de-France, Jean-Paul Huchon et le vice-président chargé de la sécurité, Abdelhak Kachouri « ont fait voter 2,36 millions d'euros pour construire les gendarmeries de Lardy (Essonne) et Marines (Val d'Oise) ainsi que la réhabilitation du commissariat de Charenton (Val-de-Marne) » en commission permanente mercredi 16 novembre 2011 (AEF Sécurité globale n°231603). « Depuis 1998, la région Île-de-France est liée par deux conventions (une pour la police et une pour la gendarmerie) avec l'État pour l'implantation locale des forces de sécurité sur son territoire. Elle est la seule région française à contractualiser ainsi avec l'État », rappelle-t-elle. Ainsi, « entre 2005 et 2010, 60 opérations ont été financées pour un montant de 50 millions d'euros. Depuis 1998, la région a investi plus de 113 millions d'euros ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Île-de-France : le conseil régional adopte un avenant à la convention avec le ministère de l'Intérieur sur l'immobilier de la police

Le conseil régional d'Île-de-France adopte un avenant à la convention avec le ministère de l'Intérieur du 8 nombre 2005 relative à l'équipement immobilier de la police nationale en Île-de-France, jeudi 29 septembre 2011. Les groupes Majorité présidentielle, Socialiste, Nouveau Centre et Front de Gauche se sont notamment prononcés pour l'avenant, à l'inverse du Front de Gauche et alternatifs et de Europe Écologie-Les Verts. « Depuis 1998, la région Île-de-France est liée par une convention avec les ministères de l'Intérieur et de la Défense pour l'implantation locale des forces de sécurité sur son territoire. Elle est la seule région française à contractualiser ainsi avec l'État », explique le conseil régional. « Renouvelée en 2000 puis 2005, la convention est arrivée à terme en novembre 2010. La région n'a donc financé aucune opération au première semestre 2011. » L'avenant permettra de prolonger jusqu'au 31 décembre 2011 la convention entre la région et l'État, sous réserve d'un engagement de l'État sur les effectifs de police affectés, et ainsi de soutenir de nouvelles opérations.

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : la SNCF, le Stif et la région vont débloquer 80 millions d'euros pour généraliser la vidéosurveillance dans les gares

La SNCF, le Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France) et la région Île-de-France vont cofinancer un programme de généralisation de la vidéosurveillance dans les gares SNCF pour un montant de 80 millions d'euros sur la période 2011-2013. Le conseil régional d'Île-de-France a voté, en séance plénière, une subvention globale de 26,6 millions d'euros afin « d'accompagner l'extension de la vidéosurveillance sur le réseau Transilien », vendredi 8 avril 2011. Le Stif versera 26,6 millions d'euros sur la même période. La SNCF, qui a déjà débloqué 17,6 millions d'euros de 2008 à 2010, apportera 9,2 millions en 2011, soit un total de 26,8 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : l'opposition pointe une baisse des crédits consacrés à la sécurité et propose des hausses de moyens

« Le budget d'investissement consacré à la sécurité par le conseil régional d'Île-de-France en 2011 baisse de 14 % par rapport à 2010, selon les calculs du groupe MP (majorité présidentielle), présidé par Valérie Pécresse », déclare à AEF Sécurité globale Bruno Beschizza, élu régional, membre de la commission permanente et de la commission thématique « ville et sécurité ». Alors que le Conseil régional examine en séance plénière le projet de budget 2011 du 15 au 17 décembre, Bruno Beschizza estime que « les moyens d'investissement dans la sécurité des lycées diminuent de 29 %, ceux consacrés à l'immobilier (aide à l'implantation des forces de sécurité) de 6,6 %, tandis que les crédits consacrés à la sécurité dans les transports sont en stagnation ».

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : 19,36 millions d'euros prévus pour la sécurité dans le projet de budget 2011

Un montant de 22,8 millions d'euros d'autorisation de programme et de 19,36 millions d'euros de crédits de paiements est prévu en faveur de la sécurité en 2011, indique le projet de budget sur la sécurité de la région Île-de-France, présenté mercredi 1er décembre 2010. Il sera discuté en séance plénière du 15 au 17 décembre. Le budget d'investissement de la région en matière de sécurité est composé de trois postes majeurs : un programme d'amélioration de la sécurité dans les transports en commun (7,1 millions d'euros d'autorisation de programme et 3 millions d'euros de crédits de paiement) ; un programme d'aide à l'implantation locale des forces de sécurité (9 millions d'euros d'AP et 11,2 millions d'euros de CP) ; et des financements pour la sécurisation des lycées. « Les moyens accordés à la sécurité sont maintenus par rapport à 2010 », indique le président (PS) de la région, Jean-Paul Huchon.

Lire la suiteLire la suite
Île-de-France : report du vote d'une subvention pour financer la construction d'un commissariat à Sevran

Un amendement visant à attribuer une subvention de 5,27 millions d'euros pour la construction d'un nouveau commissariat à Sevran (Seine-Saint-Denis) a été retiré par la majorité régionale, lors d'une réunion de la commission permanente du conseil régional d'Île-de-France, mercredi 17 novembre 2010. Une décision que Valérie Pécresse (UMP), présidente du groupe majorité présidentielle, « déplore », estimant que le président de la région, Jean-Paul Huchon, a agi ainsi en raison de la « pression de sa majorité ». Interrogé par AEF Sécurité globale, Abdelhak Kachouri, vice-président (PS) en charge des questions de sécurité, explique que « lors de l'examen de l'amendement, divers groupes politiques demandaient des éclaircissements ou souhaitaient donner leur avis. Le cadre de la commission permanente ne leur permet pas ». L'élu dit donc avoir « choisi de consacrer un temps supplémentaire à la discussion avec les groupes politiques. »

Lire la suiteLire la suite