Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Transports en commun franciliens : une tarification unique est « une incitation à l'étalement urbain » (Jean Sivardière, Fnaut)

La création en Île-de-France d'une tarification unique sur le réseau régional de transports en commun est « une incitation à l'étalement urbain », estime Jean Sivardière, président de la Fnaut (Fédération nationale des associations d'usagers de transports), interrogé mercredi 16 novembre 2011. Cécile Duflot, qui préside le groupe EELV d'Île-de-France, menace de ne pas faire voter le budget 2012 de la région si Jean-Paul Huchon, président (PS) de la collectivité, n'applique pas cette promesse de campagne faite au nom de l'équité sociale et territoriale. La région est actuellement partagée en cinq zones au sein desquelles la tarification est croissante selon l'éloignement par rapport à Paris. La région ne peut adopter son budget si le groupe EELV, qui pèse 51 membres dans la majorité, ne suit pas.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Aides défavorables à la biodiversité : le CAS formule plus de 80 recommandations concernant notamment l'étalement urbain

Le CAS (Centre d'analyse stratégique) formule plus de 80 recommandations pour réduire les « aides publiques dommageables à la biodiversité » dans un rapport rendu public vendredi 21 octobre 2011 et remis la veille à la directrice de cabinet de la ministre du Développement durable Nathalie Kosciusko-Morizet. Dans ce cadre, « le sujet le plus important » aux yeux du président du groupe de travail dédié (1), et maître de conférences à l'École polytechnique, Guillaume Sainteny est « l'artificialisation de l'espace ». « On est sur un sujet majeur, clairement anti-développement durable » qui entraîne « le recul de la biodiversité » et qui « pose aussi des problèmes sociaux ». S'il reconnaît que le problème est « compliqué parce qu'on a un problème de logements en France », il estime qu'on « peut le résoudre sans construire n'importe où ». Il se félicite notamment de la réforme de la fiscalité sur l'urbanisme votée dans le cadre du collectif 2010.

Lire la suiteLire la suite
Étalement urbain : « les conséquences de son développement ne sont pas soutenables » (Réseau action climat)

« Le développement périurbain majoritairement non maîtrisé, qualifié d'étalement urbain, induit une faible densité démographique dont les corollaires principaux sont une forte consommation d'espaces naturels ou agricoles, la multiplication des déplacements pendulaires et une lourde infrastructure de voies et de réseaux. Les conséquences de ce phénomène, en termes d'émissions de gaz à effet de serre, de vulnérabilisation des territoires face aux impacts des changements climatiques ou de ségrégation sociale, ne sont pas soutenables. » C'est ce qu'indique le RAC (réseau action climat), réseau expert du changement climatique, dans son rapport intitulé « Étalement urbain et changements climatiques : état des lieux et propositions », publié le 19 août 2011.

Lire la suiteLire la suite
Rencontres des Scot : gouvernance, prise en compte de l'étalement urbain et du développement durable en question (échos)

« Il y a une émergence du poids de la ville dans l'organisation de nos territoires. Le pouvoir territorial est en train de s'organiser autour de quelques grandes villes. La France rattrape son retard en la matière sur les autres pays européens qui l'ont compris depuis longtemps », explique Alain Cottalorda, maire (PS) de Bourgoin-Jalieu et président de la communauté d'agglomération Porte de l'Isère (1), à l'occasion des septièmes Rencontres nationales des Scot. « Nous sommes condamnés à la complexité, à la superposition des territoires de décision », observe-t-il lors d'une table ronde sur la gouvernance des projets de territoire, jeudi 30 juin 2011. Confrontés à un préfet qui ne souhaitait pas que le Scot auquel participe son intercommunalité dépasse la frontière du département, les élus ont trouvé la parade avec l'inter-scot. Un « avatar » qui a permis de « dépasser des limites peu efficientes » et qui a « fait la preuve de son utilité », assure Alain Cottalorda.

Lire la suiteLire la suite
Déménager de la périphérie en centre-ville permet une réduction de 38 % de l'utilisation de la voiture (étude de la Fnaut)

Convaincre les bailleurs de remettre des logements sur le marché en centre-ville afin d'y installer des familles : tel est l'objectif de l'étude « Localisation de l'habitat et pratiques de déplacements » rendue publique mercredi 8 juin 2011 et réalisée par l'économiste des transports Jean-Marie Beauvais pour le compte de la Fnaut (Fédération nationale des associations d'usagers des transports) (1). « Les résultats de cette recherche exploratoire montrent l'intérêt pour les ménages comme pour la collectivité d'opérations telles que l'Opah [opérations programmées d'amélioration de l'habitat] », souligne Jean Sivardière, président de l'association qui milite depuis des années pour l'endiguement de l'étalement urbain. La recherche met en évidence une forte baisse de la longueur moyenne des déplacements quotidiens et de l'usage de l'automobile, donc des dépenses en carburant, de la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre, résume Jean-Marie Beauvais.

Lire la suiteLire la suite
« Le discours anti-étalement urbain a eu des effets pervers » (Jean-Charles Castel, Certu)

« L'étalement urbain est aujourd'hui le produit d'un consensus entre les agglomérations, qui n'en veulent plus au nom du développement durable, et les communes rurales qui sont contentes d'accueillir de nouveaux habitants », résume Jean-Charles Castel, chef du groupe « observation urbaine » au Certu (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques). « C'est un phénomène difficile à arrêter ». Selon le spécialiste, le « discours anti-étalement urbain » porté par les agglomérations, les agences d'urbanisme et d'architectes a contribué, en restreignant l'offre constructible située aux frontières des agglomérations, à repousser toujours plus loin des centre-villes la construction, alors que la maison individuelle reste un moyen privilégié pour des ménages modestes de concilier confort et surface. Dans un entretien à AEF Habitat et Urbanisme, Jean-Jacques Castel revient sur les causes de l'étalement urbain et de son « aggravation » et esquisse des pistes pour inverser la tendance.

Lire la suiteLire la suite
Étalement urbain : « On doit organiser plutôt que densifier à tout prix » (échos d'un colloque de l'Adef)

« Le périurbain est vécu depuis trente ans comme une malédiction, on l'a déploré au lieu de l'organiser. On pense en France qu'il y a une mission d'intérêt à lutter contre le périurbain, mais ce n'est pas aussi simple », explique à AEF Habitat et Urbanisme Arnaud Bouteille, gérant-directeur général du promoteur Fiderim, vendredi 19 novembre 2010, en marge d'un colloque de l'Adef (Association des études foncières), intitulé « Repenser le périurbain ». « Aujourd'hui, le problème est surtout que le discours dominant fait de la densité le remède à tous les maux (…) Contrairement à ce qu'on dit, l'étalement urbain est du point de vue économique, un mécanisme très logique », assure Jean-Charles Castel, chef du groupe Observation urbaine au Certu (Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques) et animateur de la table-ronde sur le « coût de l'étalement urbain ».

Lire la suiteLire la suite