Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°227509

La plainte de l'ancien directeur de l'ARS Lorraine J.-Y. Grall à l'encontre du Dr. Roux « rejetée » (conseil régional de l'Ordre)

La plainte de l'ARS de Lorraine contre le docteur Pierre-Michel Roux, l'ancien chef de la chirurgie cardiaque du CHR Metz-Thionville suspendu en octobre 2010 puis révoqué par le CNG (Centre national de gestion) des praticiens hospitaliers, « a été rejetée », indique à AEF le conseil régional de l'ordre des médecins de Lorraine, ce mercredi 23 novembre 2011. Le praticien avait comparu le 9 novembre dernier devant la chambre disciplinaire de l'Ordre, dans le cadre d'une plainte déposée par Jean-Yves Grall, l'ancien directeur général de l'ARS de Lorraine, aujourd'hui directeur général de la Santé. Cette décision « n'est pas définitive », car « susceptible d'appel au niveau national », précise le conseil de l'Ordre de Lorraine, qui n'a pas communiqué le jugement. Le docteur Roux encourait « une sanction pouvant aller du blâme à la radiation », précise à AEF Hubert de Chevigny, président de l'association « Metz a du coeur » qui le soutient (« 600 membres, représentant les 8 000 opérés du docteur Roux »).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 82 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Chirurgie-cardiaque au CHR Metz-Thionville : « un bilan positif », dans le cadre de la CHT avec Nancy (V. Anatole-Touzet, directrice)

Depuis la reprise, fin février, de l'activité du service de chirurgie cardiaque et vasculaire du CHR Metz-Thionville, après sa suspension par l'ARS de Lorraine il y a un an, « 308 patients ont été opérés, dont 150 en chirurgie cardiaque », rapporte le professeur Jean-Pierre Villemot, chef du « pôle territorial public lorrain de chirurgie cardiaque, vasculaire et transplantation » (dans le cadre de la CHT du Sillon lorrain), chargé de conduire cette reprise, à l'occasion d'une conférence de presse tenue à la direction générale du CHR Metz-Thionville le 26 octobre 2011. « C'est un bilan positif à plus d'un titre », indique Véronique Anatole -Touzet, la directrice générale du CHR, remerciant les représentants de la communauté médicale. « Grâce à leur implication, le service a pu reprendre dans d'excellentes conditions pour les patients. [Aujourd'hui], il existe une unité entre spécialistes, qu'ils soient messins, thionvillois, ou nancéiens, au service des malades et de l'hôpital public ».

Lire la suiteLire la suite
Révocation du Dr. Roux par le CNG : « une décision purement administrative », pour l'ancien chef de service du CHR Metz-Thionville

Le docteur Pierre-Michel Roux, ancien chef du service de chirurgie cardiaque au CHR Metz-Thionville suspendu en octobre 2010 sur décision annoncée par l'ancien directeur général de l'ARS-Lorraine Jean-Yves Grall (AEF n°256752), a été révoqué par le CNG (Centre national de gestion) des praticiens hospitaliers, vient-il d'annoncer lors d'un point-presse à Metz (Moselle), mercredi 8 juin 2011, plus d'un mois après son audition. La question de l'avenir du docteur Roux rejoint les interrogations sur les raisons de la suspension du service de chirurgie-cardiaque messin, invoquées par l'ancien directeur de l'ARS qui a depuis été nommé directeur général de la santé (AEF n°241223). « Cette décision du CNG [à mon encontre] a été prise contre l'avis du conseil de discipline, celui-ci ayant refusé par sept voix contre trois cette révocation, [...] les mêmes personnes ayant proposé ensuite une mutation d'office », explique le praticien désormais empêché d'exercer en hôpital public. Il compte faire appel de cette décision devant le tribunal administratif.

Lire la suiteLire la suite
CHR Metz-Thionville : la décision de fermeture provisoire du service de chirurgie cardiaque contestée par d'anciens opérés du coeur

« Pourquoi, en France, seule la Lorraine utilise le taux de mortalité pour fermer un service ? », interroge notamment, ce mardi 1er mars 2011 au club de la presse de Metz, Hubert de Chevigny, président de « Metz a du coeur », une association fondée suite à la suspension provisoire du service de chirurgie cardiaque du CHR de Metz-Thionville ((AEF n°258016) et (AEF n°249303)) et composée surtout d'anciens patients du docteur mis en cause (plus de 350 membres). En octobre dernier, le directeur général de l'ARS de Lorraine, le docteur Jean-Yves Grall, avait pris cette décision à la suite du constat de l'augmentation du taux de mortalité pour les années 2009 et 2010, en comparaison aux années antérieures. « [Au nom des anciens opérés du coeur], nous demandons au ministre une enquête administrative sur les conditions dans lesquelles ont été prises les décisions de suspendre le service de chirurgie cardiaque de [l'hôpital de Metz] Bon-Secours et de la mise à pied du Dr Roux ».

Lire la suiteLire la suite
CHR Metz-Thionville : « la suspension à titre conservatoire » du chef de service de chirurgie cardiaque, annoncée par le directeur de l'ARS

Jean-Yves Grall, directeur général de l'ARS de Lorraine, annonce « la suspension, à titre conservatoire, par la directrice générale du CHR Metz-Thionville, du chef de service de chirurgie cardiaque [Pierre-Michel Roux], qui date de ce matin, avec l'engagement d'une procédure disciplinaire par le Centre national de gestion », lors d'une conférence de presse à Nancy, ce vendredi 29 octobre 2010. Telle est l'une des premières conséquences de la « mission d'inspection » diligentée dans le service messin dont l'activité a été suspendue le 11 octobre dernier (dep.139098). Cette décision avait été prise après l'analyse des taux de mortalité de 2009. « J'avais missionné une [première] délégation d'experts, de professionnels reconnus de chirurgie cardiaque et d'anesthésie-réanimation, pour venir le 20 septembre au CHR, afin de vérifier la validité de ces chiffres et d'essayer de voir […] les causes de cette surmortalité, qu'ils ont confirmée ». La nouvelle mission d'inspection, à laquelle est rattachée « une mission d'expertise professionnelle », « se termine actuellement » ; son rapport définitif ne sera disponible que « dans plusieurs semaines ».

Lire la suiteLire la suite