Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Union européenne : « La mobilité est une entreprise risquée pour les chercheurs européens » (Eurodoc)

« Les expériences de mobilité (internationale), en particulier les expériences de mobilité sur une courte période, ne sont souvent pas suffisamment prises en compte dans l'évaluation des parcours professionnels parce que leurs effets sont moins quantifiables que les publications scientifiques. (…) Il faut offrir aux chercheurs des avantages clairs à la mobilité ». Tel est le premier des cinq « obstacles » à la mobilité recensés dans la troisième contribution de la fédération de jeunes chercheurs européens Eurodoc (Conseil européen des doctorants et jeunes chercheurs) à la consultation lancée par la Commission européenne sur l'ERA (espace européen de la recherche) (AEF n°232977). Pour elle, ces obstacles font aujourd'hui de la mobilité « une entreprise risquée » pour les chercheurs. Selon Eurodoc, la mobilité doit être facilitée « puisque selon les objectifs de l'Union de l'innovation, l'Union européenne a besoin d'au moins un million de chercheurs d'ici à 2020. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Europe : les avantages sociaux des doctorants sont « bien souvent inexistants » (enquête Eurodoc)

« Bien que les conditions de travail diffèrent largement, on peut affirmer que la plupart des doctorants, qui doivent préparer leur thèse en un temps limité, ressentent une pression les amenant à repousser le moment où ils pourront avoir des enfants. En d'autres termes, leurs avantages sociaux sont bien souvent inexistants. » Telle est l'une des principales conclusions d'une enquête menée par Eurodoc (Conseil européen des doctorants et des jeunes chercheurs) sur les doctorants en Europe, rendue publique vendredi 30 septembre 2011 à Strasbourg, lors du « sommet France-Europe : quinze ans d'évolution du doctorat », organisé par Eurodoc et la CJC (Confédération des jeunes chercheurs). Cette enquête a été menée en 2008 et 2009 auprès de 7 500 doctorants dans douze pays européens (1). Elle « entend répondre à deux questions principales : quelle est la situation réelle concernant l'emploi, les avantages sociaux et les conditions de travail des doctorants », et « quelles sont les différences entre les modèles de formation doctorale en Europe ». Eurodoc ajoute que la finalité de cette enquête est « plus descriptive qu'interprétative ».

Lire la suiteLire la suite
Recherche doctorale en Europe et jeunes chercheurs étrangers en France au programme de l'université d'été de la CJC

La CJC (Confédération des jeunes chercheurs) organise sa seconde université d'été du 30 juin au 4 juillet 2010 à Strasbourg. Une session publique est ouverte à tous le 30 juin, destinée à un échange avec les acteurs de l'enseignement supérieur et de la recherche sur le thème de la recherche doctorale en Europe. Une table ronde intitulée « Doctoral research in Europe : evolutions, trends and challenges » (recherche doctorale en Europe : évolutions, tendances et défis) se tiendra à 14h30 et sera suivie, à 15h45, d'une présentation des travaux menés par la CJC sur « les situations spécifiques des jeunes chercheurs étrangers ». L'université d'été se prolongera les 1er et 2 juillet par des séminaires de formation à l'intention des jeunes chercheurs engagés dans la CJC, puis par des séances de travail sur les dossiers en cours à la confédération les 3 et 4 juillet, dont un « guide du doctorat ».

Lire la suiteLire la suite