Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Centre pénitentiaire de Nouméa : « une violation grave des droits fondamentaux », selon le Contrôleur des lieux de privation de liberté

« Pour la première fois depuis sa création, le Contrôleur général des lieux de privation de liberté a décidé d'utiliser la procédure d'urgence […] et de faire paraître au Journal officiel des recommandations propres au centre pénitentiaire de Nouméa, appelé Camp Est », indique le CGLPL, mardi 6 décembre 2011 (AEF Sécurité globale n°226503). Dans des recommandations relatives à ce centre pénitentiaire, il estime que « ce qui a été observé lors d'une visite inopinée, par les quatre contrôleurs présents dans l'établissement du mardi 11 au lundi 17 octobre 2011, relève, par son ampleur, d'une violation grave des droits fondamentaux ». Selon le CGLPL, « l'état et le fonctionnement du centre pénitentiaire sont apparus comme portant atteinte de manière grave aux droits des personnes qu'il héberge et le personnel […] est, d'évidence, épuisé et inquiet devant l'absence de perspective d'avenir de l'établissement ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les nouvelles prisons « apportent le confort nécessaire » aux détenus (Philippe Combettes, administration pénitentiaire)

« Les nouveaux établissements pénitentiaires ont apporté aux détenus non pas un confort supplémentaire, mais le confort nécessaire, indispensable qu'ils n'avaient pas toujours auparavant », affirme Philippe Combettes, sous-directeur des personnes placées sous main de justice au sein de l'administration pénitentiaire, vendredi 21 octobre 2011 à Nantes. « C'est une évolution et notre pays doit en être fier. Elle n'est pas suffisante et doit se poursuivre, mais nous ne pouvons pas la nier. » Il répondait, lors d'un atelier organisé dans le cadre de la Convention nationale des avocats consacré à « la situation pénitentiaire », à Xavier Dupont, secrétaire général du CGLPL (Contrôleur général des lieux de privation de liberté), selon lequel les nouveaux établissements « occasionnent un certain nombre de perturbations fortes, même s'ils apportent un confort supplémentaire ». Philippe Combette indique que « l'administration pénitentiaire est sensible aux remarques du CGLPL et peut faire évoluer les établissements pénitentiaires dans leur nouvelle conception », mais souligne qu'il ne « faut pas oublier d'où nous venons ».

Lire la suiteLire la suite
« La prison n'a pas la faculté de réinsérer », affirme Jean-Marie Delarue (échos du colloque de la Farapej)

« La prison en 2011 n'a pas la faculté de réinsérer les personnes », affirme le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, lors du colloque organisé par la Farapej (Fédération d'associations pour se former, réfléchir et agir sur la prison et la justice) à l'occasion des 20 ans de la fédération dans les locaux parisiens de l'École nationale de la magistrature, samedi 15 octobre 2011. « Par conséquent, la prison ne sert à rien pour les gens qui y sont », ajoute-t-il devant une cinquantaine de personnes. L'important pour l'administration pénitentiaire est, selon le contrôleur général, de « récupérer quelqu'un le premier jour et de le maintenir en vie jusqu'au dernier jour. En dehors de cela, pas d'autres objectifs ». La prison ne donne « aucune perspective » et ainsi « s'auto-entretient ». Il souligne que l'on « sait que la prison doit résinsérer, mais on y pense quand on a fait tout le reste, c'est à dire presque jamais. Les Spip (services pénitentiaires d'insertion et de probation) aujourd'hui sont complètement démobilisés parce qu'ils n'ont plus le temps de rien faire ».

Lire la suiteLire la suite
Le contrôleur des lieux de privation de liberté met en garde le gouvernement contre une « industrialisation de la captivité »

« La déshumanisation progressive dans les centres pénitentiaires rend la réinsertion beaucoup plus difficile. Nous mettons en garde les pouvoirs publics et le gouvernement contre une industrialisation de la captivité », affirme le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, lors de la présentation du rapport annuel 2010, mardi 3 mai 2011. « Si la socialisation n'est plus assurée, la réinsertion sera moins garantie », souligne-t-il, indiquant que les nouveaux centres pénitentiaires ont pour but de « regrouper le maxium de personnes dans quelques endroits privilégiés. On met l'accent sur les conditions de sécurité, le béton, les barbelés, la vidéosurveillance, on diminue le contact ». Le Contrôleur général propose « 67 pistes de progrès à engager pour la prise en charge des personnes privées de liberté ».

Lire la suiteLire la suite