Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°225726

Le CNFPTLV donne un avis défavorable au projet de décret relatif au Dima et adopte son nouveau réglement intérieur

Le CNFPTLV (Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie), réuni en assemblée plénière ce mercredi 14 décembre 2011, rend un avis défavorable au projet de décret relatif au Dima (Dispositif d'initiation aux métiers en alternance) (AEF n°225852). Les autres textes qui lui ont été soumis (AEF n°225843, n°225803 et n°225886) obtiennent un avis favorable. Le Conseil national adopte également son nouveau réglement intérieur.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dominique Balmary quitte la présidence du CNFPTLV, « inquiet » de la capacité du Conseil à « continuer de mener à bien ses missions »

« Depuis que je suis arrivé au CNFPTLV, en 2005, et particulièrement depuis le vote de la loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, le nombre des missions du Conseil a été multiplié par quatre (1), tandis que notre budget a été fortement diminué (2). » Telle est l'une des raisons invoquées par Dominique Balmary, président du CNFPTLV, pour expliquer son départ à compter du 1er janvier 2012, qu'il a annoncé à l'occasion de la réunion plénière du CNFPTLV, mercredi 14 décembre 2011. Il ajoute: "cela fait déjà six ans et demi que je suis président. Si je me représentais pour un autre mandat, je siégerais pendant 10 ans, ce qui serait bien trop long!" Le décret n°2011-1002 du 24 août 2011 relatif aux missions, à la composition et au fonctionnement du Conseil doit s'appliquer à partir du 1er janvier 2012, aussi Dominique Balmary souhaite-t-il laisser sa place "pour le nouveau CNFPTLV".

Lire la suiteLire la suite
Préapprentissage : le projet de décret relatif à l'entrée en Dima « sans condition d'âge » est présenté au CNFPTLV

Permettre à des élèves « ayant accompli la scolarité du collège, sans condition d'âge, d'être accueillis en CFA sous statut scolaire, afin de découvrir un environnement professionnel » par le biais du Dima (1). Tel est l'objet d'un projet de décret « relatif à l'accès au dispositif d'initiation aux métiers en alternance et modifiant le code de l'éducation » qui doit être présenté pour avis au CNFPTLV, réuni en séance plénière le 14 décembre 2011. Pour rappel, l'article 18 de la loi n°2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels, dite « loi Cherpion » a modifié l'article L.337-3-1 du code de l'éducation, et permet désormais aux jeunes d'entrer dans le dispositif du Dima sans condition d'âge, à condition d'avoir accompli leur scolarité du premier cycle de l'enseignement secondaire.

Lire la suiteLire la suite
PPL Cherpion : le député Jean-Patrick Gille (PS) redoute « un dévoiement de l'apprentissage »

« Les mesures figurant dans la proposition de loi [Cherpion - Perrut - Taugourdeau, relative au développement de l'alternance et à la sécurisation des parcours professionnels] constituent un dévoiement de l'apprentissage. » C'est ce que déclare Jean-Patrick Gille, député PS d'Indre-et-Loire, dans un communiqué diffusé mardi 14 juin 2011, alors que l'examen de la proposition de loi doit, selon le site de l'Assemblée nationale, commencer le 15 juin 2011. L'élu estime que « l'État veut faire du chiffre au détriment du travail de qualité engagé par les régions ».

Lire la suiteLire la suite