Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Logement social hollandais : « le plafond de revenus ne prend pas en compte la pénurie sur certains marchés locaux » (Aedes)

Un billet de Thalys : c'est le « cadeau » offert par un député à l'actuel ministre du Logement des Pays-Bas, Piet Hein Donner, avec pour mission d'aller renégocier à Bruxelles le plafond d'entrée dans le logement social, sous peine de voir le groupe socialiste au parlement national déposer une motion de censure contre son gouvernement de centre droit. Introduit en 2009 par le ministre socialiste du précédent gouvernement suite à une intervention de la Commission européenne en 2005, ce plafond de revenus de 33 614 euros, qui exclut quelque 43 000 foyers par an du parc social (et 600 000 en tout) suscite depuis deux ans l'ire des citoyens et des politiciens des deux bords (AEF Habitat et Urbanisme n°269758). « Outre le fait qu'il est assez bas, ce seuil ne prend pas en compte la pénurie de logements sur certains marchés locaux et la composition des foyers. Résultat, un nombre important de ménages, trop riches pour intégrer le parc social, mais trop pauvres pour se loger dans le parc locatif privé se retrouvent sur le carreau », explique jeudi 16 décembre 2011, Sébastien Garnier, conseiller Europe pour Aedes, la fédération du logement social néerlandaise dans un entretien à AEF Habitat et Urbanisme. Quasi-inexistant aux Pays-Bas, le parc locatif privé est souvent cher et l'accession devenue inabordable, explique-t-il. La fédération, à l'instar de nombreux élus, demande donc la révision de ce taux national, et la possibilité de loger hors plafond un pourcentage réduit de « cas urgents ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
SIEG : « le Sénat demande que la définition du logement social soit du ressort des États » (Marie-Noëlle Lienemann)
Lire la suite

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Le mouvement de reconnaissance du logement social par l'Europe est profond et encourageant » (Daniel Biard, fédération des ESH)
Lire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Spécial Pays-Bas : Almere, un laboratoire où « les gens font la ville »
Lire la suite
Spécial Pays-Bas : Rotterdam veut construire 56 000 logements supplémentaires d'ici à 2020

Développement des quartiers résidentiels métropolitains, densification du centre-ville et accélération de la gentrification des quartiers ouvriers des docks et de la première couronne. Tels sont les trois axes principaux de la politique de logement adoptée par Rotterdam (Pays-Bas) dans le cadre de son vaste plan de redynamisation, « Rotterdam vision 2030 », ratifié par le conseil municipal fin 2007. Cette stratégie était présentée le 11 mai 2011, par Astrid Samson, une des directrices de l'urbanisme à la ville de Rotterdam, lors d'un voyage d'études organisé par l'Ajibat (Association des journalistes de l'habitat et de la ville) (AEF Habitat et Urbanisme n°240148). Soumise à la concurrence des autres métropoles régionales et à l'éloignement de ses activités portuaires, la cité mise sur la qualité de vie pour fixer une main-d'oeuvre qualifiée et inciter classes moyennes et aisées à réinvestir le centre-ville. En 2008, Rotterdam comptait 588 000 habitants, dont 46 % d'étrangers résidant dans un parc de 287 000 logements. 56 000 nouveaux logements devraient voir le jour d'ici 2020 dans l'enceinte de la ville « mitée » par de vastes zones inutilisées, héritages de la reconstruction d'après-guerre.

Lire la suiteLire la suite
Modèle universaliste ou résiduel ? Échos du colloque « Loger l'Europe, le logement social dans tous ses états »

Quel est le rôle du logement social ? Quelle gouvernance ? Pour quelle cible ? Telles sont quelques-unes des questions soulevées dans le cadre du colloque « Loger l'Europe, le logement social dans tous ses états », organisé jeudi 20 janvier 2011 à Sciences-Po Paris par la Dihal (Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement) en partenariat avec le CAS (Centre d'analyses stratégique). Dans le prolongement de l'année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, les organisateurs ont souhaité « promouvoir les échanges entre chercheurs et acteurs » afin « d'éclairer les décideurs ».

Lire la suiteLire la suite