Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°224221

Prothèses mammaires PIP : le Snitem rejette tout amalgame pouvant semer le doute sur la sécurité des dispositifs médicaux

Le Snitem, syndicat national de l'industrie des technologies médicales, qui rassemble les acteurs de l'industrie des technologies et dispositifs médicaux y compris les NTIC impliquées dans la santé indique vendredi 6 janvier 2012 que « l'ensemble des dispositifs médicaux est évalué selon leur conformité à des exigences générales de sécurité et de performance mais aussi selon des critères spécifiques au produit. » Le Snitem, qui précise que l'entreprise PIP -aujourd'hui en liquidation judiciaire- était « non adhérente » au syndicat, souligne la « très grande diversité de produits » que recouvre l'appellation dispositifs médicaux et par voie de conséquence, l'adaptation du mécanisme d'évaluation des produits « en fonction des différentes catégories de dispositifs. » Elle rappelle qu'en France, les dispositifs médicaux sont « vérifiés par un organisme notifié » par les autorités sanitaires -en France, il s'agit de l'Afssaps, qui a « tout pouvoir de 'police sanitaire' pour procéder à des contrôles inopinés ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 63 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Adoption de la loi sur le renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé : les principaux points du texte

Le projet de loi relatif au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé a été définitivement adopté lundi 19 décembre 2011 par les députés dans la version votée le 23 novembre dernier par l'Assemblée nationale. Réponse au scandale du Mediator « quasiment sans précédent dans l'histoire du médicament », selon Xavier Bertrand, ce texte, dont l'examen en séance publique avait débuté le 27 septembre 2011 au Palais Bourbon, a fait l'objet d'une lecture dans chaque assemblée. La commission mixte paritaire n'ayant pu aboutir à la suite du changement de majorité au Sénat (AEF n°228124), le projet de loi a fait l'objet d'une nouvelle lecture à l'Assemblée nationale les 22 et 23 novembre (AEF n°227340) et au Sénat le 13 décembre. Jugeant cette réforme « capable de redonner aux Français davantage confiance dans le système du médicament », le ministre de la Santé s'est déclaré prêt à venir devant la commission des affaires sociales « dès le début de l'année prochaine pour (..) dire comment se fera l'articulation entre la dimension européenne de la réforme, la mise en œuvre réglementaire, la réorganisation de l'Agence nationale de sécurité du médicament et les autres dossiers qui n'ont pas forcément de vocation ni législative ni réglementaire, pour pouvoir vous montrer tout l'ensemble ».

Lire la suiteLire la suite
Union européenne : la Commission présente deux programmes d'action sur la santé et les consommateurs pour la période 2014-2020

La Commission européenne a adopté, mercredi 9 novembre 2011, les propositions de deux programmes d'action en faveur de la santé (doté d'un budget de 446 millions d'euros) et des consommateurs (doté d'un budget de 197 millions d'euros) prévus pour s'étaler de 2014 à 2020 et visant à faire des citoyens européens « des individus en bonne santé, actifs, bien informés et autonomes, en mesure de contribuer à la croissance économique ». Ils doivent prendre le relais des programmes actuels qui prendront fin en 2013 (1). Celui sur la santé, intitulé « La santé en faveur de la croissance », vise à appuyer et à compléter l'action des États membres en vue d'atteindre quatre objectifs : établir des systèmes de santé innovants et viables, améliorer l'accès à des soins de santé de meilleure qualité et plus sûrs pour les citoyens, favoriser la santé et prévenir les maladies et enfin protéger les citoyens des menaces sanitaires transfrontalières.

Lire la suiteLire la suite