Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Report du programme Cesa de l'ANR : l'agence invoque des contraintes budgétaires, les alliances auraient aimé être consultées

« L'ANR (Agence nationale de la recherche) a été confrontée depuis 2010 à une baisse régulière de son budget de programmation scientifique de 629 millions d'euros en 2010 à 515 millions d'euros en 2012 (…). Dans le même temps, le nombre de propositions déposées à l'ANR croissait de 3 % par an. » C'est ce qu'écrit Jacqueline Lecourtier, directrice générale de l'ANR, dans un courrier daté du 22 décembre 2011 adressé aux membres de l'expertise collective de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) sur les perturbateurs endocriniens, dont AEF s'est procuré une copie, en réponse aux réactions suscitées dans la communauté scientifique par l'annonce du report du programme Cesa (contaminants et environnement : métrologie, santé, adaptabilité, comportements et usages, AEF n°225697). Une pétition mise en ligne à la mi-décembre recueille 1 700 signatures le 11 janvier 2012 (AEF n°224222).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
ANR : une pétition recueille plus de 1 500 signatures « pour le rétablissement » du programme Cesa sur les contaminants et l'environnement

Une « pétition » pour le rétablissement de l'appel d'offres de l'ANR (Agence nationale de la recherche) concernant les contaminants de l'environnement et leurs effets », mise en ligne à la mi-décembre 2011, recueille plus de 1 500 signatures lundi 9 janvier 2012. Elle intervient en réaction à l'annonce par l'ANR du report de l'édition 2012 de son programme Cesa (contaminants et environnements : métrologie, santé, adaptabilité, comportements et usages [1]) (AEF n°225697). Alors qu'il « avait permis de distribuer huit millions d'euros pour des projets en santé environnementale et écotoxicologie en 2011 », ce report « revient à priver ce champ de recherche d'au moins la moitié des financements ciblés totaux dont il disposait », souligne le texte. Pour ses signataires, « la décision d'annulation des financements 2012 de l'appel d'offres du programme Cesa de l'ANR doit être reconsidérée sans tarder ».

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : 760 millions d'euros de dotation pour l'ANR, en baisse de 1,6 %

La dotation de l'ANR (Agence nationale de la recherche) inscrite au PLF (projet de loi de finances) pour 2012 s'établit à 759,854 millions d'euros, se répartissant entre 31 millions d'euros de « subventions pour charge de service public » et 728,854 millions d'euros de « transferts ». C'est ce qu'indique le PAP (projet annuel de performances) consacré à la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur »), annexé au projet de loi de finances. « À structure constante et courante », précise le document, la dotation versée par l'État à l'agence baisse de 12 millions d'euros par rapport à 2011 (- 1,6 %), « sous l'effet des principales mesures suivantes : rendu des crédits du plan de relance 2009-2010 (- 2 millions d'euros) et réduction des interventions (- 9,9 millions d'euros) ».

Lire la suiteLire la suite