Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le marché du logement est probablement à un tournant, clôturant une longue décennie commencée en 2 000 » (Notaires de France)

« Le marché du logement est probablement à un tournant, clôturant une longue décennie commencée en l'an 2 000 », préviennent les notaires de France, ou, autrement dit, le Conseil supérieur du notariat, dans une note de conjoncture immobilière, rendue publique jeudi 19 janvier 2012. « Si on excepte « le trou d'air » immobilier de l'année 2008 qui a duré, suivant les secteurs, de huit mois à Paris à quatorze mois en province, l'ensemble des marchés immobiliers a été dynamique, rappellent les notaires. [Mais] il faut se rendre à l'évidence, les données macro-économiques nationales et internationales vont mettre fin à ce dynamisme. A la dégradation du climat économique, au durcissement de la fiscalité immobilière et à la quasi-disparition du prêt à taux zéro dans l'ancien vient de s'ajouter la baisse de la notation de la dette française par Standard and Poor's, même s'il est permis de penser que son impact sur les taux d'intérêt sera faible », préviennent-ils. Ce même jour, les deux courtiers en ligne que sont Cafpi et Meilleurtaux, indiquent aussi n'attendre qu'une hausse modérée des taux des crédits immobiliers (AEF Habitat et Urbanisme n°223376).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« L'État fait un mauvais calcul en ne voulant pas soutenir les investisseurs particuliers dans le logement » (Gilbert Émont, IEIF)

Espérer faire revenir les investisseurs institutionnels dans le logement comme le souhaitent nombre d'experts est peine perdue, estime Gilbert Emont, analyste senior à l'IEIF (Institut de l'épargne immobilière et foncière), à l'occasion de la présentation, mardi 17 janvier 2012, du premier Livre blanc traitant de l'innovation dans l'immobilier lancé par le pôle de compétitivité Finance innovation et l'IEIF (AEF Habitat et Urbanisme n°223577). « Produire du logement, le détenir et le gérer, c'est un métier que les investisseurs institutionnels ne veulent pas faire », indique-t-il à AEF Habitat et Urbanisme. « Un investisseur professionnel peine à trouver son compte » dans ce secteur dans la mesure où il doit « intégrer des frais de gestion et des provisions techiques » : « aux prix actuels des logements et vu le niveau des loyers, l'équation est impossible [à résoudre] ». En outre, les institutionnels ne veulent pas devoir faire appel à des huissiers en cas de défaut de paiement et préfèrent laisser certains logements vides, assure-t-il.

Lire la suiteLire la suite
« Le premier semestre 2012 va être serré pour la promotion immobilière » (Olivier Bokobza, BNP Paribas immobilier résidentiel)

« Le premier semestre 2012 va être serré pour le secteur de la promotion immobilière », prévient Olivier Bokobza, le directeur général délégué de BNP Paribas immobilier résidentiel, lors d'un entretien à AEF Habitat et Urbanisme, vendredi 6 janvier 2012. « La situation économique sera compliquée tout comme la situation politique », ajoute le dirigeant. Il rappelle que, si le PTZ+ a été recentré sur l'immobilier neuf, ce marché n'en est pas moins étroitement lié au marché de l'immobilier ancien et risque donc d'être affecté par la suppression du PTZ+ dans l'ancien. « Les secundo-accédants, qui acquièrent un logement neuf vendu en l'état futur d'achèvement, achètent un logement qui sera disponible dans un an et demi », rappelle Olivier Bokobza. « Ils doivent donc revendre leur premier logement à des primo-accédants qui, pour leur part, ne bénéficieront plus du PTZ+ et pourraient avoir plus de difficultés à acheter », souligne-t-il. « Cet effet en cascade risque de contracter le marché de l'immobilier neuf ».

Lire la suiteLire la suite
La Fnaim et Century 21 France attendent une chute de près de 15 % du marché de l'immobilier en 2012 mais divergent sur les prix

Le marché de l'immobilier devrait accuser un recul de 10 à 15 % en 2012, selon les prévisions de la Fnaim et de Century 21, présentées mardi 3 janvier 2012, à l'occasion de leurs conférences de presse respectives de rentrée. Pour expliquer cette baisse, tous deux évoquent la suppression du PTZ+ dans l'ancien (AEF Habitat et Urbanisme n°224642), la réforme de la taxe sur les plus-values immobilières (AEF Habitat et Urbanisme n°233283) et celle, fixée à fin 2012, du dispositif fiscal Scellier d'incitation à l'investissement locatif (AEF Habitat et Urbanisme n°224710). Sont aussi mis en avant, le durcissement des critères d'octroi des prêts immobiliers (AEF Habitat et Urbanisme n°225958), la perspective d'une hausse des taux d'intérêt (AEF Habitat et Urbanisme n°224655) et, plus encore, l'attentisme des acheteurs et des vendeurs lié à l'élection présidentielle de mai 2012. En revanche, alors que la Fnaim s'attend à voir les prix baisser « jusqu'à 5 % » en 2012, Century 21 prévoit au contraire que ceux-ci repartent légèrement à la hausse, à raison de 1 à 2 %.

Lire la suiteLire la suite
« Sans le Scellier, l'investissement locatif sera réservé en France aux ménages aisés comme en Allemagne » (Les Nouveaux Constructeurs)

« Le dispositif fiscal Scellier rend l'investissement locatif dans l'immobilier accessible aux classes moyennes en France. Sans ce dispositif, ce type d'investissement serait réservé aux ménages aisés, comme c'est le cas en Allemagne », prévient Moïse Mitterrand, membre du directoire du promoteur immobilier « Les Nouveaux Constructeurs », en charge de l'Allemagne. Il était interrogé par AEF Habitat et Urbanisme jeudi 15 décembre 2011, alors que le PLF pour 2012 en cours d'adoption acte la suppression du Scelllier à la fin 2012 (AEF Habitat et Urbanisme n°228183). « En Allemagne, les ménages ne bénéficient pas de dispositifs fiscaux équivalents au dispositif Scellier. Aussi, les particuliers qui investissent dans des logements sont généralement des ménages capables de payer en partie comptant un appartement d'une valeur de 250 000 euros. Ou de consentir un effort d'épargne important par mois, s'étageant entre 600 et 800 euros, le loyer ne couvrant pas le coût du crédit. A l'inverse, en France, un particulier ne consent généralement, grâce au dispositif fiscal, qu'un effort d'épargne mesuré de 150 à 300 euros par mois. »

Lire la suiteLire la suite

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
« L'année 2012 sera terrible pour le secteur du logement. Tous les ressorts du marché sont cassés » (Michel Mouillart)
Lire la suite