Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

RGPP au CNRS : les syndicats votent contre le plan d'action sur les fonctions support en comité technique

« Toutes les organisations syndicales (1) siégeant au premier CT (comité technique) du CNRS ont unanimement voté contre le plan d'action RGPP (révision générale des politiques publiques) », annoncent-elles dans un communiqué commun jeudi 19 janvier 2012. Il s'agit du « plan d'action pour une organisation rénovée des fonctions support », qui fait suite à l'audit mené en 2011 par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) (AEF n°225741). Les syndicats précisent que « la réglementation du comité technique oblige la direction de l'établissement à convoquer à nouveau le CT » (AEF n°226169). La nouvelle réunion est prévue pour le 27 janvier.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Répartition des moyens 2012 aux universités : les crédits de fonctionnement augmentent en moyenne de 1,2 % contre 3 % en 2011

25,2 M€ (millions d'euros) : c'est le montant de l'augmentation des crédits de fonctionnement des universités entre 2011 et 2012 (+ 1,2 %), selon le document budgétaire sur « l'évolution des subventions des universités » qui sera présenté au Cneser budgétaire lundi 16 janvier 2012. Sur ces 25 M€, 10 M€ sont une avance au titre des contrats des établissements de la vague 3, 8 M€ sont versés aux universités historiquement sous-dotées et voyant leurs effectifs augmenter et 7 M€ servent à compenser les exonérations de droits de scolarité dont bénéficient les 23 000 nouveaux étudiants boursiers (AEF n°223781). Les crédits de fonctionnement sont donc en hausse, mais cette hausse est moins prononcée que les années précédentes : 78,4 M€ (58,4 M€ calculés par Sympa et de bonus autonomie + 20 M€ au titre du contrat) en 2011 (+ 3 %), 138 M€ (112 M€ + 26 M€) en 2010, 142 M€ (127 + 15) en 2009. Pour mémoire, les moyens nouveaux étaient de 27,4 M€ en 2008, 8,7 M€ en 2007, 9 M€ en 2006 selon un précédent document du MESR. Entre 2007 et 2012, les crédits de fonctionnement ont augmenté, selon le ministère, de 24,8 % (414,9 M€).

Lire la suiteLire la suite
CNRS : plusieurs syndicats « dénoncent » les « orientations » du plan d'action RGPP, « visant une diminution des effectifs »

« Nous dénonçons ces orientations visant une diminution des effectifs et une réduction des coûts, sous la pression des délégations globales de gestion, des idex et de l'ensemble des initiatives d'excellence, sans prendre en considération les moyens nécessaire à une recherche de qualité. » Cette déclaration de quatre syndicats – SNTRS-CGT, SNCS-FSU, Sgen-CFDT Recherche EPST et Unsa Recherche (1) – publiée jeudi 5 janvier 2012 sur le site du SNCS, a été prononcée lors d'une réunion consacrée au « plan d'action RGPP (révision générale des politiques publiques) » en cours d'élaboration au CNRS (AEF n°225741), qui s'est tenue le 16 décembre 2011. Les organisations signataires du texte annoncent qu' « elles se rencontreront début 2012 pour organiser une campagne d'information et préparer des initiatives unitaires contre la RGPP et la mise en place d'une politique qui prépare la marginalisation du CNRS et sa transformation en agence de moyens ».

Lire la suiteLire la suite
RGPP : 114 millions d'euros économisés en 2011 sur les fonctions support des organismes de recherche

« Rationaliser et professionnaliser les fonctions support et soutien des organismes de recherche » permet d'économiser 114 millions d'euros en 2011 par rapport à 2010, et les prévisions d'économies cumulées, toujours par rapport à 2010, sont de 137 millions d'euros en 2012 et de 169 millions d'euros en 2013. C'est l'une des conclusions que tire le sixième rapport d'étape du CMPP (Conseil de modernisation des politiques publiques) sur la mise en oeuvre de la RGPP (révision générale des politiques publiques), rendu public mercredi 14 décembre 2011. Le document rappelle que « dans les principaux organismes de recherche (Cirad, Inra, CNRS, Inria et Inserm), des audits des fonctions support ont été conduits par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) entre septembre 2010 et juillet 2011 », dont « les conclusions (…) sont en cours d'exploitation » (AEF n°253001). Le conseil d'administration de l'Inra a adopté un « plan d'action » en juin 2011 (AEF n°239586). Dans les autres organismes, « des plans d'action sont en cours d'élaboration et de validation » (AEF n°233291, n°231159 et n°225741).

Lire la suiteLire la suite
RGPP : le CNRS prépare un « plan d'action pour une organisation rénovée des fonctions support »

Une nouvelle délégation régionale du CNRS va être créée à Villejuif (Val-de-Marne) en 2015, « par fusion des délégations d'Ivry-sur-Seine et de Thiais ». Telle est l'une des mesures du « plan d'action 2012-2015 pour une organisation rénovée des fonctions support (1) au CNRS » que l'organisme est en train de préparer, et dont AEF s'est procuré une version de travail datée du 1er décembre 2011. Ce plan d'action fait suite à l'audit mené cette année par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) (AEF n°228660). Les locaux libérés à Ivry-sur-Seine pourraient accueillir des unités de sciences humaines et sociales actuellement implantées à Paris, en attendant l'ouverture du campus Condorcet, à l'horizon 2017-2018. Ces opérations, chiffrées à onze millions d'euros (huit pour la rénovation des locaux de Villejuif, trois pour les déménagements), devraient être « globalement sans impact sur le budget du CNRS » grâce à la vente de biens que l'organisme possède à Paris et à Vitry-sur-Seine.

Lire la suiteLire la suite
Inra : la 1re réunion du comité technique est reportée pour cause de désaccord sur le défraiement des délégations du personnel

« Le premier comité technique de l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) n'a pu se tenir », en raison d'une « tentative de coup de force de la direction générale », dénoncent trois des quatre syndicats de l'Inra – la CGT, la CFTC et SUD – dans un communiqué commun du 29 novembre 2011. « Les organisations syndicales ont demandé en préalable que la direction générale s'engage sur la négociation des modalités de fonctionnement démocratique de cette instance, en particulier concernant le défraiement de toutes les délégations, élus titulaires, élus suppléants et experts, comme cela se pratiquait précédemment », expliquent les trois organisations. « La direction générale s'est arc-boutée sur le refus de discuter d'une quelconque possibilité d'indemnisation des suppléants (…). Devant cette attitude de blocage, les délégations CGT, CFTC et SUD ont décidé de ne pas siéger, empêchant ainsi que le comité technique puisse se tenir, faute du quorum nécessaire. » La CGT détient quatre sièges sur dix au comité, la CFTC et SUD un siège chacun, le quorum étant fixé à la moitié des représentants du personnel. Les trois syndicats annoncent aussi leur intention « d'interpeller à ce sujet le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche ».

Lire la suiteLire la suite
CNRS : le SNTRS-CGT dénonce « un rapport RGPP qui prône le démantèlement » de l'organisme

« Les préconisations de l'inspection accompagnent les orientations globales de la politique du gouvernement. Si elles étaient mises en oeuvre, elles accéléreraient le démantèlement du CNRS. » Telle est la réaction qu'exprime le SNTRS-CGT, jeudi 3 novembre 2011, après avoir pris connaissance du rapport d'audit établi par l'IGAENR (Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche) sur les fonctions support du CNRS (AEF n°229605). Le syndicat reconnaît néanmoins la « situation spécifique » du CNRS sur ce dossier : « La direction y a travaillé de manière plus transparente que ce qui s'est passé dans les autres organismes audités », indique à AEF Daniel Steinmetz, secrétaire général du SNTRS. Il précise que le CNRS va maintenant « préparer d'ici le 14 novembre un premier texte pour un plan d'action, à partir du travail effectué en interne et du rapport de l'IGAENR, qui sera discuté lors d'une série de réunions de travail jusqu'à sa présentation au comité technique le 12 décembre 2011, avant son passage au conseil d'administration en mars 2012 ».

Lire la suiteLire la suite