Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'École d'économie de Paris évalue l'internat d'excellence de Sourdun

L'École d'économie de Paris a débuté en septembre 2009 un travail d'évaluation de l'internat d'excellence de Sourdun (Seine-et-Marne), un projet conçu avec le rectorat de Créteil, dont Jean-Michel Blanquer était alors à la tête (AEF n°292238). Marc Gurgand, chercheur associé à ce travail, présente à AEF la méthodologie et l'objectif de cette enquête, dont le rapport final sera rendu public à l'automne ou à l'hiver 2012-2013. L'internat d'excellence de Sourdun, premier à avoir ouvert ses portes en 2009, compte « 369 internes, de la sixième aux classes préparatoires post-bac. »

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Internats d'excellence : des chercheurs dressent un premier « bilan mitigé »

« Au DNB, les élèves de l'internat d'excellence de Marly-le-Roi (Yvelines) ont rattrapé le niveau des élèves de leur établissement d'accueil, dont la moyenne est 10 % supérieure à celle des résultats de l'académie [de Versailles] et 20 % supérieure à celle des résultats de leurs établissements d'origine », indique à AEF Patrick Rayou professeur à l'université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis et chercheur au Circeft (Centre interdisciplinaire de recherche culture - éducation - formation - travail) jeudi 22 décembre 2011. Depuis la rentrée 2010, plusieurs chercheurs (1) travaillent sur les sites de Marly-le-Roi, Nice, Barcelonnette (et places labellisées à Chambéry et Albertville), Cergy, Le Havre (et/ou place labellisées à Rouen) dans le cadre de la recherche « Les nouveaux internats. Entre tradition et défis éducatifs contemporains » (AEF n°240017). En 2012, les internats d'excellence de Noyon, Douai « et prochainement Montpellier » vont y être associés, pour un total de huit sites analysés. Un premier rapport d'étape a été remis à la Dgesco en cette fin d'année 2011. Il sera suivi d'un rapport final prévu pour la rentrée 2012. L'Acsé, qui participe au financement de cette recherche à hauteur de « 50 000 euros », sera également destinataire d'un rapport centré sur les conséquences que l'inscription en internat d'excellence entraîne pour la famille de l'élève.

Lire la suiteLire la suite
Internats d'excellence : l'Acsé augmente son budget de 33 % en 2011

Le financement de l'Acsé en 2011 en faveur des internats d'excellence s'élève à 6,8 millions d'euros soit une augmentation de 33 % par rapport à 2010 selon les informations recueilles par AEF, mardi 8 novembre 2011. En revanche, le financement pour les places labellisées dans les internats existants est en baisse par rapport à 2010. Il est fixé, pour l'année scolaire 2011/2012 « à 1 100 euros par place effectivement occupée par un jeune issu d'un quartier prioritaire de la politique de la ville », selon une circulaire du ministère de la vile, datée du 28 juillet 2011, relayée par l'OZP, mardi 8 novembre (1). Ce forfait annuel était de 2 000 euros en 2010 (AEF n°234551). « Il y a effectivement une baisse du financement par élève tout simplement parce que le nombre d'élèves et d'internats concernés augmente en 2011 », indique l'Acsé, contactée par AEF. « Le budget global augmente mais le financement par élève est lui diminué pour anticiper les dépenses supplémentaires à assurer », précise l'Agence. « La priorité cette année est donnée aux internats nouvellement crées dans le cadre du grand emprunt. »

Lire la suiteLire la suite
Internats d'excellence : un vade-mecum du ministère détaille le projet éducatif et pédagogique

« Cohérence entre le pédagogique et l'éducatif », « développement de l'expérimentation et de l'innovation », « mise en place d'un cadre structurant », « renforcement de la culture numérique » et « mise en œuvre d'une démarche de développement durable » : tels sont les principes de l'internat d'excellence détaillés dans un document mis en ligne sur le site du MENJVA, intitulé « Vade-mecum : le projet pédagogique et éducatif en internat d'excellence » et daté de juillet 2011. Ce vade-mecum « a pour ambition d'accompagner le chef d'établissement et son équipe dans la construction et la consolidation de leur projet pédagogique et éducatif spécifique. Il en pose les principes, les objectifs et les domaines d'action ». Les internats d'excellence sont l'une des huit mesures du volet éducation du « Plan espoir banlieue » lancé en février 2008 (AEF n°322817). Selon l'Élysée, 48 millions d'euros ont été consacrés aux premiers internats d'excellence « qui ont permis d'ouvrir 5 600 places à la rentrée 2010 » dans treize établissements, « auxquelles s'ajouteront 1 800 nouvelles places à la rentrée 2011 » (AEF n°237524).

Lire la suiteLire la suite