Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Université de Pau : le recteur de Bordeaux s'interroge sur la « sincérité » et la « soutenabilité » du budget 2012

Le recteur de Bordeaux, Jean-Louis Nembrini, se réserve jusqu'au 12 février 2012 pour approuver ou non le budget de l'UPPA (université de Pau et des pays de l'Adour), indique-t-il à AEF mercredi 25 janvier 2012, en marge de ses voeux à la presse. Adopté le 12 janvier 2012 à l'unanimité des membres du conseil d'administration (moins deux refus de vote de la part des élus étudiants), ce budget n'a été voté en équilibre que parce que l'université a inscrit en recettes de fonctionnement des crédits de 2 millions d'euros, en anticipation d'une dotation qu'elle réclame à l'État (AEF n°225385) mais qui ne lui a pas été notifiée. La représentante du recteur, dépêchée pour ce vote, a jugé cet arrangement comptable « peu sincère » et s'est interrogée sur la « soutenabilité de ce budget », rappelant que « l'état actuel du fonds de roulement ne permet pas à l'université de puiser dans ses réserves », indiquent à AEF plusieurs élus du conseil d'administration de l'université paloise. Le recteur confirme cette analyse à AEF.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Université de Pau : le vote du budget 2012, repoussé au 12 janvier, s'annonce difficile

Le vote du budget 2012 de l'UPPA (université de Pau et des pays de l'Adour), initialement prévu le 13 décembre 2011, a été repoussé au 12 janvier 2012, mais aucun accord n'a réussi à émerger à ce jour pour une répartition des grandes masses budgétaires. Le 1er décembre 2011, le conseil d'administration s'est déclaré, « après une étude approfondie, dans l'impossibilité de procéder à cette répartition (…), [du fait] d'une dotation de l'État en fonctionnement insuffisante de 2 millions d'euros pour atteindre l'équilibre » (1), indiquent plusieurs sources à AEF. Le nouveau modèle d'allocation des moyens proposé aux composantes et aux services pour faire face « aux contraintes révélées par le passage aux RCE » et au manque de réserves financières de l'établissement a également été rejeté. 450 personnes ont signé en interne une motion, présentée par l'ensemble des syndicats de l'UPPA (2), qui refuse « que les personnels et les étudiants ne fassent les frais des difficultés financières de l'établissement ».

Lire la suiteLire la suite
Budget 2012 : l'université du Maine prélèvera 1,4 million d'euros sur son fonds de roulement

Le budget 2012 de l'université du Maine, qui sera présenté jeudi 15 décembre 2011 au conseil d'administration, comporte un prélèvement d'1,4 million d'euros sur le fonds de roulement de l'université. C'est l'option retenue par l'équipe du président Guillotin pour présenter un budget équilibré. « Le budget est construit de façon sincère, avec toutes les dépenses et recettes que nous pensons avoir, et en nous basant sur la dotation 2011, puisque nous ne connaissons pas encore notre dotation 2012 », indique à AEF Yves Guillotin, le président de l'université du Maine. « La construction de ce budget conduit à un déséquilibre, lié pour l'essentiel à l'accroissement de la masse salariale. »

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : le Sénat rejette les crédits de la Mires en séance publique, reprochant au gouvernement de « gonfler les chiffres »

Le Sénat rejette les crédits de la Mires (mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur ») en séance publique, jeudi 1er décembre 2011, conformément à l'avis formulé par les commissions des finances (AEF n°227618), de l'éducation (AEF n°227357) et de l'économie (AEF n°227098). L'Assemblée nationale avait adopté les crédits 2012 de la Mires le 2 novembre dernier (AEF n°229079). Il y aura donc constitution d'une CMP (commission mixte paritaire). En cas de désaccord persistant, le texte passera en deuxième lecture devant le Sénat et l'Assemblée nationale, laquelle aura le dernier mot.

Lire la suiteLire la suite
Université de Poitiers : le comité technique rejette à l'unanimité les mesures proposées pour garantir l'équilibre du budget 2012

Les cinq syndicats (FSU, Unsa, Sgen-CFDT, Sud-Éducation et CGT) représentant les personnels de l'université de Poitiers ont voté à l'unanimité contre les mesures proposées par le président Jean-Pierre Gesson pour assurer l'équilibre du budget en 2012, lors du premier comité technique d'établissement qui s'est tenu lundi 21 novembre 2011. D'après les informations recueillies par AEF, ces mesures prévoient le gel de cinq postes de Biatoss et de dix postes d'enseignants et d'enseignants-chercheurs, le plafonnement des primes des personnels Biatoss, une baisse du volume horaire des formations de 10 000 heures, l'externalisation des tâches d'entretien des locaux et des réorganisations sur les sites délocalisés de Niort et d'Angoulême. Le (SNPTES-Unsa explique avoir refusé « une politique qui revient à gérer la pénurie » et le Snesup-FSU de « payer pour l'incurie du gouvernement actuel et les effets délétères de sa politique ».

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
L'université de Nantes présentera un budget 2012 en déséquilibre, annonce Yves Lecointe qui n'est « pas satisfait » du financement du GVT
Lire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Budget 2012 : l'université de Bretagne-Sud évoque une situation « extrêmement critique » et envisage de geler 20 postes
Lire la suite