Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Industries de santé : « Il faut renforcer la recherche partenariale en amplifiant les partenariats public-privé » (5e édition du CSIS)

« Renforcer la recherche partenariale en amplifiant les partenariats public-privé. » Telle est l'une des treize propositions formulées par le CSIS (Conseil stratégique des industries de santé) qui s'est tenu mercredi 25 janvier 2012 au ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie (1). Pour ce faire, le CSIS suggère de « simplifier le processus d'engagement de partenariat » en définissant « un contrat cadre de recherche négocié entre représentants de la recherche académique, les CVT (consortiums de valorisation thématique) et l'industrie, pour alléger et accélérer la démarche contractuelle ». Il est mentionné que l'alliance Aviesan et l'Ariis (Alliance pour la recherche et l'innovation des industries de santé) « étudieront en collaboration avec les Satt (sociétés d'accélération du transfert de technologie) des modes alternatifs de rémunération forfaitaire du partenaire public sur les résultats de la recherche collaborative susceptibles, dans certaines situations, de faciliter la contractualisation ». Ainsi, le CSIS « demande à Aviesan et à l'Ariis de proposer une charte de bonnes pratiques en matière de prestations de services et de prestations de recherche dans le contexte de la recherche partenariale ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Sciences de la vie : l'alliance industrielle Ariis travaille à « un guichet unique » pour faciliter les contacts avec la recherche publique

« Améliorer les transferts de technologie, la contractualisation des partenariats publics-privés et l'accès au marché des produits de santé innovants en réfléchissant à leur évaluation scientifique » : telles sont les missions de la commission « valorisation » d'Ariis (Alliance pour la recherche et l'innovation des industries de santé), décrites dans une présentation des activités et des missions de l'alliance, publiée en décembre 2011. Ariis précise par ailleurs que « cette commission travaille en lien étroit avec le comité Covalliance de l'alliance Aviesan, rassemblant les cellules de valorisation des différents membres d'Aviesan, pour mieux faire connaître les centres de recherche et les chercheurs des industries de santé siégeant en France en complétant la cartographie des laboratoires par grands domaines thérapeutiques ».

Lire la suiteLire la suite
Santé : Aviesan lance le portail « Épidémiologie France »

Aviesan (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé) annonce l'ouverture du portail « Épidémiologie France », mardi 31 mai 2011. Ce site internet « permet d'identifier les principales bases de données en santé publique disponibles en France, qu'elles soient issues du secteur public ou du secteur privé, et d'accéder à une description synthétique de leurs caractéristiques essentielles ». Le portail est une initiative de l'ITMO (institut thématique multi-organismes) « santé publique » de l'alliance, et son catalogue contient « plus de 300 bases de données », dont « 115 études industrielles réalisées à l'initiative des entreprises du médicament ».

Lire la suiteLire la suite
Cellules souches : « Les acteurs de la santé approuvent le régime d'autorisation encadrée des recherches » (Christian Lajoux, Leem)

« Les acteurs de la santé approuvent le régime d'autorisation encadrée des recherches sur les cellules souches embryonnaires, tel qu'il résulte de l'article 23 du projet de loi bioéthique adopté par le Sénat le 8 avril dernier (AEF n°243417), car il autorisera les chercheurs à travailler et les industriels à investir massivement sur le long terme. » C'est ce qu'écrit Christian Lajoux, président du Leem (les Entreprises du médicament), dans un courrier daté du 29 avril 2011 adressé à Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et à Éric Besson, ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, signale la fédération professionnelle mardi 3 mai 2011. Le projet de loi doit être examiné en deuxième lecture les 10 et 11 mai 2011 par une commission spéciale de l'Assemblée nationale, puis être discuté en séance publique du 25 au 27 mai 2011.

Lire la suiteLire la suite