Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

URGENT. Nucléaire : la Cour des comptes lie la hausse des coûts à la maintenance plus qu'au démantèlement et aux déchets

La Cour des comptes « montre que si l'impact de l'évolution des charges futures liées au démantèlement et à la gestion des déchets est limité, à l'inverse l'évolution des investissements de maintenance est nettement plus sensible, de l'ordre de 10 % du coût moyen » de production d'électricité nucléaire, dans son rapport sur les « coûts de la filière nucléaire », rendu public mardi 31 janvier 2012. Ce rapport a été commandé par le Premier ministre en mai dernier (AEF n°240311), en réponse à une demande adressée au président de la République par le WWF France et Écologie sans frontière (AEF n°241963). Selon la Cour des comptes, il « assemble toutes les données factuelles disponibles actuellement sur les éléments qui constituent les coûts, passés, présents et futurs, de la production d'électricité nucléaire en France, sans prise de position ni sur le niveau souhaitable de cette production, ni sur les modalités de son financement ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Audit sur les coûts de la filière nucléaire : la Cour des comptes précise la composition du groupe d'experts

Roland Desbordes, président de la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), et Jean-Michel Charpin, inspecteur général des finances et co-auteur d'une « étude économique prospective de la filière électrique nucléaire » remise en 2002 au gouvernement, font partie des douze membres du groupe d'experts sur lequel la Cour des comptes va « s'appuyer » pour mener l'audit que le Premier ministre François Fillon lui a confié sur les coûts de la filière nucléaire (L'AEF n°240311). Les travaux, qui s'achèveront le 31 janvier 2012, sont présidés Gilles-Pierre Levy, président de la deuxième chambre, avec Michèle Pappalardo, ancienne commissaire générale au développement durable, comme rapporteure générale (L'AEF n°238637).

Lire la suiteLire la suite
Nucléaire : le WWF et ESF insatisfaits du cadre de l'audit sur les coûts demandé par François Fillon à la Cour des comptes

Le WWF France et ESF (Écologie sans frontière) estiment, dans une lettre adressée le 24 mai 2011 au président de la République, que le cadre de l'audit sur les coûts de la filière nucléaire française ne permet « pas d'offrir les garanties que [les ONG avaient] demandées ». Ce cadre a été défini par le Premier ministre dans une lettre du 17 mai (L'AEF n°240311) adressée au président de la Cour des comptes. Il ne reprend pas les demandes des deux ONG formulées le 11 mai dernier.

Lire la suiteLire la suite