Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les parcours et l'insertion professionnelle en licence au sommaire de la revue « Relief » de janvier 2012 (Cereq)

Le dernier numéro de la revue « Relief », édité par le Cereq et daté de janvier 2012, est consacré aux parcours et à l'insertion professionnelle en licence (1). Cet ouvrage, qui regroupe 20 articles, est le résultat des « derniers travaux du GTES (groupe de travail sur l'enseignement supérieur), qui réunit des chargés d'études du Céreq et de ses centres associés, des représentants des observatoires des universités et de la Dgesip », indique le centre. Les données utilisées pour les enquêtes se situent entre 2005 et 2011.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Le comité de suivi de la LRU recommande de privilégier l'évaluation a posteriori des licences (rapport 2011)

« Privilégier une évaluation a posteriori pour les formations de niveau L plutôt qu'un contrôle a priori lors de leur création » tout en renforçant « l'évaluation de l'offre de formation inscrite au contrat [quinquennal avec l'État] ». C'est l'une des douze recommandations du comité de suivi de la loi LRU formulées dans son rapport 2011, dont AEF a eu copie (1). Il se penche également sur la participation des membres extérieurs à l'élection des présidents d'université et invite l'État à « lever les freins à l'autonomie » (AEF n°1661669 et AEF n°222670). « Il faut veiller à ce que les diverses administrations centrales ou déconcentrées ne soient pas tentées de reprendre ce que le législateur a accordé. L'État doit accorder sa confiance aux universités et faire évoluer ses modes de dialogue », souligne le rapport. Cependant, « il serait raisonnable de conserver de manière transitoire un contrôle a priori de l'ouverture des formations de niveau M. »

Lire la suiteLire la suite
« Les défis de la licence » : sélection, encadrement, lisibilité, pédagogie… Échos d'un colloque à Paris-Diderot

Le chantier de la licence appelle « trois révolutions », déclare Daniel Filâtre, président de la commission de la formation et de l'insertion professionnelle de la CPU et président de l'université Toulouse-II Le Mirail, en conclusion d'une table ronde sur les « défis de la licence », organisée à l'université Paris-Diderot (Paris-VII) le 14 décembre 2011. La première est de « nature cognitive et politique ». Il faudrait ainsi « socialiser les jeunes au métier d'étudiant » quand ils arrivent à l'université, mais « est-ce à l'université de le faire ? ». Et aujourd'hui, les universités doivent « investir prioritairement la licence », de la même manière qu'elles avaient investi la recherche dans les années 1990. La deuxième « révolution » est celle de « l'innovation pédagogique. Daniel Filâtre se dit d'ailleurs favorable à l'approche par référentiels proposée dans le cadre de la nouvelle licence, à condition que cette approche « ne soit pas téléguidée ». Troisième « révolution » : « Il faut investir massivement pour reconnaître les enseignants au même titre que les chercheurs. » Pour Daniel Filâtre, « les pouvoirs publics devront être au rendez-vous, mais aussi les universités et les universitaires ». Voici des échos de cette table ronde.

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
L' « échec » en licence, un « concept écran » qui masque l'hétérogénéité des trajectoires étudiantes (revue « Savoir/Agir »)
Lire la suite
Réussite en licence : le tutorat, insuffisamment ciblé, peine à atteindre les étudiants en grande difficulté (Cereq)

« Tel que mis en œuvre à ce jour, et notamment lorsqu'il est ouvert à tous et sur la base du volontariat », le tutorat atteint « au moins en partie sa cible (…) mais il la déborde largement, en profitant à des étudiants moyens ou studieux ». C'est l'une des conclusions de l'étude publiée dans le « Bref » n°290 d'août 2011 du Cereq, intitulé « Le tutorat à l'université : peut-on forcer les étudiants à la réussite ? ». Elle a été conduite au printemps 2010 auprès des étudiants inscrits en L1 à l'université Joseph-Fourier Grenoble-I et à l'université Victor-Segalen Bordeaux-II (1).

Lire la suiteLire la suite