Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°221843

PLFR 2012 : les crédits pour renforcer la compétitivité. Le gouvernement table sur 100 000 créations d'emplois

Le PLFR (projet de loi de finances rectificative) pour 2012 n'est pas « un énième plan de rigueur » mais un texte pour « soutenir la compétitivité des entreprises et l'emploi ». C'est, en substance, en ces termes que Bercy présente le collectif budgétaire à l'ordre du jour du Conseil des ministres, mercredi 8 février 2012. Le PLFR prévoit l'instauration d'un transfert de charges des cotisations patronales de sécurité sociale vers la TVA à taux normal (19,6 %) et la CSG sur les revenus du patrimoine. Cette mesure devrait permettre un abaissement du coût du travail évalué à 13,2 milliards d'euros en année pleine. Le gouvernement table sur une moyenne de 100 000 emplois créés en trois ans, le dispositif devant entrer en vigueur au 1er octobre 2012. En outre, le collectif budgétaire divise par deux l'hypothèse de croissance pour cette année pour retenir désormais 0,5 % du PIB. En conséquence, 1,2 milliard d'euros de crédits de paiement sont annulés, affectant les moyens de la quasi totalité des ministères et en particulier ceux de la Défense, de l'Économie et de l'Écologie.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Sommet sur la crise » : le détail des 430 millions d'euros de mesures gouvernementales et des chantiers de réforme ouverts

430 millions d'euros « financés par redéploiement » pour ne pas alourdir la dette du pays pour « protéger l'emploi dans les entreprises, soutenir la création d'emploi pour les jeunes et amplifier [les] efforts pour former et accompagner les demandeurs d'emploi » et des « chantiers de réformes ouverts avec les partenaires sociaux » qui feront l'objet de décisions à la fin du mois de janvier et ultérieurement : telles sont les conclusions du « sommet sur la crise » qui a réuni l'exécutif et les partenaires sociaux représentatifs, mercredi 18 janvier 2012, à l'Élysée. « Quel que soit le calendrier politique, la crise et le chômage ne donnent le droit à aucun d'entre nous de rester dans l'inaction », déclare Nicolas Sarkozy, à l'issue de la réunion. Voici le détail des annonces du président de la République :

Lire la suiteLire la suite
« Sommet sur la crise » : « On ne peut pas attendre les échéances politiques pour décider » (Nicolas Sarkozy)

« L'évolution rapide de la situation nous oblige à la fois à aller plus loin et plus vite. On ne peut pas attendre les échéances politiques pour décider », déclare Nicolas Sarkozy, en ouverture du « sommet sur la crise », réunissant exécutif et partenaires sociaux, à l'Élysée, mercredi 18 janvier 2012. « Se réfugier dans l'attentisme, ce serait donner raison à tous ceux qui jouent sur l'impuissance du politique et du syndicalisme pour prospérer. Par ailleurs, est-ce que la vie économique, est-ce que les licenciements s'arrêtent parce qu'il y a des élections ? Est-ce qu'on devrait s'interdire de réfléchir, de penser et d'agir au motif qu'il y a des élections ? », interroge le président de la République.

Lire la suiteLire la suite
Les enjeux du « sommet sur la crise » du 18 janvier 2012

« Il s'agit demain de regarder avec les partenaires sociaux comment la France peut aller chercher la croissance en améliorant la compétitivité de son économie », déclare le Premier ministre, lors de la séance de questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, mardi 17 janvier 2012. Évoquant le « sommet sur la crise » programmé mercredi 18 à l'Élysée, François FIllon explique que l'exécutif va proposer « des mesures conjoncturelles » et va ouvrir « le débat sur des propositions structurelles » en particulier « sur la question de la formation des chômeurs », « sur la question de la baisse du coût du travail et du financement de la protection sociale », « sur la question des accords de compétitivité dans les entreprises qui ont été une des raisons du succès allemand de ces dernières années » et enfin, « sur la question de la taxe sur les transactions financières ».

Lire la suiteLire la suite
Le PLF 2012 définitivement adopté prévoit une diminution de 85 millions d'euros supplémentaires pour les crédits « Travail et emploi »

Les crédits dédiés au travail, à l'emploi et à la formation professionnelle prévus par le PLF (projet de loi de finances) pour 2012, définitivement adopté en nouvelle lecture par l'Assemblée nationale mercredi 21 décembre, s'établissent à 10,1 milliards d'euros. Ce budget affiche une baisse de plus de 14 % par rapport à l'ensemble des financements votés en 2011 en lois de finances initiale et de financement rectificative. Lors des débats à l'Assemblée nationale, les députés ont diminué de 85 millions d'euros les crédits de la mission budgétaire « Travail et emploi » prévus initialement par le PLF 2012. Cette réduction supplémentaire de moyens a été décidée par le gouvernement pour financer les mesures d'économies budgétaires annoncées par le Premier ministre, François Fillon, les 24 août et 7 novembre 2011. Mardi 20 décembre, le Sénat a adopté une question préalable entraînant le rejet de l'ensemble du PLF examiné en nouvelle lecture. Comme le prévoit la Constitution, l'Assemblée nationale a le dernier mot en cas de désaccord entre les deux chambres.

Lire la suiteLire la suite
PLF 2012 : les crédits « Travail - emploi » en baisse de près de 15 % sur fond d'incertitude économique

Les crédits dédiés au travail, à l'emploi et à la formation professionnelle, devraient accuser une baisse proche de 15 % entre 2011 et 2012, selon le PLF (projet de loi de finances) pour 2012 présenté en Conseil des ministres par François Baroin, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, et Valérie Pécresse, ministre du Budget, des Comptes publiques et de la Réforme de l'État, mercredi 28 septembre 2011. La discussion générale du PLF commencera à l'Assemblée nationale le 18 octobre. La mission budgétaire « Travail et emploi » et le compte d'affectation spécial relatif au financement national du développement de l'apprentissage (ex-FNDMA) seront examinés en séance publique le vendredi 4 novembre.

Lire la suiteLire la suite