Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Jean-Pierre Rosenczveig à AEF Sécurité globale : « La justice des mineurs est performante et a su s'adapter à la délinquance moderne »

« Le but de la justice des mineurs, à la différence de la justice des majeurs, n'est pas de punir, mais de faire en sorte qu'un enfant délinquant ne le soit plus », affirme à AEF Sécurité globale Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Or, il estime aujourd'hui que cette justice est de plus en plus mise à mal. Il prend ainsi l'exemple des tribunaux correctionnels pour mineurs, qui selon lui, « vident de son contenu le statut spécifique des mineurs ». « À terme, c'est bien la suppression du juge des enfants dans sa mission éducative qui est programmée », déplore-t-il. Et d'ajouter : « Nos gouvernants actuels font une analyse très sévère de ce que fait la justice des mineurs, négligeant qu'elle est performante et a su s'adapter à la délinquance moderne. Il faut prévenir, avec un travail de fond, faire un bon diagnostic et faire confiance à ceux qui vont intervenir. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Mineurs, exécution des peines, fichiers de police, nominations… François Hollande dévoile des propositions pour « renforcer » la justice

« L'institution judiciaire sera renforcée durant le prochain quinquennat. La réforme nécessaire devra être menée avec l'ensemble des professionnels du droit », affirme le candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, lundi 6 février 2012. Il s'exprimait à l'occasion d'une soirée débat organisée à Paris par le club Droits, Justice et Sécurités qui présentait son « Manifeste pour la justice » (AEF Sécurité globale n°222608). La justice est « au coeur du projet républicain [qu'il] présente aux Français » et sera « un des trois secteurs prioritaires en terme de création de postes », souligne François Hollande. Il indique que « la magistrature française a été malmenée ces dernières années. La justice a été affaiblie, appauvrie, déconsidérée. L'institution a été épuisée par des volte-face incessants au service d'une politique forcément illisible. »

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le policier Mohamed Douhane formule 25 propositions pour lutter contre la délinquance des mineurs
Lire la suite
L'administration pénitentiaire fait état d'une hausse de 8,7 % des mineurs détenus au 1er décembre 2011

« Les mineurs détenus sont 750 au 1er décembre 2011, ce qui représente une hausse de 8,7 % par rapport au mois précédent (690 au 1er novembre 2011) », indique l'administration pénitentiaire dans son bulletin mensuel. Elle précise que les mineurs détenus « représentent 1,1 % des personnes incarcérées ». Par ailleurs, au 1er décembre 2011, « 65 262 personnes étaient incarcérées en France, ce qui représente une hausse de 6,2 % par rapport au mois de décembre 2010 (61 473) ». Au 1er novembre 2011, il y avait 64 711 personnes incarcérées, « ce qui représente une hausse mensuelle de 0,9 % ». Le nombre de personnes prévenues s'élève à « 16 587 pour 48 675 personnes condamnées, soit 25,4 % des personnes incarcérées ». Au 1er décembre 2010, l'administration pénitentiaire dénombrait « 16 170 prévenus, soit une hausse de 2,6 % par rapport à l'année précédente ».

Lire la suiteLire la suite
L'Assemblée nationale adopte en lecture définitive la proposition de loi d'Éric Ciotti sur le service citoyen pour les mineurs délinquants

L'Assemblée adopte, en lecture définitive, la proposition de loi visant à instaurer un service citoyen pour les mineurs délinquants, jeudi 15 décembre 2011. Cette proposition permet, selon son auteur, de « compléter les mesures existantes par l'instauration d'un service citoyen pour les mineurs délinquants de 16 ans avec pour principal objectif de rechercher la resocialisation de ces jeunes et de les protéger des risques qu'ils courent ». Elle modifie l'ordonnance du 2 février 1945 sur l'enfance délinquante, en créant un contrat de service en établissement d'insertion de la défense. Éric Ciotti réagit sur Twitter, en parlant d'une « voie nouvelle entre la rue et la prison ».

Lire la suiteLire la suite
Michel Mercier rappelle, dans une circulaire, les instructions de politique pénale pour les actes graves commis par des mineurs

« Une récente et dramatique actualité me conduit à préciser les instructions de politique pénale relatives aux mesures de sûreté concernant les mineurs mis en examen pour des faits graves, souvent commis au préjudice de victimes elles-mêmes mineures », explique Michel Mercier, dans une circulaire du 2 décembre 2011, adressée aux magistrats, et publiée au bulletin officiel le 8 décembre. Le 18 novembre dernier, le corps d'Agnès Marin, 13 ans, a été retrouvé au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire). Le suspect de l'homicide, âgé de 17 ans, fréquentait le même établissement scolaire que la victime et avait déjà été mis en examen en 2010 pour agression sexuelle. À la suite de ce drame, François Fillon a demandé aux ministres de l'Éducation, de l'Intérieur et de la Justice, une série de mesures « afin d'éviter que de tels drames se reproduisent » parmi lesquelles, pour les « crimes les plus graves », « le placement en centre éducatif fermé jusqu'au jugement » (AEF Sécurité globale n°227715 et n°227626)

Lire la suiteLire la suite
Jurés populaire et justice des mineurs : une circulaire de la Chancellerie précise les dispositions pénales de la loi du 10 août 2011

Une circulaire du 11 août 2011 présente les dispositions de droit pénal et de procédure pénale de la loi du 10 août 2011 « relative à la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et jugement des mineurs ». Publié au bulletin officiel du ministère de la Justice, ce texte précise également le calendrier de mise en oeuvre des 54 articles de la loi. La plupart entrent en vigueur immédiatement ou au 1er janvier 2012. Seules les dispositions concernant « l'extension des inscriptions automatiques au Fijais (fichier judiciaire national automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes) » entrera en vigueur six mois après la publication de la loi, soit en février 2012, et la « création du dossier unique de personnalité » commun aux différentes procédures pouvant concerner le mineur en cause sera effective à la date fixée par le décret d'application.

Lire la suiteLire la suite