Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°221703

Chômage partiel : la CGT ne signera finalement pas le projet d'accord qui « ne correspond pas aux besoins » du moment (Bernard Thibault)

« Sur le contenu [du projet d'accord national interprofessionnel du 6 février [2012] relatif à l'APLD (activité partielle de longue durée)], il n'y a pas de régressions ou de dispositions qui nous font dire que ce texte est une catastrophe, mais cela ne correspond pas aux besoins » du moment, déclare Bernard Thibault, en marge d'un colloque organisé par le cabinet Secafi (Groupe Alpha), jeudi 9 février 2012. Ainsi, le secrétaire général de la CGT explique que son organisation ne signera pas le projet d'accord, alors que Maurad Rabhi, le négociateur de l'organisation avait laissé entendre, à l'issue de la réunion de négociation, que le texte pourrait être paraphé, si certains doutes juridiques étaient levés (AEF n°222010). « On en a discuté en commission exécutive, y compris avec Maurad, et c'est surtout le contexte qui nous amène à ne pas signer et le fait que [l'accord] ne répond pas à la problématique d'aujourd'hui », précise Bernard Thibault. Au final, le projet d'accord n'est pas menacé puisque quatre organisations devraient le valider.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 67 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Chômage partiel : les partenaires sociaux aboutissent à un projet d'accord national interprofessionnel sur l'APLD

Il n'aura finalement fallu aux partenaires sociaux qu'une séance de négociation, au lieu des trois initialement prévues, pour aboutir à un projet d'ANI (accord national interprofessionnel) relatif à l'APLD (activité partielle de longue durée). Réunies lundi 6 février 2012 au siège du Medef, organisations patronales et organisations syndicales s'accordent sur un texte qui « en contrepartie de l'augmentation d'un euro du montant de l'allocation spécifique du chômage partiel versée par l'État », prévoit notamment de revoir le financement consacré par l'Unédic à l'APLD en le déclenchant dès la première heure d'activité partielle. Ce projet d'accord devrait recevoir l'aval de quatre organisations syndicales, voire des cinq, le représentant de la CGT souhaitant vérifier que le texte ne remet pas en cause les garanties de maintien de l'emploi actuellement en vigueur pour l'APLD.

Lire la suiteLire la suite
Chômage partiel : le gouvernement propose d'augmenter la part de financement de l'État si l'Unédic prend en charge l'APLD dès la 1ère heure

« Rendre l'activité partielle plus simple et plus attractive » : Telle est l'objectif défini par le gouvernement dans les propositions d'évolutions des systèmes de chômage et d'activité partiels, soumis aux partenaires sociaux. Ces propositions d'évolution font suite à la réunion présidée par Xavier Bertrand, le 31 janvier 2012 et sont évaluées par les partenaires sociaux, réunis lundi 6 janvier. En pratique, « l'État pourrait accroître d'un euro le niveau d'indemnisation qu'il assure au titre de l'allocation spécifique, permettant ainsi de mieux couvrir l'ensemble des périodes d'activité partielle, y compris les périodes courtes » et « en parallèle, l'APLD [Activité partielle de longue durée] évoluerait avec une prise en charge totale par l'Unedic de l'indemnisation assurée au titre de l'APLD à hauteur de 2,90 euros par heure dès la première heure, et non plus, comme actuellement, zéro euros jusqu'à la 50e heure et 3,90 euros à partir de la 51e heure » et « une réduction de trois mois à deux mois de la durée minimale de conventionnement permettant d'entrer dans le dispositif de l'APLD ».

Lire la suiteLire la suite
« Sommet sur la crise » : les partenaires sociaux prennent acte des mesures sur l'emploi mais restent dans l'attente des décisions à venir

Les organisations syndicales ont exprimé, à l'issue du « sommet sur la crise » mercredi 18 janvier 2012 à l'Élysée, une relative satisfaction face à la série de « mesures immédiates » en faveur de l'emploi annoncées par Nicolas Sarkozy, tout en dénonçant le « flou » laissés sur les autres sujets à l'ordre du jour de la rencontre, notamment le coût du travail et le financement de la protection sociale (AEF n°223500). Sur ces thèmes mis en avant par le patronat, « il va falloir attendre l'intervention du président de la République à la fin du mois », résume Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO. Sur les mesures présentées, il reconnaît avoir « obtenu des réponses sur certains points, comme le chômage partiel, la création d'une banque nationale d'investissements, la prolongation de la rémunération de fin de formation, l'extension du CSP, le renforcement des moyens de Pôle emploi… »

Lire la suiteLire la suite
« Sommet sur la crise » : le détail des 430 millions d'euros de mesures gouvernementales et des chantiers de réforme ouverts

430 millions d'euros « financés par redéploiement » pour ne pas alourdir la dette du pays pour « protéger l'emploi dans les entreprises, soutenir la création d'emploi pour les jeunes et amplifier [les] efforts pour former et accompagner les demandeurs d'emploi » et des « chantiers de réformes ouverts avec les partenaires sociaux » qui feront l'objet de décisions à la fin du mois de janvier et ultérieurement : telles sont les conclusions du « sommet sur la crise » qui a réuni l'exécutif et les partenaires sociaux représentatifs, mercredi 18 janvier 2012, à l'Élysée. « Quel que soit le calendrier politique, la crise et le chômage ne donnent le droit à aucun d'entre nous de rester dans l'inaction », déclare Nicolas Sarkozy, à l'issue de la réunion. Voici le détail des annonces du président de la République :

Lire la suiteLire la suite
à découvrir

Enseignement scolaire

Aperçu de la dépêche Aperçu
Enseignement scolaire : la revue de presse des samedi 1er, dimanche 2 et lundi 3 octobre 2022
Lire la suite

Fonction publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
L’INSP prépare une stratégie de recherche pour "accompagner la transformation de l’action publique"
Lire la suite
Réforme des retraites : le nouveau cycle de concertations débutera mercredi 5 octobre 2022

"Comme l’ont indiqué le président de la République et la Première ministre, je recevrai les partenaires sociaux pour ouvrir les concertations relatives à la réforme des retraites", confirme Olivier Dussopt à l’AFP, le 3 octobre 2022. La première réunion "se tient mercredi 5 octobre à 14h30", précise le ministre du Travail. Lors de cette rencontre, il présentera "le calendrier, la méthode et les objectifs de la réforme, dans la perspective d’un projet de loi adopté d’ici à la fin de l’hiver 2023". Outre les huit organisations patronales et syndicales représentatives au niveau national interprofessionnel, l’Unsa, la FSU et la FNSEA participeront aux discussions. Si la pénibilité, l’emploi des seniors ou la revalorisation des minimums doivent être abordés, l’un des objectifs affichés demeure le "report progressif de l’âge de départ de quatre mois par an, aboutissant à 65 ans en 2031".

Lire la suiteLire la suite