Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les aménagements de peine ont progressé de 23,9 % en un an, selon l'administration pénitentiaire

« Au 1er février 2012, 11 314 personnes bénéficient d'un aménagement de peine sous écrou, soit 19,3 % de l'ensemble des personnes écrouées condamnées », indique l'administration pénitentiaire dans son bulletin mensuel publié vendredi 17 février 2012. « Les aménagements de peine ont progressé de 23,9 % en un an (9 133 au 1er février 2011) et de 50,5 % en deux ans (7 519 au 1er février 2010). » L'administration pénitentiaire précise que 936 personnes bénéficient « d'une mesure de placement à l'extérieur (1 044 au 1er février 2011), 1 954 d'une mesure de semi-liberté (contre 1 758) et 8 424 d'un placement sous surveillance électronique (contre 6 331) ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 77 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'administration pénitentiaire fait état d'une hausse de 8,7 % des mineurs détenus au 1er décembre 2011

« Les mineurs détenus sont 750 au 1er décembre 2011, ce qui représente une hausse de 8,7 % par rapport au mois précédent (690 au 1er novembre 2011) », indique l'administration pénitentiaire dans son bulletin mensuel. Elle précise que les mineurs détenus « représentent 1,1 % des personnes incarcérées ». Par ailleurs, au 1er décembre 2011, « 65 262 personnes étaient incarcérées en France, ce qui représente une hausse de 6,2 % par rapport au mois de décembre 2010 (61 473) ». Au 1er novembre 2011, il y avait 64 711 personnes incarcérées, « ce qui représente une hausse mensuelle de 0,9 % ». Le nombre de personnes prévenues s'élève à « 16 587 pour 48 675 personnes condamnées, soit 25,4 % des personnes incarcérées ». Au 1er décembre 2010, l'administration pénitentiaire dénombrait « 16 170 prévenus, soit une hausse de 2,6 % par rapport à l'année précédente ».

Lire la suiteLire la suite
« L'administration pénitentiaire ne gère pas ses flux parce qu'elle ne les connaît pas » (échos d'un séminaire sur l'exécution des peines)

« L'administration pénitentiaire ne gère pas ses flux, parce qu'elle ne les connaît pas, elle n'est pas en mesure de tirer une évaluation des besoins », affirme Charlotte Cloarec, secrétaire générale du Snepap-FSU (Syndicat national de l'ensemble des personnels de l'administration pénitentiaire), lors du séminaire de recherche « Enfermements, justice et libertés dans les sociétés contemporaines » organisé par le centre d'histoire sociale du XXe siècle, mardi 16 novembre 2011 à Paris. Pierre-Victor Tournier, directeur de recherche au CNRS et organisateur de ce séminaire, affirme pour sa part qu'il y a « une incompétence de cette administration à produire des outils statistiques. Il y a un vide énorme sur le plan purement statistique ».

Lire la suiteLire la suite
Hausse de 30,8 % des aménagements de peine sur un an, selon l'administration pénitentiaire

Au 1er novembre 2011, « 10 237 personnes bénéficient d'un aménagement de peine sous écrou, soit 18,1 % de l'ensemble des personnes écrouées condamnées », indique l'administration pénitentiaire, mardi 15 novembre 2011. « Les aménagements de peine ont progressé de 30,8 % en un an (7 824 au 1er novembre 2010) et de 46,3 % en deux ans (6 997 au 1er novembre 2009) », précise-t-elle. Ainsi, « 934 personnes bénéficient d'une mesure de placement à l'extérieur (1 116 au 1er novembre 2010), 1 917 d'une mesure de semi-liberté (1 714 au 1er novembre 2010) et 7 386 d'un placement sous surveillance électronique (4 994 au 1er novembre 2010) ». Par ailleurs, au 1er novembre 2011, « 500 personnes sont placées sous surveillance électronique de fin de peine, soit une hausse de 1,2 % par rapport au mois précédent (494 au 1er octobre 2011) ».

Lire la suiteLire la suite
« Les personnes qui bénéficient d'aménagements de peine ont des taux plus faibles de récidive » (Annie Kensey, administration pénitentiaire)

« Les personnes qui bénéficient d'aménagements de peine ont des taux plus faibles de récidive que les personnes qui n'en bénéficient pas », affirme Annie Kensey, démographe et chef du bureau des études et de la prospective à la direction de l'administration pénitentiaire, jeudi 3 novembre 2011. Elle présente, lors des journées d'études internationales sur l'aménagement des peines privatives de liberté organisées par la direction de l'administration pénitentiaire à l'Institut d'études politiques de Paris, l'étude (1) menée sur les risques de récidive des sortants de prison, publiée dans les « Cahiers d'études pénitentiaires et criminologiques », en mai 2011 (AEF Sécurité globale n°228917). Ainsi, « les personnes libérées en fin de peine sans avoir bénéficié d'aménagement de leur peine ont été recondamnées dans 63 % des cas dans les cinq ans. Les taux des libérés, qui ont été bénéficiaires d'un aménagement de peine au cours de leur détention (placement à l'extérieur, semi-liberté ou placement sous surveillance électronique) atteignent 55 % de recondamnation ».

Lire la suiteLire la suite