Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les classements de business schools prospèrent car « ils disciplinent les individus au sein des établissements » (A. Rashe, Conférence EFMD)

« Les classements sont devenus des institutions, (relativement) stables et largement diffusés, car ils disciplinent les individus au sein même des business schools », estime Andreas Rasche, maître de conférences au département de sciences sociales de la Warwick business school (Grande-Bretagne), lors d'une communication scientifique présentée à la conférence annuelle de recherche de l'EFMD, mercredi 16 février 2012 à Zurich (Suisse) (AEF n°221016). « Ces effets de discipline accroissent à leur tour la stabilité, la reproductibilité et la communicabilité de ces classements. Dans le même temps, ils contribuent à décontextualiser le rôle des individus et sont susceptibles de produire de l'anxiété, de la pression, de la honte et le sentiment de ne pas être à sa place. Les classements ont donc une dimension émotionnelle. » Le travail de recherche d'Andreas Rasche, co-signé par Eric Cornuel, directeur général de l'EFMD, et Ulrich Hommel, directeur du département de la recherche et des études de l'EFMD, étudie les effets induits des classements de business schools sous l'angle de « la discipline comme outil de maintien des institutions ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Les classements internationaux ne traduisent pas pleinement » l'attractivité de l'enseignement supérieur français (revue de CampusFrance)

Pourquoi la place occupée par « les établissements d'enseignement supérieur (universités et écoles) français (…) dans les classements internationaux » n'est pas équivalente à celle de la France et son « volume de production scientifique », qui se hisse à la 6e ou 7e place mondiale ? C'est cette « distorsion » que se proposent d'étudier Ghislaine Filliatreau, directrice de l'OST, et Philippe Vidal, chargé de mission à l'OST, dans le numéro de juillet 2011 de la publication «  Repères  » de CampusFrance, « alors que les étudiants et les jeunes chercheurs peuvent trouver en France des opportunités d'études, dans un cadre politique et culturel propice à leur formation ». Selon eux, « les classements internationaux ne traduisent pas pleinement la mesure de ce qui fait l'attractivité pour un étudiant ou pour un jeune chercheur en formation : l'accès à des infrastructures lourdes, la présence de personnalités brillantes en recherche (…), ainsi qu'une culture du débat critique fondée sur des idéaux universalistes et sur la fertilisation réciproque entre les approches scientifiques et humanistes ».

Lire la suiteLire la suite
Classements internationaux : l'EUA publie un rapport sur l'impact des palmarès d'universités

« Les conséquences négatives [des] classements et leur manque de transparence l'emportent sur les avantages qu'ils procurent, à savoir la responsabilisation des acteurs ou l'encouragement à collecter des données fiables », écrit l'EUA (Association des universités européennes) dans un rapport rendu public vendredi 17 juin 2011, dans lequel elle analyse treize palmarès internationaux d'universités (1), leurs méthodologies et leur impact. « Ce rapport montre que les principaux classements internationaux d'universités procurent une vision très simplifiée de la mission institutionnelle, de la qualité et des performances des établissements concernés, parce qu'ils se focalisent majoritairement sur des indicateurs de recherche », indique l'EUA. « L'une [des] conséquences négatives est la tendance croissante des universités à investir dans des activités qui améliorent leur position dans les 'rankings' plutôt que dans leur coeur de métier que sont l'enseignement et la formation. »

Lire la suiteLire la suite
Forum Unesco sur les classements internationaux : « Ils ne sont pas près de disparaître » (Eva Egron-Polak, IAU)

« Les classements internationaux sont là et ils ne sont pas près de disparaître. » C'est la conclusion que tire Eva Egron-Polak, directrice exécutive de l'IAU (Association internationale des universités), à l'issue des débats organisés lundi 16 mai 2011, dans le cadre du forum global de l'Unesco consacré aux bons et mauvais usages des classements (AEF n°240771 ). « Il existe une série d'éléments qui ne sont pas pris en compte par les classements internationaux, comme l'impact sur le développement socio-économique », note-t-elle. Toutefois, « lorsqu'ils sont utilisés de manière judicieuse, ils peuvent servir d'outils précieux ». Ce qu'il faut, c'est « informer le public sur ce qui n'est pas pris en compte par les rankings ».

Lire la suiteLire la suite