Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°220628

La FHF « condamne fermement les excès » des dépassements d'honoraires pratiqués à l'hôpital public

À son tour, la FHF réagit, jeudi 23 février 2012, à la publication de l'enquête de 60 millions de consommateurs sur les dépassements d'honoraires à la hôpital public (AEF n°221289) : la fédération « condamne fermement les excès révélés par l'article de presse », au nom du « respect de valeurs cardinales, au premier rang desquelles l'égalité d'accès de tous les patients ». La FHF s'associe à l'action de l'assurance maladie contre 28 praticiens hospitaliers facturant des dépassements jugés « excessifs » (AEF n°220652). Elle relativise cependant la portée de ces « abus », qui « ne concernent que quelques individus très minoritaires et non une profession dans son ensemble » : « moins de 15 % des médecins hospitaliers (4500 médecins) pratiquent en effet une activité libérale, dont 3000 respectent strictement les tarifs opposables de la sécurité social », rappelle-t-elle. Et plus largement, « pour la FHF, il est nécessaire à présent de passer à une nouvelle étape et d'encadrer strictement les dépassements d'honoraires, dans le public mais également dans le privé ». Cette proposition fait d'ailleurs partie de sa plateforme présidentielle. Elle souligne à ce propos « que sur les 2,1 milliards d'euros de dépassements d'honoraires pratiqués en France, 100 millions d'euros sont pratiqués à l'hôpital public ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 46 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Dépassements d'honoraires : passe d'armes entre le directeur général de la Cnamts et l'Ordre des médecins

La parution, jeudi 23 février 2012, de l'enquête de « 60 millions de consommateurs » est à l'origine d'une passe d'armes entre le directeur général de la Cnamts, Frédéric Van Roekeghem, et le Cnom. Le premier déclare au « Parisien » du 23 février que l'Ordre est « trop passif » face aux dépassements d'honoraires excessifs. Il affirme que les signalements de l'assurance maladie à l'Ordre sont rarement suivis d'effets. Dans un communiqué, l'Ordre estime au contraire que son action est entravée par « une opposition absolue de la part du directeur général de la Cnamts » à la constitution de commissions paritaires départementales entre les conseils départementaux de l'Ordre et les Cpam. Ces commissions, prévues par la loi HPST, sont chargées de traiter « dans une première phase rapide de concertation » les problèmes posés par les dépassements d'honoraires excessifs. Mais selon l'Ordre, Frédéric Van Roekeghem « bloque toutes les informations ».

Lire la suiteLire la suite
Une enquête de « 60 millions de consommateurs » sur les dépassements d'honoraires « tabous » pratiqués par 1 864 médecins de l'hôpital public

« Tabous les dépassements d'honoraires pratiqués à l'hôpital public ? C'est peu le dire. » C'est ainsi que débute l'enquête publiée, ce jeudi 23 février 2012, par le magazine « 60 millions de consommateurs », sur les dépassements d'honoraires pratiqués par les médecins de l'hôpital public autorisés à exercer une activité privée au sein des établissements et installés en secteur 2. Cette enquête (1) qui a duré « plus d'un an » a été réalisée avec « le soutien logistique et méthodologique de Santéclair » (2). Seuls 4 524 des quelques 80 000 praticiens hospitaliers ont une activité libérale, rappelle au préalable le magazine. Et, parmi eux, 1 864 sont installés en secteur 2. Tous doivent doivent limiter leur activité privée à 20 % de leur temps de travail : ils consacrent en général une demi-journée par semaine aux consultations et une autre demi-journée aux interventions. Dans le cadre de ces consultations privées, les praticiens offrent des rendez-vous dans des délais raccourcis « en moyenne de trois semaines ».

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : la FHF publie une plate-forme axée sur un service public de santé « performant, moderne, ouvert »

« Notre projet n'est pas connecté à tel ou tel projet politique. Nous disons ce que nous croyons être bon pour notre système de santé et nous souhaitons qu'un large spectre de candidats puise dans ce document et s'inspire de nos propositions », déclare Frédéric Valletoux, président de la FHF et maire UMP de Fontainebleau (Seine-et-Marne), à l'occasion de la présentation de la plate-forme 2012-2017 de la fédération hospitalière publique ce mercredi 11 janvier 2012. Intitulée « le service public de santé, une ambition pour la France 2012-2017 », la plate-forme FHF se réfère au « concept de service public de santé » qui résulte de « l'agrégation des différentes missions du service public hospitalier et du service public médico-social en y intégrant une dimension de prévention et d'éducation pour la santé ». Elle entend aussi inscrire les établissements « dans des dynamiques territoriales » via la participation à des réseaux et à la structuration de filières de soins. Ce « nouveau paradigme » implique, selon le groupe de travail à l'origine du document, des évolutions à la fois dans le management des établissements, dans leur conception, dans la structuration des systèmes d'information ou encore dans la politique de formation.

Lire la suiteLire la suite