Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°219852

Jeunes en difficulté : la région Aquitaine s'appuie sur l'Afpa pour proposer des parcours d'accès à l'alternance « tout en un »

La région Aquitaine ouvre 80 parcours d'accès à l'alternance pour les 18-26 ans repérés en grande difficulté par les missions locales, qui déclineront deux étapes : une phase d'orientation et d'acquisition des codes sociaux de l'entreprise et des savoir de base, assurée par l'Afpa, suivie d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Ce dispositif, « Nouvelle chance par l'alternance » (NCA), proposé et conçu par l'Afpa Aquitaine, démarrera le 12 mars 2012, avec un premier groupe de 16 jeunes, et une subvention régionale de 398 116 euros pour la phase préparatoire à l'alternance et le suivi individualisé (1). Une autre subvention de 70 000 euros, financée à parité par l'Etat et le conseil régional dans le cadre du COM apprentissage 2011-2015, est également allouée au nouveau CFA de l'Afpa Aquitaine, agréé pour 28 titres professionnels. L'ouverture à l'apprentissage des formations de l'Afpa présente « un intérêt régional indéniable » car « l'approche compétences » de cet organisme s'avère « particulièrement adaptée à des publics en rupture », estime la collectivité.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Budget 2012 en Aquitaine : développer un service régional d'orientation et l'Aérocampus seront les priorités de la région

La région Aquitaine devrait consacrer cette année près de 240 millions d'euros à la formation professionnelle et à l'apprentissage : 121,6 millions pour la formation, en hausse de 3,89 % par rapport à l'an dernier (1), et 118,35 millions pour l'apprentissage, en hausse de 1,56 %. La collectivité a identifié dans son budget 2012 quatre projets significatifs : le développement d'un service public régional d'orientation en soutenant les actions (forums, salons, vitrines métiers…) développées par Aquitaine Cap métiers, qui fait office de Carif-OREF (3,47 millions d'euros inscrits), l'Aérocampus, pôle de formation aéronautique régional (2,3 millions d'euros) et dans une moindre mesure la formation professionnelle des détenus (723 100 euros en crédits de paiement, dont 500 000 euros pour des actions nouvelles) et l'accompagnement des besoins en formation du chantier LGV (ligne à grande vitesse, 300 000 euros). Le budget de la région Aquitaine, voté le 19 décembre 2011, prévoit au total 1,35 milliard de dépenses. Il est en hausse de 1,8 % à périmètre constant par rapport au budget 2011, « un niveau proche de l'inflation prévisible pour 2012 », précise la collectivité.

Lire la suiteLire la suite
Aquitaine: moins de places vacantes, plus d'apprentis au niveau bac, des doubles certifications, telles sont les priorités du COM 2011-2015

Le projet de COM 2011-2015 pour le développement de l'apprentissage en Aquitaine privilégie la réduction du nombre de places vacantes dans les CFA [estimé l'an passé à 3 000 par les services de l'État] pour atteindre l'objectif plafond (1) de 24 500 apprentis. Le document, soumis le 24 octobre dernier aux conseillers régionaux, propose d'agir simultanément dans plusieurs directions. État et région souhaitent notamment expérimenter la désaisonnalisation des contrats, ouvrir ces formations aux jeunes décrocheurs ou développer des actions préparatoires innovantes à l'apprentissage. Ils ambitionnent aussi de mobiliser cette voie pour de nouvelles filières (croissance verte, activités saisonnières, activités de service…). Les engagements financiers pris en Aquitaine dans le cadre de ce deuxième COM portent au total sur 131 millions d'euros, dont 46,27 millions d'euros de dépenses d'investissement et 84,73 millions d'euros de dépenses de fonctionnement, État et région intervenant à parité.

Lire la suiteLire la suite
Aquitaine : le futur COM apprentissage 2011-2015 prévoit un engagement de 131 millions d'euros

Le futur COM 2011-2015 pour le développement de l'apprentissage en Aquitaine se fixe l'objectif d'atteindre dans cinq ans « 22 500 apprentis, au lieu de 18 500 aujourd'hui et ce, malgré un contexte économique difficile », annonce la région Aquitaine mardi 4 octobre 2011. La préfecture d'Aquitaine parle de son côté d'un objectif de « 22 500 à 24 500 » apprentis supplémentaires (1). Le conseil régional et l'État financeront à part égale, à raison de 13,1 millions d'euros par an pour chaque partenaire, le nouveau contrat d'objectifs et de moyens, qui sera soumis au vote des élus du conseil régional au plus tard le 19 décembre 2011. Ces annonces ont été faites à l'occasion d'un déplacement du préfet de région, Patrick Stéfanini, sur le sujet de l'alternance, dans une agence Pôle emploi de Bordeaux ce mercredi 5 octobre. Le préfet était accompagné de Bernard Bournazeau, conseiller régional (PS) d'Aquitaine en charge de l'apprentissage et de Maryse Dagnicourt-Nissant, directrice régionale de Pôle emploi.

Lire la suiteLire la suite
Eiffage Travaux publics Sud-Ouest met en place une période de pré-qualification pour recruter des personnes éloignées de l'emploi

Eiffage Travaux publics Sud-Ouest a mis en place une période de pré-qualification d'abord de six semaines en 2010, puis de huit semaines en 2011, afin de réussir l'intégration de personnes très éloignées de l'emploi - pour certains des jeunes sans expérience professionnelle, issus des ZUS ou du réseau nouvelle chance - qu'elle recrute en contrat de professionnalisation. En 2010, sur les 36 stagiaires ayant intégré cette pré-qualification, 33 ont été embauchés en contrat de professionnalisation CDI et 31 ont obtenu tout ou partie d'un titre professionnel dans trois métiers : coffreur-brancheur-génie civil, canalisateur, et constructeur routier. Une trentaine d'autres bénéficieront cette année du même accompagnement avant leur contrat de professionnalisation CDD, mais ils auront le statut d'intérimaires, Eiffage Travaux publics jugeant peu concluant son recours à l'action de formation préalable à l'embauche l'an dernier, avec Pôle emploi.

Lire la suiteLire la suite
Formation des détenus : la région Aquitaine juge « très positifs » les six premiers mois d'expérimentation du transfert

Alain Rousset, président du conseil régional d'Aquitaine, Catherine Veyssy, vice-présidente en charge de la formation professionnelle, et Marie-Line Hanicot, directrice interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux, remettent vendredi 22 juillet 2011 des titres professionnels « agent de restauration » à quatre personnes incarcérées à la maison d'arrêt de Bayonne. Depuis janvier dernier, date du transfert de l'organisation et du financement des actions de la formation professionnelle des détenus à la région, 17 formations ont été réalisées dans sept établissements pénitentiaires publics aquitains, dont celle préparant au titre d'agent de restauration. Elles ont été assurées par dix organismes de formation, pour 346 stagiaires et représentent 54 771 heures de formation rémunérées. La collectivité affirme avoir consacré à la formation des détenus depuis six mois un budget (hors rémunération des stagiaires) de plus de 474 000 euros.

Lire la suiteLire la suite
Contrat de professionnalisation : une étude de la Direccte Aquitaine décode les usages réels des employeurs

Seules 17,5 % des entreprises aquitaines ayant recours aux contrats de professionnalisation déclarent utiliser l'alternance comme stratégie prioritaire de gestion des compétences, selon une enquête de juin 2011 de la Direccte, qui rend compte des différentes logiques de mobilisation de ce contrat par les employeurs. 44 % préfèrent recruter des salariés déjà formés, tandis que 24,8 % privilégient la formation pour les salariés déjà en poste. Les structures uni-salariées se démarquent toutefois des autres par une plus forte propension (30 %) à utiliser ou vouloir utiliser ce contrat comme principal outil de recrutement et de formation. L'étude de la Direccte Aquitaine pointe néanmoins le manque d'information des entreprises mono-salariées sur l'alternance, et prône une stratégie de communication adaptée pour ces structures. Conduite au premier semestre 2011, cette étude a concerné 3 000 établissements aquitains, utilisateurs et non utilisateurs du contrat de professionnalisation au 31 décembre 2010 (1).

Lire la suiteLire la suite