Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Présidentielle 2012 : sur les chiffres du crédit impôt recherche, « Laurent Wauquiez tord la réalité » (Alain Claeys, Parti socialiste)

« Jouer avec les chiffres est d'autant plus détestable qu'ils donnent toujours l'illusion de la vérité. En affirmant, sans complexe, que 'les PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire) touchent près de 70 %' du crédit impôt recherche, Laurent Wauquiez tord la réalité. » C'est ce qu'indique à AEF Alain Claeys, député PS de la Vienne et maire de Poitiers, en charge de l'enseignement supérieur dans l'équipe de campagne de François Hollande (AEF n°227704), mardi 6 mars 2012 en réaction aux propos de Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur le crédit impôt recherche (AEF n°219894). Le ministre commentait le discours du candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, prononcé à Nancy le lundi 5 mars 2012 (AEF n°219896).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : sur le crédit impôt recherche, « le PS en est réduit à proposer ce qui existe déjà », réagit Laurent Wauquiez

« Que nous propose François Hollande ? De la démagogie, car il est mal à l'aise, coincé entre ceux qui lui sont proches et qui approuvent les réformes ainsi que la confiance et la reconnaissance que ce gouvernement a accordées aux chercheurs, et une gauche radicale et anti-moderniste qui affiche le dogme de l'égalitarisme », déclare Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en réaction au discours de François Hollande sur l'enseignement supérieur et la recherche, tenu à Nancy lundi 5 mars 2012 (AEF n°219896). Quand François Hollande propose de « rééquilibrer les crédits entre les appels d'offres et les crédits de base des laboratoires », Laurent Wauquiez répond que « l'argent que nous avons consacré aux projets d'excellence s'est ajouté au reste des crédits », « apporte pour la première fois des financements sur dix ans », et « crée les conditions de sauts scientifiques et technologiques » de même que « les conditions de la croissance et de l'emploi ».

Lire la suiteLire la suite
François Hollande : « Nous réaffirmerons la place de l'unité mixte de recherche comme élément structurant de la recherche universitaire »

« Les investissements d'avenir ont aggravé les disparités et les déséquilibres. Il ne peut s'agir de remettre en cause le travail considérable accompli par les équipes, ni de renier la parole de l'État. Mais nous devrons corriger ces inégalités territoriales et veiller à ce que ne se constituent pas des déserts universitaires et scientifiques. Une logique de coopération devra se substituer à une logique de compétition ». C'est ce que déclare François Hollande, candidat socialiste à l'élection présidentielle 2012, dans un discours consacré à l'enseignement supérieur et à la recherche et prononcé à la faculté de médecine de Nancy (Meurthe-et-Moselle), lundi 5 mars 2012 (AEF n°219897 et n°219898). François Hollande indique aussi qu'il va « falloir simplifier le paysage de l'enseignement supérieur et de la recherche devenu illisible par l'accumulation de nouvelles structures », et ajoute que « les chercheurs doivent se consacrer à leurs recherches, plutôt qu'à rechercher des financements ». « Nous réaffirmerons la place de l'unité mixte de recherche comme élément structurant de la recherche universitaire, en rééquilibrant les soutiens de base, les crédits récurrents, et les crédits sur projets. Il faut que les équipes puissent se projeter sur le moyen et long terme », insiste le candidat qui annonce la tenue d' « assises de l'enseignement supérieur et de la recherche ».

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Présidentielle : « Le monde de l'enseignement supérieur a besoin d'une chose : les moyens de son autonomie » (Alain Claeys, PS)
Lire la suite
Présidentielle : le PS « envisage une contrepartie pédagogique » pour que « tous les doctorants disposent d'un financement » (V. Peillon)

« L'objectif doit être que tous les doctorants disposent d'un financement, et je veux ouvrir une réflexion avec le médiateur et les organisations syndicales, pour voir s'il peut y avoir une contrepartie pédagogique. Puisque nous avons des problèmes d'encadrement, il s'agit de voir s'il est possible d'envisager des tutorats avec des élèves, de primaire par exemple, dans le cadre de ce contrat. » C'est ce que déclare à AEF Vincent Peillon, chargé de l'Éducation au sein de l'équipe de campagne de François Hollande, candidat du PS à l'élection présidentielle, en marge de son discours prononcé lors du colloque « Jeunes chercheurs : un atout majeur face aux défis de demain », organisé par la CJC (Confédération des jeunes chercheurs), l'Andès (Association nationale des docteurs) et Jecco (Jeunes chercheurs de l'Institut Cochin), vendredi 17 février 2012 à l'Institut Pasteur à Paris. Au cours de cette journée, les candidats à l'élection présidentielle présentent leurs propositions pour la recherche et les jeunes chercheurs.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle 2012 : Lionel Collet nommé conseiller enseignement supérieur et recherche de Vincent Peillon (PS)

Lionel Collet et Yves Lévy seront les deux conseillers issus de la société civile pour l'enseignement supérieur et la recherche de Vincent Peillon, en charge de l'éducation, de la jeunesse, de l'enseignement supérieur et de la recherche dans l'équipe de campagne de François Hollande, candidat du PS pour l'élection présidentielle de 2012 (AEF n°228123). En outre, trois députés – Alain Claeys, Jean-Yves Le Déaut et Geneviève Fioraso – seront en charge respectivement de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. Ils animeront des groupes de travail qui se réuniront tous les quinze jours. « Sur chaque sujet, il s'agit de personnes de haut niveau. L'équipe aura un fonctionnement équivalent à celui d'un ministère avec des conseillers chargés de faire l'intermédiaire entre les groupes de travail et moi », déclare à AEF Vincent Peillon, lundi 21 novembre 2011.

Lire la suiteLire la suite
Sans le crédit impôt recherche, la recherche française serait la plus chère d'Europe (étude de l'ANRT)

« Grâce au CIR (crédit impôt recherche), la France se situe au niveau le plus compétitif en Europe. Cependant, si le dispositif n'existait pas, la France serait le pays le plus cher [en Europe] ». Telle est l'information principale d'une étude de l'ANRT(Association nationale de la recherche et de la technologie) intitulée : « comparaison internationale sur le cours d'un chercheur : CIR, la France redevient compétitive » (1), rendue publique par l'association jeudi 10 novembre 2011. Ainsi, après crédit impôt recherche et subventions, les écarts de coûts par rapport à la France en termes de recherche sont les suivants : Singapour (4 % moins cher qu'en France) ; la Chine (- 35 %) ; l'Inde (- 45 %) et le Maroc (- % 49 %). Parallèlement, par rapport à la France, le coût de la recherche aux États-Unis est supérieur de 80 %. Suivent le Canada (+ 52 %), le Japon (+ 49 %), l'Australie (+ 47 %), la Suède (+ 44 %), la Finlande (+ 38 %), l'Allemagne (+ 37 %), les Pays-Bas (+ 33 %), la Belgique (+ 28 %), l'Italie (+ 24 %) et le Brésil (+ 16 %) (AEF n°228416).

Lire la suiteLire la suite