Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Assouplissement de la carte scolaire : les « pistes de régulation » de Philippe Tournier (SNPDEN-Unsa)

« Dans les établissements ultra-ghettoïsés, il est complètement chimérique de croire qu'on peut ré-attirer d'autres populations. Dans ce cas, la fermeture peut être une hypothèse », avance Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN, à l'occasion d'une intervention intitulée « les effets de l'assouplissement de la carte scolaire en éducation prioritaire » à l'occasion d'une réunion de l'OZP, le mercredi 7 mars 2012. Si l'option de la fermeture est retenue, « les élèves peuvent être re-dispatchés vers d'autres établissements, voire d'autres quartiers, comme en Angleterre », développe-t-il, soulignant toutefois que « cette solution ne règle pas les problèmes sociaux ». Le SNPDEN avait réalisé en mai 2010 une « enquête de ressenti » auprès de chefs d'établissement sur les effets de l'assouplissement de la carte scolaire (AEF n°269530).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi