Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

ARS Lorraine : « les coopérations entre établissements », défi majeur du projet régional de santé 2012-2016

« Le PRS 2012-2016 de Lorraine repose sur une vision globale […]. Il s'agit de travailler de plus en plus en termes de parcours des personnes, en identifiant les difficultés et points de rupture, mais également de travailler sur le territoire le plus adapté : bassins de service intermédiaire, territoires de santé départementaux (AEF n°252320), cadre transfrontalier, etc. » : telle est la ligne directrice retenue par Jean-François Bénévise, directeur général de l'ARS Lorraine, qui présentait les principales actions retenues à la presse jeudi 8 mars 2008 à Nancy. Ce document, soumis à la consultation jusqu'au 4 mars (AEF n°221358), sera arrêté d'ici au mois de juin. Selon le directeur général, ce projet « extrêmement ambitieux » repose sur plusieurs mots-clés réunis dans l'acronyme « Psaeb » : « prendre soin », « accessibilité » (géographique, économique et sociale), « efficience » et « bénéfique et bienveillant ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet de plateau technique unique en Moselle-Est : « un choix technocratique, ou de cohérence territoriale ? » (Dr. Élisabeth Parizel)

Le projet mosellan de PTU (plateau technique unique), établi en 2007 et inscrit au plan Hôpital 2012, « existe bel et bien, mais est toujours un canard sans tête », regrette auprès d'AEF le Dr. Élisabeth Parizel (Freyming-Merlebach), l'un de ses promoteurs, anciennement chargée de mission par l'ARH de Lorraine (devenue ARS-Lorraine), début octobre 2011. « Ce plateau, conçu comme volontairement ramassé (300 à 400 lits), vise à accueillir les services chauds à haute densité d'actes (réanimation et soins intensifs), à sécurisation maximale (accouchements, actes interventionnels), et les spécialités non dispersables (imagerie lourde, cardiologie, neurologie, cancérologie) » du Bassin houiller (Moselle-Est), s'accompagnant d'une mise en réseau des établissements de proximité par télémédecine. Déclaré « prioritaire » par Roselyne Bachelot [alors ministre de la Santé] en 2008, ce plateau envisagé à Betting devrait voir son financement assuré par l'État et le régime minier, gagé sur le retour à l'équilibre des établissements participants. « [Mais aujourd'hui], va-t-on vers un choix technocratique, ou un choix de cohérence territorial innovant ? Nous sommes toujours en attente d'arbitrage ministériel [par Xavier Bertrand] sur son dimensionnement, et donc sur l'enveloppe budgétaire possible », indiquent à AEF les Drs. Élisabeth Parizel, radiologue, et Marrel, neurologue.

Lire la suiteLire la suite