Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°219206

Les évolutions de la sécurité privée abordées lors du forum « Securicase », mercredi 21 mars 2012 à Paris

« Certains acheteurs plaident pour une conception différente de la sécurité, avec des économies d'échelle », indique à AEF Sécurité globale Marc Dumas, organisateur de la septième édition du forum « Securicase », mercredi 21 mars 2012 à Paris. Il évoque ainsi l'un des neuf débats prévus au cours de la journée, intitulé « Peut-on faire des économies (sans risque) sur le budget sécurité ? » qui réunira Michel Mathieu, le P-DG de Securitas (AEF Sécurité globale n°230727), Pascal André, directeur de l'observatoire de la sécurité à la SNCF, et Renaud Druelle, acheteur en charge des prestations de sécurité à la SNCF (AEF Sécurité globale n°257210).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La R&D du GIGN et la coproduction de sécurité abordées de la convention ESM de Lyon

« Le GIGN ne s'est jamais contenté de produits disponibles sur étagères mais a toujours élaboré son propre cahier des charges en matière de matériel », déclare Ghislain Réty, colonel du GIGN. Il s'exprimait, jeudi 12 mai 2011, lors d'une conférence intitulée « le travail de recherche et développement du GIGN sur les sites et vecteurs sensibles », organisée dans le cadre de la convention d'affaires ESM (European Security and Safety Meetings). La sixième édition de cet événement se tenait au centre de conférences Eurexpo de Chassieu, près de Lyon, mercredi 11 et jeudi 12 mai 2010. Pour faire face aux menaces, le GIGN « a subi une importante évolution depuis le début des années 2000 ». Il s'est notamment doté d'une structure de recherche et développement et a mis l'accident sur l'anticipation de la menace.

Lire la suiteLire la suite
Le Cnaps doit fonctionner « comme une entreprise », selon Jean-Louis Blanchou et les représentants du secteur (Convention ESM)

Faire en sorte que le Cnaps (Conseil national des activités privées de sécurité) fonctionne « comme une entreprise » : tel est le voeu formulé à la fois par le délégué interministériel à la sécurité privée, Jean-Louis Blanchou, et les responsables des organisations professionnelles de la surveillance humaine, jeudi 12 mai 2011, lors d'une table ronde sur le thème du Cnaps organisée dans le cadre des conférences de la convention d'affaires ESM (European Security and Safety Meetings). La sixième édition de cet événement se tenait au centre de conférences Eurexpo de Chassieu, près de Lyon, mercredi 11 et jeudi 12 mai 2010. Selon Jean-Louis Blanchou, le Cnaps devra se fixer « des objectifs en termes de rentabilité, de productivité et de contrôles de manière à rendre un vrai service aux entreprises et aux agents de ce secteur. »

Lire la suiteLire la suite
Le ministère de l'Intérieur devrait préciser l'encadrement juridique de la sécurité incendie « d'ici 15 jours », selon Michel Ferrero

« Dans les entreprise de surveillance humaine, il y a 30 à 40 % d'agents Ssiap. Si la sécurité incendie ne fait plus partie de la loi de 1983, ce seraient autant d'agents qui sortiraient du Cnaps », indique Michel Ferrero, président du Snes, dans une conférence dédiée à la sécurité incendie, mercredi 11 mai 2011, lors de la première journée de la convention d'affaires ESM (European Security and Safety Meetings) (AEF Sécurité globale n°241119). La sixième édition de cet événement se tient au centre de conférences Eurexpo de Chassieu, près de Lyon, mercredi 11 et jeudi 12 mai 2010. Depuis l'entrée en vigueur de la carte professionnelle pour les agents de surveillance humaine, en 2007, les organisations professionnelles de la surveillance humaine dénoncent un flou juridique autour du statut des agents Ssiap (AEF Sécurité globale n°243717) et n°247728)

Lire la suiteLire la suite
« Le directeur de la sécurité doit être en contact direct avec les grands décideurs de l'entreprise ». Echos de la convention ESM à Lyon.

« Il est nécessaire pour le directeur de la sécurité de se forger une place centrale, qui permette d'avoir un contact direct avec les grands décideurs de l'entreprise », affirme Nicolas Krmic, directeur de la sécurité du groupe Subsea 7 pour l'Afrique et le golfe du Mexique mercredi 11 mai 2011, lors de la première journée de conférences organisées dans le cadre de la convention d'affaires ESM (European Security and Safety Meetings). La sixième édition de cet événement se tient au centre de conférences Eurexpo de Chassieu, près de Lyon, mercredi 11 et jeudi 12 mai 2010. Basé au Royaume-Uni, Subsea 7 est spécialisé dans la construction de plateformes pour l'exploitation d'hydrocarbures, chantiers qui ont souvent lieu dans des zones sensibles. « Quand je suis arrivé, j'ai dû batailler afin que la sécurité des personnels et des bateaux soient prise en compte dans les réponses aux appels d'offres. Auparavant, ce n'était pas budgété », ajoute le directeur.

Lire la suiteLire la suite
Le rôle des directeurs sécurité, la sûreté des parcs d'attraction et les infrastructures vitales abordés lors de « Global Security Process »

« La révolution numérique et les sciences de l'infiniment petit ont bouleversé notre conception de la souveraineté » en matière de sécurité. Cette évolution est l'un des quatre facteurs qui ont apporté une « nouvelle vision de la sécurité globale », selon Yves Roucaute, professeur de droit à l'université de Paris-Ouest-Nanterre et président du conseil scientifique de l'Inhesj. Il intervenait devant environ 200 participants du salon « Global Security Process », qui avait lieu à Roissy-en-France (Seine-Saint-Denis), mardi 29 mars 2011. « La France a une longue tradition centralisée et bureaucratique. La révolution numérique a créé une porosité dans cette organisation », estime Yves Roucaute.

Lire la suiteLire la suite