Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Horizon 2020 : « Nous souhaitons que l'enveloppe soit portée à 100 milliards d'euros » (Teresa Riera Madurell, rapporteure)

« Nous ne pensons pas avoir les chiffres du règlement financier avant la fin du premier trimestre 2013 mais nous pouvons d'ores et déjà travailler sur le contenu. Nous prévoyons de finir plus ou moins la première lecture d'Horizon 2020 [le huitième programme cadre pour la recherche et l'innovation (AEF n°226877)] au Parlement européen, sans les chiffres, à la fin de l'année pour avoir au moins un an de négociations avec le Conseil de l'Union européenne. » C'est ce que déclare à AEF, le 8 mars 2012, la députée espagnole Teresa Riera Madurell, membre du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates et de la commission Itre (industrie, recherche et énergie) au Parlement européen et rapporteure pour Horizon 2020 (AEF n°222408). Le montant global du programme fixé à 80 milliards d'euros dans la proposition de la Commission européenne, dépend de l'adoption du règlement financier. D'ores et déjà, la députée souhaite voir cette enveloppe portée à 100 milliards d'euros pour des « raisons politiques » et « budgétaires ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Horizon 2020 : « la proposition de la Commission européenne, à savoir 90 milliards d'euros, ne doit pas être revue à la baisse » (CPU)

La CPU (Conférence des présidents d'université) publie ses recommandations pour les négociations qui se sont ouvertes au Parlement européen et au Conseil européen autour du programme-cadre pour la recherche Horizon 2020 (AEF n°226877), vendredi 27 janvier 2012. Première d'entre elles : « S'agissant du budget global du programme Horizon 2020, (…) la proposition de la CE (Commission européenne), à savoir 90 milliards d'euros (1), ne doit pas être revue à la baisse. » Les présidents d'université formulent également « un certain nombre de propositions » pour chacun des « piliers » de la proposition qui en définissent les grandes orientations stratégiques. Dans le cadre du premier « pilier », « la science basée sur l'excellence », la conférence demande ainsi l'augmentation de 800 millions d'euros du budget des actions Marie-Curie en faveur de la mobilité des jeunes chercheurs, « pour faire face à des attentes jamais démenties auprès de la communauté scientifique vis-à-vis de ce programme, notamment en matière d'insertion professionnelle ». Une requête qui fait écho aux inquiétudes exprimées par Eurodoc (Conseil européen des doctorants et jeunes chercheurs) et par l'Association des boursiers Marie-Curie (AEF n°225506).

Lire la suiteLire la suite
Horizon 2020 : l'eurodéputée espagnole Teresa Riera Madurell (socialistes et démocrates) nommée rapporteure pour le programme-cadre

L'eurodéputée espagnole Teresa Riera Madurell (Socialistes et démocrates) est nommée rapporteure pour l'établissement du programme-cadre pour la recherche Horizon 2020 (AEF n°226877) par la commission parlementaire Itre (industrie, recherche et énergie) du Parlement européen le 20 janvier 2012. L'eurodéputé allemand Christian Ehler (Parti populaire européen) est de son côté nommé rapporteur pour le texte sur les règles de participation et de diffusion des résultats. En outre, l'eurodéputé belge Philippe Lamberts (Verts-Alliance libre européenne) est nommé rapporteur pour le texte sur la modification du règlement portant création de l'IET (Institut européen d'innovation et de technologie), et l'eurodéputée Marisa Matias (Gauche unitaire européenne-gauche verte nordique) pour le programme stratégique d'innovation de l'IET.

Lire la suiteLire la suite
Horizon 2020 et préciput : « Avec un forfait de 20 % des coûts directs, on est loin du compte ! » (Catherine Ora et Laurent Buisson, UPMC)

L'UPMC « se retrouve bien » dans les priorités des propositions de la Commission européenne pour son cadre stratégique commun pour la recherche entre 2014 et 2020, Horizon 2020 (AEF n°226877), déclare Catherine Ora, directrice du bureau Europe de l'UPMC dans une interview accordée à AEF mi-décembre 2011. De son côté, Laurent Buisson, directeur général délégué à la recherche et au transfert de technologie de l'UPMC, analyse ce que représente pour l'université la question du financement en coût complet auquel la Commission a renoncé dans un esprit de simplification des procédures d'appels à projets (AEF n°226762) : ce mode de gestion permet une plus grande transparence et une estimation plus fine, donc un meilleur remboursement des coûts indirects des projets financés dans le cadre de contrats de recherche, dans un contexte où la part de ces derniers augmente. Pour autant, ce type de calcul, qui nécessite des compétences et des outils particuliers, a aussi « ses inconvénients ». Ne pas avoir à mettre en place une comptabilité analytique exhaustive représente donc « à court terme un soulagement » pour Laurent Buisson, qui se satisfait du calcul par forfait envisagé par la Commission européenne, mais pas de son niveau : « Avec un forfait de 20 % des coûts directs, on est loin du compte ! », commente-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Horizon 2020 : Eurodoc se dit « très déçu » de la « baisse significative » de la part dévolue aux actions Marie-Curie dans le budget global

« La part dévolue aux actions Marie-Curie dans le programme-cadre Horizon 2020 () « est au plus bas de son histoire » : 7 % du budget global, contre 9 % dans le précédent programme-cadre FP7 », indiquent Eurodoc (Conseil européen des doctorants et jeunes chercheurs) et la MCFA (Association des boursiers Marie-Curie). Ces bourses, nées avec le quatrième programme-cadre, ont permis, d'après ces deux organisations, à 50 000 chercheurs en début de carrière de financer un séjour de recherche à l'étranger. Pour eux, le budget alloué par la Commission européenne dans sa proposition de programme-cadre pour la recherche entre 2014 et 2020 « ne reflète pas les aspirations de l'Union européenne ». « Dans le livre vert [la consultation initiée par la Commission en vue de l'élaboration de son programme, (AEF n°248556)], 80 % des avis ayant trait aux actions Marie-Curie les identifient comme efficaces et importantes », relèvent en outre les deux associations.

Lire la suiteLire la suite