Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Cnam : « Je laisserai à mon successeur un établissement fondamentalement différent de celui que j'ai trouvé » (Christian Forestier)

« Passer d'une logique de la rigueur à une logique de développement. » C'est l'objectif du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) dans les cinq ans, comme l'indique à AEF son administrateur général, Christian Forestier, dont le mandat s'achève en 2013. Il revient sur la réforme du Conservatoire engagée en 2009 et sur les principaux axes du nouveau contrat triennal signé mardi 20 mars 2012 avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Christian Forestier souligne d'abord le redressement financier de l'établissement : « Grâce aux efforts entrepris en termes de maîtrise des dépenses, nous sommes revenus à moins 1,7 million d'euros fin 2011 [contre moins 10 millions fin 2011] ». Il insiste également sur le soutien de l'État, avec une dotation en hausse de 33 % dans le cadre du nouveau contrat et évoque l'objectif pour le PRES Hesam, dont le Cnam est membre fondateur, de rejoindre, « dans les délais les plus rapides possible, les huit autres initiatives d'excellence qui sont réparties sur l'ensemble du territoire ». La structuration du Cnam en « réseau » est à nouveau affirmée : « Dans pratiquement toutes les régions, la réforme est mise en place, on a modifié les statuts, confié de nouveaux pouvoirs aux directeurs », précise l'administrateur général.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Contrat triennal Cnam/État : « Le Cnam doit être caractérisé par ses projets et non plus par ses crises » (L. Wauquiez)

« Conforter la refondation statutaire et le redressement financier du Cnam », « placer la recherche au coeur du contrat », « mettre en oeuvre une politique de qualité des formations tout au long de la vie avec une double mission : des formations d'excellence et des formations de premier cycle » et « réaffirmer l'organisation en réseau de l'établissement ». Ce sont les quatre objectifs du contrat triennal conclu mardi 20 mars 2012 entre le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Cnam. Cette signature est un « acte fort, refondateur pour le Cnam », estime Christian Forestier, administrateur général du Conservatoire : « Aujourd'hui, on ne peut plus parler de crise financière, ni de crise de gouvernance, ni de crise existentielle au Cnam ».

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Lyon/Saint-Étienne et Hesam reçoivent respectivement 27 et 18 millions d'euros pour peut-être décrocher le label idex dans trois ans

Les projets d'idex de Lyon/Saint-Étienne et d'Hesam recevront respectivement 27 M€ (millions d'euros) et 18 M€ sur trois ans, soit 9 M€ et 6 M€ par an, indique à AEF le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, jeudi 15 mars 2012. Cette dotation intervient en sus de ce que les deux PRES ont déjà obtenu dans le cadre des différents appels à projets des investissements d'avenir. Le ministère évoque « un accompagnement particulier qui permet de leur ouvrir le chemin de l'idex et peut-être de décrocher le label dans trois ans ».

Lire la suiteLire la suite
Hesam accepte d'entrer dans un processus de négociation en vue de la labellisation idex et choisit le scénario de la dotation annuelle

« Le conseil de direction du PRES Hesam a décidé d'accepter la proposition qui [lui] est faite par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche d'entrer dans un processus de négociation en vue de la labellisation idex dans trois ans », indique à AEF François Weil, président de l'EHESS, chargé de piloter le projet d'idex d'Hesam, jeudi 23 février 2012, à la sortie du conseil de direction. Il précise que le PRES a choisi le scénario de la dotation financière annuelle sur trois ans, et non celle de la dotation en capital. Le président de l'EHESS refuse de communiquer sur le montant de l'enveloppe, indiquant attendre la suite des négociations. Il évoque un montant « évidemment inférieur aux intérêts de la dotation des idex de la première vague » mais « significatif », qui « permettra de lancer des programmes en vue de la labellisation ».

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Lyon et Hesam « bénéficieront d'un soutien particulier avant une éventuelle labellisation idex » dans trois ans (MESR)

Les projets des PRES Université de Lyon et Hesam « bénéficieront d'un soutien particulier avant une éventuelle labellisation idex », indique à AEF le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche lundi 20 février 2012, à l'issue des auditions des deux porteurs de projets par le ministre Laurent Wauquiez et René Ricol, commissaire général à l'investissement.

Lire la suiteLire la suite

Cursus et Insertion

Aperçu de la dépêche Aperçu
« Charte nationale » CPU-Cnam : les points de vue de Louis Vogel et de Christian Forestier
Lire la suite
La CPU et le Cnam signent une « charte nationale » en matière de formation professionnelle continue

La CPU et le Cnam ont signé le 15 décembre 2012 une « charte nationale régissant [leurs] rapports », indiquent-elles dans un communiqué de presse commun le 17 janvier 2012. Objectif : « contribuer au bon positionnement du service public de l'enseignement supérieur dans le domaine de la formation professionnelle continue ». Avec cette charte, « le Cnam et les universités veulent être des opérateurs publics majeurs dans le champ de la formation professionnelle continue, alors que l'offre du secteur public représente aujourd'hui moins de 10 % du marché, tous niveaux confondus ». La charte a vocation à être déclinée en région « par voie de convention entre les universités et les structures régionales de gestion du Cnam ».

Lire la suiteLire la suite