Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°218544

Fonction publique territoriale : en 2009, le salaire net moyen augmente de 2,7 % en euros constants (Insee Première)

« En 2009, le salaire mensuel net en équivalent temps plein (EQTP) d'un agent travaillant dans la fonction publique territoriale (FPT) est en moyenne de 1 774 euros. Ce salaire net moyen augmente de 2,8 % en euros courants et de 2,7 % en euros constants, compte tenu de la quasi stabilité des prix observée en 2009. » C'est ce qu'indique un Insee Première, relatif aux salaires dans la fonction publique territoriale, rendu public jeudi 22 mars 2012.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le salaire brut d'un agent de la fonction publique de l'État était de 2 830 euros par mois en 2009 (Insee)

« En 2009, un agent de la fonction publique de l'État a perçu en moyenne un salaire en équivalent temps plein de 2 830 euros brut par mois », soit 2 377 euros net, indique l'Insee dans son étude sur « Les salaires des agents de l'État en 2009 », publiée jeudi 15 décembre 2011. Ces montants représentent une augmentation du salaire net de 1,8 % en euros constants et de 2 % pour les rémunérations brutes. Le salaire net et le salaire brut augmentent ainsi tous les deux de 2,1 % en euros courants entre 2008 et 2009. Sur la période annuelle, les 1,62 million d'agents des ministères civils de l'État travaillant en France métropolitaine ont donc perçu un salaire annuel brut moyen en équivalent temps plein de 33 958 euros,

Lire la suiteLire la suite
Fonction publique de l'État : le salaire net moyen d'un agent augmente de 2 % en euros constants en 2009 (DGAFP, rapport annuel)

« En 2009, un agent de la fonction publique de l'État a perçu en moyenne un salaire brut de 2 830 euros par mois, dont 16 % sous forme de primes et rémunérations annexes. Déduction faite des prélèvements sociaux, le salaire net moyen s'établit à 2 377 euros par mois : il augmente de 2 % en euros constants en 2009 (après +0,9 % l'année précédente, soit 2,1 % en euros courants), compte tenu d'une hausse des prix hors tabac de 0,1 % en moyenne annuelle en 2009 », souligne la DGAFP (Direction générale de l'administration et de la fonction publique), dans son rapport annuel 2010-2011 sur l'état de la fonction publique. Ce document sera présenté lors d'un CSFPE (Conseil supérieur de la Fonction publique d'État) convoqué le 6 octobre 2011. En outre, « le dispositif de Gipa (garantie individuelle du pouvoir d'achat), centré en 2010 sur les agents en fin de grade ou de corps, a bénéficié à près de 56 000 agents dans les ministères, pour un montant moyen de 800 euros par agent ».

Lire la suiteLire la suite
Fonction publique territoriale : les collectivités locales individualisent davantage leur gestion des RH (Randstad)

« En 2011, près de deux collectivités locales sur trois (64 %) ont mis en place un dispositif d'évaluation, et presque une sur deux a eu recours à la rémunération variable (42 %) sous forme de prime individuelle liée au résultat. » Telles sont les principales conclusions du baromètre Randstad 2011, publié jeudi 8 septembre 2011 (1). « Les leçons de cette nouvelle édition du baromètre consacré à la fonction publique territoriale témoignent de la capacité des collectivités locales à adapter leurs outils de gestion des ressources humaines aux nouveaux défis qui se posent à elles. En étant au plus près des attentes de leurs agents, elles leur permettent non seulement de répondre à leurs besoins légitimes d'évolution de carrière, mais elles contribuent aussi à optimiser leur mission de service public », explique Abdel Aïssou, directeur général du groupe Randstad France.

Lire la suiteLire la suite
Fonction publique territoriale : baisse de 0,6 % du salaire mensuel net moyen en euros constants en 2008 (Insee)

« En 2008, le salaire mensuel net moyen d'un agent travaillant à temps complet dans la FPT (fonction publique territoriale) s'élève à 1 743 euros. Ce salaire net moyen a augmenté entre 2007 et 2008 de 2,2 % en euros constants, soit une baisse de 0,6 % en euros constants. » C'est le constat que dresse l'Insee, dans une étude consacrée aux « salaires des agents de la fonction publique territoriale en 2008 », publiée jeudi 8 septembre 2011. Toutefois, cette diminution doit être relativisée : elle s'explique pour plus de la moitié par le transfert de 50 000 agents peu qualifiés (TOS et agents de l'Équipement) de l'État vers les collectivités territoriales. Relevant de la catégorie C, ces agents perçoivent de faibles rémunérations. En les excluant du champ de l'enquête, le salaire net moyen des agents territoriaux recule tout de même de 0,2 % en euros constants.

Lire la suiteLire la suite
Les absences pour raison de santé continuent de progresser dans la Fonction publique territoriale (Dexia Sofcap)

« L'augmentation des absences pour raison de santé dans les collectivités territoriales, constatée depuis 2007, se poursuit en 2010 », selon les premières tendances 2010 constatées par Dexia Sofcap dans une note mise en ligne le 18 mai 2011. La « gravité » des arrêts (durée d'arrêt) connaît une progression de 10 %. Le nombre d'arrêts et la proportion d'agents concernés par ces absences s'accroissent également. Premiers contributeurs des absences, la maladie ordinaire (+ 9 %) et l'accident du travail (+ 10 %) enregistrent les plus fortes hausses. « La pénibilité élevée des métiers territoriaux et le vieillissement de la population employée contribuent à cette dégradation importante des indicateurs d'absence », selon la note de Dexia Sofcap. « De surcroît, le recul programmé de l'âge de départ à la retraite devrait contribuer à accroître ces tendances. »

Lire la suiteLire la suite