Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Pesticides : près de la moitié des communes franciliennes engagées dans une perspective de réduction (Natureparif)

Près de la moitié des communes franciliennes d'Île-de-France déclarent être engagées dans une réduction de l'usage des pesticides, affirme Natureparif, lundi 26 mars 2012, à l'issue d'une cartographie de l'objectif « zéro pesticide » lancé début 2011 (1). Du 20 au 30 mars a lieu la septième édition de la semaine pour les alternatives aux pesticides, organisée par Générations futures et l'Acap (Action citoyenne pour une alternatives aux pesticides) (AEF n°219107). Parmi les collectivités renseignées, 10 % appliquent la règle du « zéro pesticide » sur l'ensemble des espaces dont elles ont la gestion, selon l'agence francilienne pour la nature et la biodiversité. Toutefois, l'usage des pesticides « reste encore majoritaire sur les terrains de sport, la voirie et les cimetières, pour lesquels plus de la moitié des collectivités enquêtées les utilisent » – respectivement 50 %, 53 % et 68 %. Les collectivités « agissent à double titre en faveur de la biodiversité » lorsqu'elles arrêtent d'utiliser des pesticides, rappelle Natureparif : « elles diminuent leur impact sur le milieu » et « jouent un rôle de prescripteur […] par leur exemplarité ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : la Fnab fait le bilan des propositions des candidats sur l'agriculture biologique

« Du bilan assumé par le président sortant sur la politique menée et à mener, aux propos explicites de migration des financements de l'agriculture conventionnelle vers l'agriculture biologique pour la candidate EELV, en passant par la prudence du candidat socialiste sur l'articulation positive entre agriculture et environnement, les positionnements politiques ne sont pas comparables en tant que tels », affirme la Fnab (Fédération nationale de l'agriculture biologique), lundi 19 mars 2012, lors d'une conférence de presse portant sur « l'agriculture biologique dans les programmes des candidats à l'élection présidentielle ». « Aucun des candidats 'de second tour' n'a osé se positionner pour des politiques agricoles non corporatistes au regard de situations pourtant connues, chiffrées et intenables », ajoute la fédération, faisant référence aux proliférations d'algues vertes sur les côtes bretonnes dues à la pollution aux nitrates.

Lire la suiteLire la suite
« Les victimes seront au coeur » de la semaine pour les alternatives aux pesticides (Générations futures)

« Plus de 600 événements seront organisés en France et dans 18 autres pays » au cours de la « semaine pour les alternatives aux pesticides » qui aura lieu du 20 au 30 mars, annonce François Veillerette, président de l'association Générations futures, jeudi 15 mars 2012. Pour sa septième édition, l'opération initiée en 2006 par Générations futures et l'Acap (Action citoyenne pour une alternatives aux pesticides) sera l'occasion pour les Français d'exprimer « de manière forte leur opposition aux pesticides quelques semaines avant les élections », assure François Veillerette. « Pour la première fois, les victimes des pesticides, professionnels et particuliers, seront au coeur de ce mouvement. La question des effets des pesticides sur la santé ne pourra plus être passée sous silence. »

Lire la suiteLire la suite
L'Île-de-France inaugure sa première légumerie bio sur le site d'un ancien projet de circuit de F1

La première légumerie bio d'Île-de-France est inaugurée, mercredi 14 mars 2012, aux Mureaux (Yvelines) à la ferme de la Haye, site sur lequel un projet de circuit de Formule 1 abandonné en 2009 fut un temps envisagé. « Cette inauguration est le symbole d'une victoire foncière », affirme Pierre Missioux, directeur de la Safer (société d'aménagement foncier et d'établissement rural) d'Île-de-France. 1 500 hectares de terres agricoles sont consommés chaque année dans la région. Exploitée par la Cuma (coopérative d'utilisation du matériel agricole) Bio Val de Seine, la légumerie est pour l'instant alimentée par les trois agriculteurs installés sur les 158 hectares de la ferme. La production de 200 tonnes par an de cette légumerie de quatrième classe – c'est-à-dire permettant l'épluchage, le lavage, l'éboutage et le conditionnement des légumes – est destinée aux cuisines centrales des collectivités, dont les légumeries disparaissent.

Lire la suiteLire la suite
La ville de Rennes vise l'objectif « zéro pesticide » en 2012, y compris dans les cimetières

La ville de Rennes s'est fixé comme objectif « zéro pesticide » en 2012. Depuis 2005, la collectivité n'utilise plus de produits phytosanitaires sur le territoire de la ville, à l'exception des cimetières. « Les cimetières restent souvent le lieu de l'espace public où il est difficilement imaginable de laisser pousser des mauvaises herbes », explique la ville. Pour atteindre son objectif « zéro pesticides », Rennes met en place, depuis avril 2011, des zones tests dans les trois cimetières rennais (cimetière de l'Est, cimetière du Nord et cimetière Saint-Laurent) afin d'expérimenter des techniques d'aménagement et de gestion alternatives aux désherbants chimiques.

Lire la suiteLire la suite