Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°217819

« La sécurité d'ici à 2020 » : échos d'une table ronde organisée par l'Agora des directeurs de la sécurité

« L'enjeu de la surveillance humaine est de savoir si les agents pourront donner une image positive d'eux-mêmes », indique Frédéric Ocqueteau, jeudi 22 mars 2012. Le sociologue, spécialisé dans le domaine de la sécurité privée, intervenait lors d'une soirée organisée à Paris par l'Agora des directeurs de sécurité, destinée aborder l'avenir du secteur à l'horizon 2020. « L'image d'un secteur est déterminé par ce que le public voit au quotidien des 165 000 agents qui travaillent dans le milieu de la sécurité. Beaucoup de travailleurs se préoccupent de l'image de professionnalisme qu'ils renvoient à leur public. Pour qu'elle soit positive, il faut que les gens s'estiment eux-mêmes. » Selon le sociologue, les agents ont « besoin d'être valorisés auprès de leur employeur mais aussi auprès de la société » pour s'estimer.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
L'Urssaf constate un « quart d'infractions » dans le secteur de la sécurité après une opération de contrôle en Île-de-France

L'Urssaf d'Île-de-France constate un « quart d'infractions » après une opération de contrôle dans le secteur de la sécurité réalisée le 1er décembre 2011, d'après un rapport daté du 21 mars 2012, dont AEF Sécurité globale a obtenu copie. Quatre-vingt-dix-neuf sites et 208 salariés ont été contrôlés au cours de cette opération, qui couvrait l'Île-de-France. Elle a mobilisé 23 équipes et 70 inspecteurs, la division régionale de lutte contre le travail illégal et l'Urssaf de Melun. Sur l'ensemble des entreprises, 25 sociétés se sont révélées en infraction, et l'Urssaf a établi la présence de 45 salariés dont le travail n'était pas déclaré. Les cotisations sociales et patronales éludées se chiffreraient, selon l'Urssaf, à 3,2 millions d'euros.

Lire la suiteLire la suite
Protection des sites nucléaires et réforme de la loi de 1983 : échos d'une conférence sur la répartition entre sécurité publique et privée

Pour la protection de ses sites nucléaires, « EDF a fait le choix de la gendarmerie. L'entreprise dispose ainsi d'une force conséquente et formée », décrit Jean-Marc Sabathé, directeur de la sécurité d'EDF. Il intervenait lors d'une table ronde consacrée à la répartition des forces publiques et privées de sécurité à l'occasion du forum Securicase, mercredi 21 mars 2012 à Paris (AEF Sécurité globale n°218412 et n°218495). « Ce n'est pas à mon sens une concurrence déloyale ni une privatisation d'une force de sécurité publique. Cela pourrait l'être dans d'autres secteurs, mais pour la protection d'installations stratégiques comme les sites nucléaires, cela est justifié. » Depuis 2009, rappelle Jean-Marc Sabathé, EDF finance elle-même les équipes de gendarmerie via une convention. Comme l'indiquait la Cour des comptes dans un récent rapport sur le sujet, l'entreprise publique y consacre environ 50 millions d'euros par an, pour 742 militaires (AEF Sécurité globale n°222492). Ces agents « ne sont pas inclus dans le plafond d'emplois de la gendarmerie », précise-t-il. Et d'ajouter : « L'État garde la main sur la force publique. »

Lire la suiteLire la suite
Directeurs de la sécurité : « Nous sommes devant la naissance d'un nouveau métier » (Jean-Marc Berlioz, Renault)

« Il faut avoir une conception horizontale des problèmes de sécurité et faire en sorte qu'ils soient intégrés au niveau des différentes directions », estime Jean-Marc Berlioz, mercredi 21 mars 2012. Le directeur de l'éthique de Renault participait à un débat intitulé « Sécurité humaine et technologique : s'oriente-t-on vers une approche globale ? », qui ouvrait le forum Securicase (AEF Sécurité globale n°218623). « Nous sommes peut-être devant la naissance d'un nouveau métier. Il ne faut pas faire du responsable de la sécurité ou de la sûreté, quel que soit son nom, quelqu'un d'omnipotent », poursuit Jean-Marc Berlioz. Au contraire, « c'est quelqu'un qui a un regard très ouvert sur les problèmes, qui coordonne, conseille, et qui ne dispose pas d'une équipe pléthorique, au détriment de la mission de l'entreprise, mais plutôt de rattachements fonctionnels. Le but de la manoeuvre, c'est que les différentes directions s'approprient les problèmes de sécurité et les solutions ».

Lire la suiteLire la suite
Réforme de la loi de 1983 : « Nous voulons toucher au principe d'exclusivité » des activités privées de sécurité (Jean-Louis Blanchou)

La nouvelle loi sur la sécurité privée devra être une « loi de confiance », contrairement à celle du 12 juillet 1983 qui était « une loi de défiance », annonce Jean-Louis Blanchou, mercredi 21 mars 2012. Le délégué interministériel à la sécurité privée s'exprimait au cours d'un débat organisé dans le cadre de Securicase, un forum consacré à la sécurité privée (AEF Sécurité globale n°219206). « Nous travaillons à la réécriture de cette loi pour trouver des synergies, des voies de partenariat entre sécurité publique et privée et faire de la sécurité privée un secteur moderne », poursuit Jean-Louis Blanchou.

Lire la suiteLire la suite