Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Une intersyndicale lance une pétition s'opposant à toute signature de convention idex-État

« Idex : non à l'exclusion ! Pas de signature des conventions ! » C'est ce que demandent les signataires d'une pétition à l'initiative d'une intersyndicale de l'enseignement supérieur et de la recherche (1), diffusée sur internet depuis le 31 mars 2012. « Après avoir sélectionné huit projets d'initiatives d'excellence', qui ont court-circuité toute représentation des personnels et des étudiants, le gouvernement veut à présent faire signer des contrats État-idex à marche forcée avant le 15 avril », indique la pétition en introduction. Les signataires « refusent que toute la politique d'enseignement supérieur et de recherche soit verrouillée » et « exigent que le processus de mise en place des idex soit arrêté et qu'un débat soit organisé dans tous les établissements et organismes afin que tous les personnels et les étudiants puissent s'exprimer sur cette politique ». Ils « refusent donc toute signature de convention idex-État ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
PRES de Toulouse : l'examen par le CA de la convention d'attribution de l'idex et l'élection du président sont reportés

Gilbert Casamatta, président du PRES Université de Toulouse, propose aux administrateurs du PRES de reporter l'élection du nouveau président au 30 mai 2012 et donc de désigner un administrateur provisoire. C'est ce qu'il leur écrit dans une note de cadrage vendredi 30 mars 2012, une semaine avant la tenue du conseil d'administration [prévu le 6 avril 2012] et après une discussion du bureau du PRES ce même vendredi. Gilbert Casamatta annonce également qu'il ne mettra pas au vote « l'autorisation donnée au président de signer la convention attributive d'aide dont l'État aurait souhaité qu'elle intervienne avant le 15 avril ». Il souhaite, cependant, maintenir le vote sur la convention de préfinancement de l'idex (initiative d'excellence).

Lire la suiteLire la suite
Idex de Toulouse : plusieurs motions votées dans les conseils et une intersyndicale demandent « une large consultation des personnels »

Le congrès de l'université de Toulouse-Le Mirail, le conseil de la faculté des sciences et de l'ingénieur de l'université Toulouse-III Paul-Sabatier, ainsi qu'une intersyndicale regroupant la CGT, le Sgen-CFDT, le SNCS-FSU, le Snasub-FSU, le Snesup-FSU et SUD-Solidaire ont adopté une motion ou ont lancé une pétition dans laquelle ils indiquent « refuser tout calendrier précipité d'un éventuel vote de la convention entre le PRES Université de Toulouse et l'État sur le projet d'idex (initiative d'excellence) Toulouse-Uniti » et demandent « une large consultation des personnels ». Les syndicats souhaitent également une information « large et complète sur les enjeux de la fusion » prévue dans le projet d'idex.

Lire la suiteLire la suite
Saclay : les conseils de l'université Paris-Sud réunis en congrès votent une motion qui « refuse tout calendrier précipité » sur l'idex

« Le congrès [de l'université Paris-Sud] refuse tout calendrier précipité et demande que toute formalisation d'un projet Paris-Saclay sous une forme contractuelle avec l'État fasse l'objet d'élaborations concertées avec l'université, le texte final avec ses annexes devant être validé par le conseil d'administration de l'université en préalable à toute signature avec l'État », indique une motion votée à l'unanimité des membres des trois conseils centraux de l'université Paris-Sud XI, réunis en congrès le 8 mars 2012. « La signature de tout contrat du projet idex avec l'État ne peut être à très brève échéance de quelques semaines, voire quelques mois, avec des engagements concernant l'université Paris-Saclay, sur des points faisant l'objet des groupes de travail venant d'être mis en place, notamment sur la structuration, et la gouvernance », poursuit la motion.

Lire la suiteLire la suite
Idex et labex : le Snesup-FSU dénonce une « prime à la fusion et aux reculs démocratiques » et une « concentration poussée à son paroxysme »

Le Snesup-FSU « récuse une politique construite sur la mise en concurrence, la division et l'exclusion, aboutissant à une désertification scientifique », réagit-il après la deuxième vague de sélection des idex et des labex. « Il est plus que jamais nécessaire de garantir des financements récurrents à un niveau suffisant pour permettre aux collègues d'accomplir librement leur mission d'enseignement et de recherche dans tous les champs de la connaissance, tout particulièrement dans sa dimension de recherche fondamentale », poursuit le syndicat qui « exige de réaffecter d'urgence à la Mires les sommes affectées à l'ANR ainsi que les ressources extrabudgétaires, de supprimer l'Aeres et l'ANR et de réaffirmer le rôle du Comité national de la recherche scientifique ».

Lire la suiteLire la suite
Idex : l'Unef craint « une mise en concurrence assumée entre les filières » ; Sud-Etudiant y voit le « symbole d'une politique ségrégative »

« En laissant la possibilité à un jury d'experts de fixer des critères de reconnaissance d'établissement d'excellence, le gouvernement revient sans en avoir l'air sur l'ensemble des engagements qu'il avait pris en 2007 devant les étudiants », réagit l'Unef à l'annonce des lauréats de la deuxième vague d'idex (AEF n°222327), dans un communiqué daté du 8 février 2012. « La nature des projets sélectionnés fait craindre une mise en concurrence assumée entre les filières », considère aussi l'Unef. L'organisation étudiante poursuit : « En l'absence de cadrage national des diplômes, les étudiants des filières non sélectives n'auront aucune garantie quant à la reconnaissance de leur formation, forcément comparée à celle des pôles d'excellence ». De son côté, le syndicat Sud-Étudiant assimile les idex au « symbole d'une politique ségrégative ».

Lire la suiteLire la suite