Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

La plateforme Total en Mer du Nord est la « preuve irréfutable que les incidents graves sont inévitables » en offshore profond (Greenpeace)

La plateforme d'Elgin de Total, en Mer du Nord, qui subit une fuite de gaz depuis le 25 mars, « apporte la preuve irréfutable que les incidents graves sont inévitables lorsqu'il s'agit de forage offshore profond », et ce, « quelle que soit l'ampleur des dégâts pour l'environnement » qui sera constaté au final, déclare Greenpeace, lundi 2 avril 2012, alors que sa « mission scientifique » s'achève. « En Mer du Nord, les compagnies pétrolières ont des dizaines d'années d'expérience derrière elles et ces mêmes compagnies proclament que le niveau de sécurité y est très élevé. L'incapacité de Total à colmater rapidement cette fuite fait craindre le pire : les compagnies pétrolières – Total comprise – projettent de forer dans des conditions beaucoup plus difficiles, en grande profondeur et dans des conditions climatiques extrêmes, en Arctique, en Guyane ou en Méditerranée. Jusqu'à quand continuera-t-on cette course absurde à un pétrole plus cher, plus loin et plus risqué ? »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 70 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Mer du Nord : « L'environnement n'est pas le sujet. La principale préoccupation, c'est la fuite de gaz » (Total)

« L'environnement n'est pas le sujet. La principale préoccupation, c'est la fuite de gaz qu'il faut absolument arrêter pour des questions sécuritaires », déclare à AEF un représentant de Total, vendredi 30 mars 2012. La torchère de la plateforme libère en effet une flamme à 90 mètres de hauteur au-dessus du nuage de gaz qui s'est formé à la suite de la fuite de gaz survenue le 25 mars sur le gisement de la plateforme d'Elgin, en Mer du Nord britannique, lors d'une intervention sur un puits. Le groupe ne sait pas évaluer à l'heure actuelle combien de temps la flamme va brûler, reconnaît Michel Hourcard, directeur de développement exploration et production, et porte-parole technique de Total sur la gestion de l'incident.

Lire la suiteLire la suite
Mer du Nord : la fuite de gaz « est l'une des plus graves » crises que connaît Total « depuis l'Erika » (Surfrider)

« La crise écologique que connaît actuellement Total est l'une des plus graves à laquelle est confrontée la compagnie pétrolière depuis l'Erika en 1999 », réagit la fondation Surfrider, mercredi 28 mars 2012, à l'annonce trois jours plus tôt d'une fuite de gaz survenue sur le gisement de la plateforme d'Elgin, en Mer du Nord britannique, lors d'une intervention sur un puits. « La fuite, dont se sont échappées 23 tonnes de gaz en 48 heures, a engendré un nuage visible à onze kilomètres à la ronde » ainsi qu' « une nappe d'hydrocarbures d'environ douze kilomètres carrés » autour de l'installation.

Lire la suiteLire la suite
Exploration pétrolière en Guyane : le forage offshore est soumis à « une réglementation ancienne » (Joël Duranton, Deal Guyane)

Le forage offshore d'exploration pétrolière réalisé depuis mars dernier par la société britannique Tullow Oil, au large de la Guyane, à 150 kilomètres de Cayenne, est soumis à « une réglementation ancienne », indique à AEF Joël Duranton, directeur adjoint de la Deal Guyane (Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement), jeudi 7 juillet 2011. Réalisé par 2 000 mètres de fond dans 4 000 mètres de roche, ce forage, le seul sur le territoire français, est réglementé par une loi de 1968 et trois décrets de 1971 (1). « C'est dû au fait que ce forage se situe en dehors de la ZEE [Zone économique exclusive]. Il est donc soumis à une procédure de déclaration » et non d'autorisation, la plus contraignante du régime des ICPE (Installations classées pour la protection de l'environnement). Le forage donne donc lieu à « un dossier ‘léger' et une instruction ‘légère', sans consultation ou participation du public », ce qui mécontente les associations environnementales.

Lire la suiteLire la suite