Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Le développement de projets de recherche ou de formation, demain, passera nécessairement par l'Europe » (P.-A. Maréchal, AgroSup Dijon)

« La première année [de la fusion] a été compliquée. Il a fallu acquérir une culture commune. Nous avions les mêmes envies, mais nous nous sommes heurtés à des incompréhensions. (…) Aujourd'hui, les liens sont tissés, nous sommes tous des 'AgroSupiens' », déclare Pierre-André Maréchal, directeur général adjoint d'AgroSup Dijon, trois ans après la fusion de l'Enesad et de l'Ensbana. Dans un entretien à AEF, le 29 mars 2012, il fait le point sur le chemin parcouru pour constituer ce grand établissement : retructuration des unités de recherche, création de la marque « AgroSup Dijon », lancement du PRES Bourgogne Franche-Comté (1), etc. À la rentrée de septembre 2012, les étudiants du cursus ingénieur bénéficieront aussi d'un tronc commun, qui n'existe pas aujourd'hui. Pierre-André Maréchal évoque enfin l'ambition d'AgroSup de devenir une école européenne : « C'est urgent, car l'enveloppe du 8e PCRD sera en forte augmentation. L'argent qui servira au développement de projets de recherche ou de formation, demain, passera nécessairement par l'Europe. Si nous ne sommes pas 'européens', nous aurons des difficultés », dit-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
PRES Bourgogne Franche-Comté : l'uB, l'UFC, l'ENSMM et AgroSup visent la création d'un grand établissement en septembre 2014

Le deuxième forum du PRES Bourgogne Franche-Comté, vendredi 25 novembre 2011 à Besançon, marque « un moment historique » où l'uB (université de Bourgogne), l'UFC (université de Franche-Comté), l'ENSMM (École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques) et AgroSup ont exprimé « la volonté non contredite de s'acheminer vers la construction d'un grand établissement », déclare à AEF Claude Condé, le président de l'UFC et le président de l'université fédérale (aujourd'hui organisée en association loi 1901, une association de préfiguration de la future université). Plus de trois cents personnes ont participé à cette journée de travail consacrée au devenir de l'université fédérale qui s'organisera « sur un principe de subsidiarité » respectant « la spécificité des écoles et des universités et leur ancrage territorial », commente Sophie Béjean, la présidente de l'uB et du PRES.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Écoles d'ingénieurs : Claude Bernhard est nommé directeur général d'AgroSup Dijon
Lire la suite
AgroSup Dijon s'associe aux écoles nationales d'industrie laitière de Franche-Comté au sein d'un GIP pour développer des formations communes

AgroSup Dijon constitue un GIP (groupement d'intérêt public), baptisé AgroSup-Tech Est, avec les deux Enil (écoles nationales d'industrie laitière) présentes en Franche-Comté, à Poligny et à Mamirolle. Sa création est dévoilée lundi 17 octobre 2011 en session du conseil régional de Bourgogne, où les élus ont validé l'octroi d'une subvention de 20 000 euros pour financer « le démarrage du GIP », d'un montant équivalent à celui qu'apporte le conseil régional de Franche-Comté. Le budget pour le démarrage du GIP, dont Sébastien Roustel est le directeur, s'élève à 226 000 euros, dont 166 000 euros relèvent d'un autofinancement. « Ce rapprochement répond à la volonté nationale de renforcer les liens entre l'enseignement technique agricole et l'enseignement supérieur mais aussi au souhait, affirmé par le secteur laitier, de la création d'une formation professionnelle supérieure laitière couvrant les niveaux licence, master et doctorat », précise le rapport présenté aux élus du conseil régional de Bourgogne.

Lire la suiteLire la suite
AgroSup Dijon, tête du pont du réseau européen Isle, vise la création d'un label « développement durable » appliqué aux formations

« Introduire en Europe le développement durable dans l'enseignement des sciences de la vie » : tel est, selon Catherine Constant, directrice des relations Europe et international à AgroSup Dijon, l'objectif du réseau académique européen Isle dont l'école d'ingénieurs est porteuse. La réunion de lancement, le 4 novembre 2010 à Dijon, a rassemblé les 39 établissements d'enseignement supérieur partenaires, soit 30 pays représentés, qui souhaitent réviser la pédagogie et le contenu des formations en s'appuyant sur une démarche éclairée par l'échange des savoir-faire et des bonnes pratiques. Sur les 194 projets de réseaux académiques soumis en 2010 auprès du team Erasmus de l'EACA (AEF n°411416), l'agence exécutive créée par la commission européenne pour la gestion de l'action communautaire dans les domaines de l'éducation, de l'audiovisuel et de la culture, seuls huit ont été retenus par la commission européenne. Le réseau Isle (innovation dans l'enseignement du développement durable dans les sciences de la vie en Europe), qui bénéficie d'une enveloppe, accordée par Bruxelles, de 800 000 euros sur trois ans, constitue une vitrine autant qu'un laboratoire pour AgroSup qui vise, in fine, la labellisation « développement durable » de l'ensemble de ses formations, selon Catherine Constant.

Lire la suiteLire la suite