Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Biométhane : GRDF signe deux premiers contrats d'injection dans le réseau de gaz avec une collectivité et deux agriculteurs

La directrice générale de GRDF Laurence Hézard signe, mardi 3 avril 2012, deux premiers contrats d'injection de biométhane dans son réseau pour quinze ans avec le Sydeme (syndicat mixte de transport et de traitement des déchets ménagers de Moselle-Est, à cheval sur le département lorrain et le Bas-Rhin) et deux agriculteurs de Seine-et-Marne, à l'occasion du Salon international des énergies renouvelables à Paris. Les tarifs d'achat en faveur de l'injection de biométhane dans le réseau de gaz sont parus durant l'automne 2011 (AEF n°227671). Des décrets qu' « a très longtemps attendus le projet du Sydeme », selon un représentant de GRDF. « Ce n'est pas plus mal si ces projets mettent du temps à se concrétiser. Comme ce sont des projets locaux, il faut les adapter à chaque territoire. » 280 projets sont à l'étude par le principal opérateur du réseau de distribution de gaz naturel en France, dont un supplémentaire en 2012, entre dix et quinze en 2013, puis entre 20 et 25 l'année d'après.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Injection de biométhane : les décrets relatifs aux tarifs d'achats sont publiés au Journal officiel

Les conditions de vente de biométhane issu de la méthanisation de déchets font l'objet de quatre décrets d'applications parus au journal officiel mardi 22 novembre 2011, comme annoncés par le ministre de l'Énergie Éric Besson le 18 octobre 2011 (L'AEF n°230173). Ces quatre décrets concernent les producteurs souhaitant bénéficier des tarifs d'achat de biométhane « produit en installation de stockage de déchets non dangereux à partir de déchets ménagers et assimilés ou par la méthanisation en digesteur de produits ou déchets non dangereux », ainsi que les fournisseurs de gaz naturels. Le gouvernement vise un développement de la valorisation des déchets sous forme de gaz injecté dans le réseau à hauteur environ du tiers de la production annuelle actuelle de gaz naturel en France », « soit un objectif de 270 millions de mètres cubes par an en 2020 ».

Lire la suiteLire la suite
Méthanisation : le gouvernement augmente les tarifs d'achat par un arrêté qui a reçu « un avis défavorable » de la CRE

Les tarifs d'achat de l'électricité produite à partir du biogaz augmentent « de 20 % en moyenne pour les petites et moyennes installations agricoles » par rapport à ceux existant depuis 2006, annoncent les ministères de l'Ecologie et de l'Energie lors de la publication au Journal officiel d'un nouvel arrêté tarifaire, samedi 21 mai 2011. Ces nouveaux tarifs représentent « un soutien de 300 millions d'euros par an et une hausse d'environ 1 % de la facture d'électricité des consommateurs à l'horizon 2020 ». Dans une délibération du 28 avril, publiée le même jour au Journal officiel, la CRE (Commission de régulation de l'énergie) « émet un avis défavorable » à l'arrêté.

Lire la suiteLire la suite
Méthanisation : les tarifs d'achat alignés sur les tarifs allemands (Matignon)

« Le tarif de rachat de l'électricité produite à partir de biogaz sera revalorisé d'ici la fin du mois d'avril, pour devenir comparable au tarif existant en Allemagne », indique Matignon, mardi 22 février 2011, à la suite d'une réunion interministérielle sur la méthanisation et l'électricité d'origine photovoltaïque, tenue le même jour (L'AEF n°247494). « Cette revalorisation entraînera d'ici à 2020 une hausse d'environ 1 % de la facture d'électricité des consommateurs. » Le gouvernement souhaite ainsi « encourager l'accélération des projets afin d'atteindre les objectifs fixés pour 2020 ». La puissance supplémentaire d'électricité produite à partir de biomasse à mettre en service est de 520 mégawatts d'ici 2012, et 2 300 mégawatts d'ici fin 2020, selon la PPI électricité (programmation pluriannuelle d'investissements).

Lire la suiteLire la suite