Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Présidentielle 2012 : trois associations d'élus lancent un « Manifeste pour une nouvelle politique de la Ville »

« Parce qu'elle en appelle à la solidarité et [qu'elle concerne] directement la cohésion nationale et parce qu'elle est une promesse non tenue de la République, la cause des quartiers en difficulté doit être celle de l'ensemble des Français […] Par ce manifeste, nous appelons à une prise de conscience partagée de l'urgence de la situation, en réaffirmant notre attachement aux fondamentaux qui président, depuis sa création, à la politique de la ville : combattre les inégalités sociales et territoriales et lutter contre les exclusions. » Le « Manifeste pour une nouvelle politique de la Ville  », lancé mardi 3 avril 2012 à l'Assemblée nationale par trois associations d'élus (AMGVF, Acuf et Ville et Banlieue) dans la foulée des 120 propositions pour la banlieue de Ville et Banlieue (AEF Habitat et Urbanisme n°219585), invite le prochain président de la République à prendre position sur ce que devra être demain « une reconnaissance de l'enjeu de ces quartiers » et « une refondation nécessaire de la politique de la ville ». « C'est un engagement concret et précis que nous demandons à chaque candidat », souligne Michel Destot président de l'AMGVF et député-maire (PS) de Grenoble (Isère).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle 2012 : Ville et Banlieue demande la création d'un ministère de l'Égalité des territoires rattaché au Premier ministre

« Il est illusoire de penser que les problèmes des banlieues peuvent être résolus avec un simple ministère de la Ville, surtout si celui-ci est secrétaire d'État avec un budget ridicule, qui ne représente même pas 1 % du budget de la nation », estime Claude Dilain, sénateur (PS, Seine-Saint-Denis), jeudi 8 mars 2012, à l'occasion de la présentation des 120 propositions de l'association Ville & banlieue « Pour un engagement national auprès des quartiers ». Le document d'une trentaine de pages, comprend notamment une quinzaine de recommandations concernant d'une part la politique de la Ville, et de l'autre le logement et une dizaine sur le développement durable et autant pour les finances locales. Il plaide notamment pour la création d'un « grand ministère d'État de l'Égalité des territoires et de la Cohésion sociale rattaché au Premier ministre ». « Parler de l'avenir de la France, c'est parler des banlieues », déclare Renaud Gauquelin, maire (PS) de Rillieux-la-Pape (Rhône) à la tête de l'association.

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Renaud Gauquelin élu président de Ville & Banlieue, l'association demande une politique de la ville « profondément renouvelée »
Lire la suite
L'AMGVF et Ville & banlieue regrettent le manque d'annonces lors du CIV

« Le CIV (Comité interministériel des villes) qui s'est enfin réuni vendredi 18 février […] n'a pas été à la hauteur des attentes et des espoirs placés en lui », réagit l'AMGVF (Association des maires des grandes villes de France), lundi 21 février 2011, déçue, comme Ville & banlieue, de cette réunion (AEF Habitat et Urbanisme n°247714). « Les maires de grandes villes regrettent le manque d'annonces structurantes pour résorber les écarts criants et grandissants entre les zones urbaines sensibles et le reste du pays. De toute évidence, la politique de la ville ne semble pas être une priorité du gouvernement qui n'a fait que rappeler des mesures connues ou déjà annoncées […], tout en repoussant le lancement […] d'un programme de rénovation urbaine après 2013 (dit Anru 2) et d'une géographie prioritaire renouvelée », ajoute l'association.

Lire la suiteLire la suite
Réforme territoriale: « Ville et Banlieue » en appelle au Premier ministre pour sauver la politique de la ville

Si le projet de réforme des collectivités locales, dont l'examen en seconde lecture s'est achevé jeudi à l'Assemblée, « reste en l'état, le gouvernement assène un coup terrible à la politique de la ville », déclare, vendredi 17 septembre 2010, l'association « Ville et Banlieue » qui en appelle au Premier ministre. Le texte « contraint les communes à financer une part importante, 30 % au minimum, de tout projet qu'elles souhaitent porter sur leur territoire » et « interdit le cumul des subventions que pouvaient jusqu'alors apporter le département et la région à ces projets locaux », note l'association. Or, « pour les communes les plus pauvres, le cofinancement est le principe premier du financement de la politique de la ville. Dans ces conditions, ces communes […] se retrouvent dans l'incapacité de financer leurs projets. Plus aucun projet, hors programme de rénovation urbaine, ne pourra donc être lancé dans ces quartiers. »

Lire la suiteLire la suite
Politique de la ville : François Fillon annonce la préparation d'un projet de loi en 2011. Déception de Ville et Banlieue

« Finaliser une réforme cohérente et globale qui concerne à la fois le zonage de la politique de la ville, les modalités de contractualisation mais aussi la péréquation et la DSU (Dotation de solidarité urbaine) » dans un projet de loi qui sera préparé en 2011 : c'est ce qu'annonce le Premier ministre, François Fillon, lors de l'installation du CNV (Conseil national des villes) (1), mardi 25 mai 2010. Dans un contexte de gel, en valeur, des concours de l'État aux collectivités sur la période 2011-2013 (AEF Habitat et Urbanisme n°268439), la DSU (2) « sera maintenue au même niveau en 2011 », ajoute-t-il. Et, « pour qu'il n'y ait pas de modification précipitée des zonages pour les acteurs » les ZUS (Zones urbaines sensibles) actuelles et CUCS (Contrats urbains de cohésion sociale) seront prolongés en loi de finances. « On tire la sonnette d'alarme, et la réponse c'est : 'on continue à réfléchir pendant un an' », déplore à l'issue du conseil, François Pupponi, député-maire (PS) de Sarcelles (Val-d'Oise), membre du CNV et de l'association Ville et Banlieue, qui juge que « des mesures indispensables n'ont pas été annoncées ».

Lire la suiteLire la suite