Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Présidentielle : Eva Joly propose « zéro OGM, zéro gaz de schiste et zéro construction d'autoroutes supplémentaires »

Eva Joly, candidate EELV (Europe Écologie-Les Verts) à la présidentielle 2012, propose « zéro OGM, zéro gaz de schiste et zéro construction d'autoroutes supplémentaires », lors d'un discours prononcé mercredi 4 avril 2012 à Nantes (Loire-Atlantique). Ce « moratoire triple zéro doit être pris dès le mois de mai 2012 », afin « que le gouvernement qui sera élu le 6 mai soit celui du retour de l'écologie ». Elle entend ainsi s'opposer à ceux qui « ont bradé le Grenelle de l'environnement aux promoteurs et aux spéculateurs ». « Quand on veut, on peut. Arrêtez les éléphants blancs, ces grands travaux coûteux et inutiles comme l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Partout où nous serons nous continuerons ce combat. »

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 85 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : « L'urgence, c'est un moratoire sur les grands travaux » (Eva Joly)

« L'urgence, c'est un moratoire sur les grands travaux », affirme Eva Joly, mardi 7 février 2012, lors d'une rencontre à Paris avec l'AJE (Association des journalistes de l'environnement) et les JNE (Journalistes pour la nature et l'écologie). « Le grand hamster d'Alsace est plus important que la construction d'une nouvelle autoroute autour de Strasbourg », selon la candidate EELV à l'élection présidentielle (AEF n°238808). Ce moratoire sur les grands travaux vise à « arrêter l'artificialisation des sols ». Pour cela, « il faut rendre opposable la trame verte bleue », et adopter « une grande loi d'urgence écologique ». Selon Eva Joly, « le rôle des collectivités territoriales est primordial » dans l'arrêt de la consommation de foncier. « Ce sont les permis de construire qui comptent. » Or, « les maires sont trop fragiles ». La candidate propose d'introduire « plus de distance » entre les élus et ces autorisations, en confiant celles-ci « à l'intercommunalité et l'agglomération ». Elle « lance » sa campagne et présente son programme pour 2012 samedi 11 février à Roubaix.

Lire la suiteLire la suite
Campagne d'Eva Joly : Hélène Gassin en charge de l'énergie et du climat, Denis Baupin de la « transition écologique »

Eva Joly, candidate EELV (Europe Écologie-Les Verts) présente jeudi 1er décembre 2011 son équipe de campagne pour l'élection présidentielle de 2012, assurant que « toute la famille des écologistes est réunie » pour « se lancer dans cette aventure difficile ». Hélène Gassin, vice-présidente de la région Île-de-France chargée de l'environnement, de l'agriculture et de l'énergie, dirige le pôle « énergie et climat » du conseil d'action et de proposition de l'équipe de campagne. Membre des associations Négawatt et Global Chance, elle avait coordonné l'élaboration du « Contrat écologiste pour l'Europe » d'EELV lors des élections européennes de 2009.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : Eva Joly (EELV) présente son « contre budget » 2012 qualifié de « new deal écologique et social »

Eva Joly, candidate EELV (Europe Écologie-Les Verts) à la présidentielle 2012, présente, mercredi 5 octobre 2011, son « contre budget » pour 2012, qui se veut « une alternative réaliste et responsable aux hypothèses mensongères et aux propositions austères du gouvernement ». Ce « new deal écologique et social » prévoit « 17,9 milliards de dépenses » supplémentaires par rapport aux prévisions du gouvernement - dont 14 milliards versés à un « fonds de conversion écologique » -, mais aussi « 47,9 milliards » de recettes en plus - dont une « taxe sur les énergies non renouvelables ». Les « 30 milliards de recettes nouvelles » serviraient à « réduire le déficit et préserver notre modèle social ». Voici les principales mesures environnementales.

Lire la suiteLire la suite