Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Présidentielle : Nicolas Sarkozy promet de préserver le crédit impôt recherche du « rabot sur les niches fiscales »

Nicolas Sarkozy, président de la République et candidat UMP à l'élection présidentielle, propose la « mise en place d'un rabot sur les niches fiscales des entreprises, à l'exception du crédit impôt recherche et du PTZ (prêt à taux zéro) ». C'est ce qu'il annonce jeudi 5 avril 2012 en présentant son « projet » lors d'une conférence de presse à Paris. Le programme prolonge sur ce point la position déjà exprimée par le président de la République au cours de son mandat, qui réaffirmait par exemple « solennellement », au salon aéronautique du Bourget, en juin 2011 : « Nous conserverons le crédit impôt recherche, qui est le dispositif le plus attractif au monde. Il n'est pas question que nous le changions » (AEF n°238016). Nicolas Sarkozy déclare encore, durant sa conférence de presse, que « compétitivité, innovation et réduction des dépenses publiques » baliseront son quinquennat s'il est réélu, ajoutant qu' « avec le crédit impôt recherche et la suppression de la taxe professionnelle, [les entrepreneurs ont] maintenant le système le plus généreux pour financer l'innovation ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Présidentielle : Nicolas Sarkozy veut créer une « banque de la jeunesse » pour financer un « prêt à remboursement différé » pour les étudiants

« Vous voulez étudier, vous voulez vous former, vous voulez entreprendre, nous allons créer une banque de la jeunesse », lance Nicolas Sarkozy, candidat UMP à l'élection présidentielle, lors d'un discours « à la jeunesse » prononcé à Paris, samedi 31 avril 2012. Cette banque « se portera caution pour tous ceux qui n'ont pas une famille qui a la chance de les aider », poursuit le président, qui indique que cette structure sera chargée de financer les « projets » des jeunes ou encore la création de PME. « Je veux l'autonomie pour la jeunesse de France, je veux de la responsabilité, je dis non à un RMI jeune, à un RSA jeune, mais je dis oui à une banque de la jeunesse pour porter les projets des jeunes Français », poursuit Nicolas Sarkozy.

Lire la suiteLire la suite
Présidentielle : sur le crédit impôt recherche, « le PS en est réduit à proposer ce qui existe déjà », réagit Laurent Wauquiez

« Que nous propose François Hollande ? De la démagogie, car il est mal à l'aise, coincé entre ceux qui lui sont proches et qui approuvent les réformes ainsi que la confiance et la reconnaissance que ce gouvernement a accordées aux chercheurs, et une gauche radicale et anti-moderniste qui affiche le dogme de l'égalitarisme », déclare Laurent Wauquiez, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en réaction au discours de François Hollande sur l'enseignement supérieur et la recherche, tenu à Nancy lundi 5 mars 2012 (AEF n°219896). Quand François Hollande propose de « rééquilibrer les crédits entre les appels d'offres et les crédits de base des laboratoires », Laurent Wauquiez répond que « l'argent que nous avons consacré aux projets d'excellence s'est ajouté au reste des crédits », « apporte pour la première fois des financements sur dix ans », et « crée les conditions de sauts scientifiques et technologiques » de même que « les conditions de la croissance et de l'emploi ».

Lire la suiteLire la suite
« Nous conserverons le crédit impôt recherche, il n'est pas question que nous le changions » (Nicolas Sarkozy au salon du Bourget)

« Je le réaffirme ici solennellement, devant vous tous qui savez à quel point ce système est efficace : nous conserverons le crédit d'impôt recherche qui est le dispositif le plus attractif au monde. Il n'est pas question que nous le changions », déclare le président de la République Nicolas Sarkozy lors de l'inauguration du 49e salon aéronautique du Bourget, lundi 20 juin 2011. « On m'a conseillé de le limiter au prétexte qu'il coûte trop cher ou qu'il profiterait trop aux grandes entreprises. C'est un raisonnement absurde. D'abord parce que l'effort de recherche des grands groupes entraîne l'ensemble des entreprises du secteur, mais aussi parce que le crédit d'impôt recherche bénéficie aux PME. Et s'il coûte cher, ce crédit d'impôt recherche, c'est qu'il fonctionne ! », poursuit le président de la République.

Lire la suiteLire la suite