Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Centrale nucléaire de Penly : la fuite d'eau est arrêtée. L'ASN classe provisoirement l'incident au niveau un de l'échelle Ines

L'opérateur de la centrale nucléaire de Penly (Seine-Maritime) EDF, annonce, vendredi 6 avril 2012 au matin, avoir « maîtrisé la fuite d'eau sur le joint de la pompe du circuit primaire de refroidissement du réacteur », dans la nuit du 5 au 6 avril. « Il n'y a plus de fuite au niveau du joint de cette pompe », ajoute EDF qui affirme que « l'événement n'a pas perturbé le refroidissement du réacteur et n'a eu aucune conséquence sur l'environnement ». La réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire de Penly, a été coupé automatiquement jeudi 5 avril après deux départs de feu et une fuite d'eau radioactive détectée sur un joint du circuit de refroidissement du réacteur. La centrale se compose de deux unités de production d'une puissance de 13 00 mégawatts chacune ; la production de la centrale est d'environ 18 milliards de kilowattheures par an, soit près de 5 % de la production nationale d'origine nucléaire. L'accident a été classé provisoirement par l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) au niveau un de l'échelle Ines, l'échelle internationale de classement des événements nucléaires, qui compte sept échelons.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 68 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Nucléaire : Les frais d'exploitation des centrales trois fois supérieurs à ce que prévoyait EDF il y a quinze ans (Global Chance)

« Les frais d'exploitation du parc nucléaire français, loin de diminuer de 30 % entre 2000 et 2010 comme le prévoyaient EDF et la DGEMP [direction générale de l'énergie et des matières premières, désormais direction générale de l'énergie et du climat], ont augmenté de 23 % », affirme Benjamin Dessus, président fondateur de l'association d'experts scientifiques Global Chance, mardi 13 mars 2012, ajoutant qu'en 2010, le coût de l'exploitation du parc s'est révélé trois fois supérieur à ce que projetait EDF en 1997. Il dresse ce constat après avoir comparé le rapport de la Cour des comptes sur « les coûts de la filière électronucléaire », publié en janvier dernier (AEF n°222541), à l' « étude économique prospective de la filière nucléaire », commandée en 2000 par le Premier ministre de l'époque, Lionel Jospin. Benjamin Dessus avait alors été sollicité pour réaliser ce travail prospectif en tant que directeur de recherches au CNRS, aux côtés de Jean-Michel Charpin, alors commissaire au plan, et René Pellat, alors haut commissaire à l'énergie atomique.

Lire la suiteLire la suite
L'inspecteur pour la sûreté nucléaire d'EDF est « particulièrement attentif aux conséquences d'événements naturels » sur le parc

L'inspecteur général pour la sûreté nucléaire et la radioprotection d'EDF, Jean Tandonnet, « reste particulièrement attentif aux conséquences d'événements naturels sur la sûreté des parcs nucléaires », indique-t-il dans son rapport 2011, daté de janvier 2012 et mis en ligne sur le site Internet d'EDF mardi 28 février. Il s'agit du premier rapport de l'inspecteur depuis la catastrophe de Fukushima de mars dernier. L'inspecteur cite, dans le groupe EDF, le cas de la centrale de Torness au Royaume-Uni qui « a subi en 2011 un début de colmatage de sa prise d'eau, liée à la présence de méduses en quantité exceptionnelle ». « Dans le Maryland aux États-Unis, la centrale de Calvert Cliffs a ressenti un séisme significatif, suivi quatre jours plus tard d'un ouragan qui a momentanément arrêté la production d'une tranche. Sur ces deux sites, je note qu'il n'y a pas eu de conséquences sur la sûreté, compte tenu de la conception robuste des installations. En France, face à la sécheresse sévère et précoce du premier semestre, EDF a dû prendre des dispositions pour éviter des conséquences sur la production du parc. Le retour d'expérience de la sécheresse et de la canicule de 2003 et des conditions climatiques moins sévères que prévu ont permis un été sans difficulté particulière. »

Lire la suiteLire la suite
Nucléaire : explosion d'un four sur une installation d'EDF dans le Gard

L'explosion d'un four sur l'installation nucléaire Centraco (Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité) à Codolet (Gard), lundi 12 septembre 2011, à 12h37, a fait un mort et quatre personnes blessées dont une grave, selon « un premier bilan », indique l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) le même jour. L'installation exploitée par la société Socodei, filiale d'EDF, se situe à proximité du site de Marcoule. « Il s'agit d'une explosion d'un four servant à fondre les déchets radioactifs métalliques de faible et très faible activité », précise l'autorité. « Il n'y a pas de rejets à l'extérieur de l'installation. » Selon l'ASN, « l'exploitant a déclenché son plan d'urgence interne conformément aux procédures ». En 2011, l'ASN avait renouvelé la mise en place d'un « régime de contrôle renforcé » de l'installation après avoir constaté des « lacunes » en 2008.

Lire la suiteLire la suite